Washington pourrait envoyer des djihadistes de l’EI à Guantanamo

De tels transferts marqueraient un virage dans la politique américaine : le centre de détention n’a eu aucun nouvel arrivant depuis 2008

L’administration Trump envisage d’envoyer des membres de l’organisation djihadiste Etat islamique (EI) dans le centre de détention militaire de Guantanamo, a affirmé jeudi 30 août la chaîne NBC. Cette prison implantée dans une enclave américaine sur l’île de Cuba pourrait être utilisée pour enfermer indéfiniment certains combattants étrangers de « grande valeur » capturés en Irak et en Syrie, tandis que des détenus de moindre envergure dont les pays d’origine ne veulent pas seraient envoyés dans une prison gérée par les Irakiens, a avancé la chaîne, citant des responsables américains et des diplomates étrangers non identifiés.

Publicités