Libye : suspension des vols dans le seul aéroport en service à Tripoli après 39 morts

Au moins 39 personnes ont été tuées en cinq jours d’affrontements entre milices rivales près de la capitale libyenne.

Le seul aéroport en service à Tripoli a annoncé vendredi 31 août au soir la suspension de tous les vols en raison des combats près de la capitale libyenne.

Au moins 39 personnes ont été tuées, et une centaine d’autres blessées, pour la plupart des civils, en cinq jours d’affrontements entre milices rivales dans les quartiers sud de Tripoli, d’après un nouveau bilan du ministère de la santé publié vendredi soir.

Vols déroutés vers Misrata

Selon des témoins et les services de secours, plusieurs roquettes et obus se sont abattus dans plusieurs régions dans la capitale libyenne et ses alentours, faisant davantage de victimes civiles. Au moins trois roquettes sont ainsi tombées à proximité de l’aéroport de Mitiga, contraignant les services aéroportuaires à suspendre les vols pendant au moins quarante-huit heures, par mesure de sécurité, a rapporté un responsable de l’aéroport.

Les vols ont été provisoirement déroutés vers l’aéroport de Misrata, à 200 km à l’est de Tripoli, selon cette même source.

Ancien aéroport militaire, Mitiga est situé dans l’est de la capitale. Il a été ouvert au trafic civil après la destruction de l’aéroport international de Tripoli, au sud de la ville, au cours de violences en 2014.

Depuis la chute du régime de Mouammar Kadhafi, en 2011, la capitale libyenne est au cœur d’une lutte d’influence entre milices en quête d’argent et de pouvoir.

Publicités

Un commentaire sur “Libye : suspension des vols dans le seul aéroport en service à Tripoli après 39 morts

Les commentaires sont fermés.