Kaze

le_texte_fondamental_du_mouvement_abisezeranofv

abisezerano_fv

ABISEZERANO: The movements fundamental documents

  1. Introduction: What is ABISEZERANO

 ABISEZERANO is a Burundian political movement which encompasses Burundians of all ethnic groups, determined to work diligently together in order to help Burundi recover the kind of development that reaches the people of all walks of life, and to achieve lasting peace and security for all. Like Francoise Giroud, we are convinced that » any revolt that springs out of force of arms can be put down, but those revolts that are born out of the spirit spread like wildfire and become inextinguishable”. The armed wing of the movement is strongly opposed to any form of discrimination whether it be: ethnic, political, religious, regional or otherwise. It aspires to be the unifier of all Burundians.

 

In order to regain the lost peace and stability, the ABISEZERANO Movement encourages all citizens to return the pristine moral and religious values that used to characterize the Nation of Burundi, because, as Martin Luther King Jr. said « Darkness cannot chase darkness; only light can achieve that. Hatred cannot chase hatred, only love can do that. Violence leads to more violence, and tenacity leads to more tenacity. » The ABISEZERANO Movement draws inspiration from this universal truth stated in the 1963 speech by Martin Luther King Jr; Strength to Love, and the movement also believes, like Nelson Madiba Mandela, that » since people are taught to hate, in a like manner, they can be taught to love, because love touches the human heart more naturally that its opposite. »

 

  1. Preamble to the creation of the movement

 

-Based on the Constitution of the Republic of Burundi;

-Based on the funding document of the ABISEZERANO Movement of the February 15, 2014;

-Considering the African Charter on Democracy, Elections and Good Governance;

-Mindful of the fact that since our country’s independence in July 1962, Burundi has gone through several crises as a result of political and ethnic violence that took the lives of hundreds of thousands of our citizens among the civilian population and the security forces, especially those of the years 1965, 1966, 1972, 1988, 1993-2002 and even today;

-Fully aware of the attempts to sabotage the Peace and Reconciliation Accords for Burundi;

-Mindful of the fact that Burundian Authorities have always ignored or outright violated the fundamental documents that govern the Republic of Burundi, and therefore rendered themselves guilty of several crimes such as murder, rape, false imprisonment, torture and targeted assassinations and extrajudicial executions, arbitrary incarcerations and many more human rights abuses;

-Aware of the extreme narrowing of the political space, and the lack of fundamental freedoms;

-Aware of the fact that these crises keep plunging Burundi into a perpetual state of political, economic and social instability as well as a deteriorating security situation;

-Mindful of the fact that the current behaviour of the Burundian Authorities has isolated Burundi from the rest of the world, which resulted in a state of abject poverty for the common people;

-Resolved to create conditions in our country that are propitious to a holistic development in all areas of the national life to usher a new era of prosperity and make Burundi the land of honey and milk that she is destined to become;

-Focused firmly on finding a permanent solution to the political crisis that has plagued our country for way too long, with the aim to establish peace for all our citizens;

 

We, peace-loving citizens of Burundi, resolved to regain the lost peace and stability for our country, Burundi, have decided to create this movement named ABISEZERANO.

 

We, sons and daughters of Burundi, descendants of parents from different ethnic groups: hutu, twa, tutsi, and ganwa, we are all Burundian brothers and sisters, We all constitute the Nation of Burundi and we are all weary of the oppression and misery stemming from recurring criminal eruptions of violence taking place in the country since its independence, which in turn result in recurring periods of political crises. The crimes at the basis of the multiple Burundian crises are rooted in different forms of discrimination, dictatorship, utter disregard for human life, corruption and economic mismanagement, which have characterised various Burundian leaders. These leaders have used a perpetual divide and conquer develop a tactic to achieve their nefarious political objectives based on self-serving attitude instead of serving the people who depend on their leadership.

 

Notwithstanding the divisive tactics of political leaders, we are all convinced that, as Burundians of different ethnic, political, religious and regional backgrounds, we are God’s chosen people. As such, we recognise that we are called upon to right past wrongs and wash away past stains, by transforming our nation into a paradise on earth, and by establishing durable peace for all on our Burundian land, which is the Almighty God’s gift to all of us.

To achieve this goal we are all called upon to take action in order to end all forms of oppression. We can’t just stand on the sideline and idly watch our county being torn apart by division because  » remaining neutral in the face of injustice is to take the side of the oppressor », as Bishop Desmond Tutu put it. It is with that noble cause (of ending divisive oppression) in mind that the ABISEZERANO Movement was born.

 

Owing to the security dangers emanating from the multitude of negative forces roaming around in the Great Lakes of African, particularly in Burundi, the ABISEZERANO Movement deemed it necessary to constitute its armed branch, composed of honourable men and women, professionally trained to safeguard the safety and national interests of the Burundian people. This armed branch will guarantee that our nation is freed from any form of discrimination.

 

The ABISEZERANO Movement, along with its armed forces were created on February 15, 2014 in Bujumbura. The movement’s motto is: God, Burundi, The Promise keepers (Abisezerano).

 

3 Vision

 

To put an end to the cycle of recurrent crises drowning the country into an uncertain future, the ABISEZERANO Movement has a clear vision of how to make Burundi a better place for everyone to live in peace and harmony:

 

The ABISEZERANO Movement is geared towards reconstruction of:

– Burundi, as a country where human dignity and all human rights are respected

-a peaceful, democratic and prosperous country (free of all forms of discrimination, injustice, corruption and economic mismanagement),

-a county with good diplomatic relations with both regional and international communities

 

  1. Objectives

 

The main objectives of the ABISEZERANO Movement is the liberation of Burundi and all her citizens from all forms of oppression and discrimination so that they can work for their prosperity and enjoy the fruit of their labour in peace and security.

