Ramaphosa s’élève contre les agressions sexuelles

Le président sud-africain a exhorté samedi ses compatriotes à lutter ensemble contre le viol et les agressions sexuelles qui, selon ses termes, sont une « crise nationale » en Afrique du Sud.

Les femmes sont violées et tuées et il est temps de mettre fin aux agressions sexuelles, a déclaré Cyril Ramaphosa lors du lancement d’un manifeste électoral du Congrès national africain, le parti au pouvoir, dont il fait partie des leaders.

« Nous avons fait d’énormes progrès dans l’amélioration des conditions de vie des femmes… Cependant, la violence sexiste est une crise nationale, et nous sommes déterminés à y mettre fin », a dit M. Ramaphosa.

Il a proposé un certain nombre de mesures contre les agressions sexuelles, notamment le durcissement des peines.