Moscou a envoyé plus de 63 000 soldats pour défendre le régime de Bachar Al-Assad

L’armée russe a révélé les chiffres de son engagement en Syrie mais reste discrète sur le détail de son déploiement.

Près de trois ans après le début de son intervention militaire en Syrie, le Kremlin intensifie son opération de propagande. Alors qu’avec le soutien de l’armée russe, le régime de Bachar Al-Assad prépare une offensive dans la région d’Idlib (nord-ouest), refuge de civils et de rebelles chassés du reste du pays, Damas et Moscou s’activent ces derniers jours pour au contraire mettre en scène le retour de la stabilité – et celui, pourtant encore très incertain, des réfugiés.

Réconciliation civile et aide humanitaire ont ainsi été au cœur du récent voyage de presse organisé pour des journalistes occidentaux à travers les deux tiers du territoire désormais contrôlé par l’armée syrienne grâce à l’aide russe.

Publicités