« La crise politique affecte l’économie burundaise », selon ICG

International crisis group (ICG) indique que l’économie burundaise est frappée de plein fouet par la crise politique et sécuritaire que traverse le pays depuis trois ans.

Selon le rapport de ce centre d’analyse, cette crise met à mal les modestes progrès socio-économiques réalisés durant la décennie précédente.

« Alors que le oui au référendum constitutionnel du 17 mai 2018 ouvre une nouvelle phase dans la crise politique et sécuritaire en cours au Burundi, le déclin de l’économie exacerbe le risque de violence », écrit l’ICG dans un rapport.

Publicités