Le Mozambique passe à l’offensive contre les insurgés islamistes

Après une accalmie en début d’année, des raids d’une violence inédite ont repris dans l’extrême-nord du pays.

L’irruption, en octobre 2017, d’un groupe islamiste dans le nord du Mozambique a pris tout le monde par surprise, à commencer par la police locale. Cible des premières attaques, elle a mis deux jours à déloger les assaillants d’une petite ville côtière. Après une accalmie en début d’année, des raids d’une violence inédite ont repris fin mai, avec des dizaines de villageois décapités à la machette. D’un phénomène circonscrit à quelques villages, c’est toute une région, cruciale à l’économie mozambicaine car riche en gaz, qui a sombré dans l’insécurité.

Publicités