Politique de la chaise vide à l’A. N

La nouvelle Commission électorale nationale indépendante a été approuvée par l’Assemblée nationale, mercredi 29 août 2018, sans les membres de la coalition Amizero y’Abarundi, en signe de protestation.

Bujumbura a créé la surprise en envoyant à l’Assemblée nationale une liste de 7 membres de la Ceni pour approbation. Le secret était bien gardé. A Iwacu, les invitations de l’Assemblée nationale évoquaient plutôt les questions orales avec la ministre de la Justice. Quelle a été la surprise de nos reporters dépêchés sur place de se rendre compte qu’il était plutôt question de l’affaire Ceni. Simple malentendu ou volonté de garder le secret jusqu’à la dernière minute ?

Les membres approuvés sont Philippe Nzobonariba, Annociate Niyonkuru, Jean Anastase Hicuburundi, Hyacinthe Niyonzima, Serges Ndayiragije, Pierre-claver Kazihise et Marguerite Kamana.

Une approbation qui s’est faite en l’absence des députés de la coalition Amizero y’Abarundi qui a boycotté la plénière. Le président du groupe parlementaire de cette coalition, Pierre-Célestin Ndikumana, évoque une exclusion dans le choix des membres : «Nous n’avons pas été associés. Pourtant, les autres partis, dont les membres sont dans la nouvelle équipe de la Ceni, ont été contactés.»

Pierre-Célestin Ndikumana s’interroge sur les critères par lesquels Bujumbura a opéré son choix. «Nous sommes la deuxième force politique avec un seul membre à la Ceni alors que le parti Uprona a eu deux membres ».

La Chambre haute du Parlement a également étudié et approuvé la liste de ces membres de la nouvelle Ceni.

Signalons que le président de la République a nommé vendredi 31 août, par décret, les membres de cette commission. Pierre-Claver Kazihise en est le président et Annonciate Niyonkuru, le vice-président. Philippe Nzobonariba, Serges Ndayiragije, Jean Anastase Hicuburundi, Hyacinthe Niyonzima et Marguerite Kamana sont les commissaires respectivement chargés de l’éducation électorale et de la communication; de l’administration et des finances; des opérations, de l’informatique électorale et de la maintenance des équipements; des affaires juridiques et du contentieux électoral et de la logistique électorale et des approvisionnements.

Signalons que le mandat de l’ancienne Ceni de Pierre Claver Ndayicariye prend fin le 5 septembre.

Publicités