The liberation must be applicable to residents of all ethnic, regional, religious and political backgrounds over the whole national territory as follows:

 

  1. Global objective:

 

The ABISEZERANO Movement is determined to liberate the Burundian people from any form of enslavement by a compatriot or a foreign entity, by helping all the citizens to enjoy the promise that God the Creator has made to the Burundian people, to wit: integral development, human dignity, sovereignty and spiritual awakening.

 

  1. Specific objectives

 

  1. Reaching God’s promise of prosperity to Burundian people though love and respect of God Almighty, without any distinction of religion, or any creation of religious sects.
  • Expansion of patriotism and promotion of the national language to enhance the dignity of our countrymen and nurture the Kirundi as an official language alongside the other languages (French, English, Kiswahili).
  1. Protection of the Burundian territorial integrity of to shield our country from all forms of aggression (foreign or domestic).
  2. The promotion of a policy of lasting peace for the whole nation, for each citizen and every person residing on Burundian territory.
  3. The implementation of an all-inclusive development plan for every citizen and everywhere in on the national territory. That plan will be based on the creation and promotion of various industries, access to electricity and other energy sources for everyone, access to clean drinking water and decent sanitation, the protection of the environment, the promotion of human habitat, job creation and promotion of investment and various economic activities.
  4. Strengthening of democratic values, high emphasis on good governance, as well as the implementation of an independent and credible judiciary system.
  5. Adherence to the highest standard with regards to the respect of universal human rights.
  6. Achieve a lasting national reconciliation by bringing to justice all those responsible for massacres and other atrocities recorded in Burundian history from 1961, 1965, 1969, 1972, 1988, 1993 and 2015 and any new crimes occurring in the country at the present time.[1]
  7. The reunification of all movements and political parties that believe in the promise of a better Burundi and whose sole purpose is to safeguard national interest of the Burundian people.

 

  1. Ideology

 

The Movement’s ideology is inspired by Burundians of all ethnic backgrounds who lost their lives defending the interests of the people of Burundi in a sincere and pragmatic manner. Among the victims who stood up to uplift the Burundian nation, we can cite:

 

  1. Prince Louis Rwagasore
  2. Prime Minister Pierre Ngendandumwe
  3. Political leader Remy Gahutu
  4. President Melchior Ndadaye
  5. President Cyprien Ntaryamira

 

Until today no one has ever launched any thorough investigation into the circumstances of the crimes that bereaved the Burundian people of these heroes. Even state institutions that should have sought justice for the families of these innocent victims have consistently remained silent on these crimes. This state condoned impunity has plunged the country in a state of perpetual political crisis from our country’s independence to this day. Lack of justice has been the source of instability for the population who fled to neighbouring countries or those who were internally displaced. This situation has had serious repercussions, not only on the economic wellbeing of these families but also on the welfare of the whole nation.

The reality described by Martin Luther King in his famous quote on violence can be found in Burundi:

« Violence never brings permanent peace. It solves no social problem: it merely creates new and more complicated ones. Violence is impractical because it is a downwards spiral ending in destruction for all. It is immoral because it seeks to humiliate the opponent rather than win his understanding: it seeks to annihilate rather than convert. Violence is immoral because it thrives on hatred rather than love. It destroys community and makes brotherhood impossible. It leaves society in monologue rather than dialogue. Violence ends up defeating itself. It creates bitterness in the survivors and brutality in the destroyers. »

 

  1. Governing structures

 

The ABISEZERANO Movement has established its representatives from the small village to the national level, by way of zone, municipal and provincial. These structures cover the security domain (Defence forces and Police), the spiritual and the political domain. Each of these areas is led by a Coordinator on both national and international levels.

-The Security Forces Coordinator works with the Defence Chief of General Staff and the General Commissioner of the Police;

-The Political Coordinator is in charge of ensuring the good functioning of all organs dealing with political activities both inside and outside the country on a day to day basis. He assigns tasks to other services such as ideology, sensitization, mobilization and management.

-The Spiritual Coordinator is in charge of all spiritual activities; spiritual counselling, religious beliefs, prophecies, religious teachings, the collaboration with other churches and religious organizations, conduct and moral practices; and other matters related to spirituality, beliefs and morality.

-The General Coordinator supervises the activities of all three structures: Security, Political and Spiritual. He is supported by the movement’s Council of the Wise.

 

  1. Movement’s symbols
  2. The slogan

As we previously mentioned, the ABISEZERANO Movement’s slogan is:  IMANA-UBURUNDI-AMASEZERANO in French: DIEU-LA PATRIE (BURUNDI)-LE PEUPLE (ABISEZERANO) in English: GOD- FATHERLAND (BURUNDI)- THE PROMISE KEEPERS (ABISEZERANO).

 

  1. The salute

The Salute is: AMAHORO-SHALOM

Or May peace be with you! This is said by raising the right hand in the air generally, more naturally than the Burundians do in their ordinary habits or by shaking hands.

 

  1. The Coat of arms, the logo

The logo is made of:

-a rifle and sword crossed which symbolizes the power to conquer and maintain peace,

-on both side of the circle there is a harmer which symbolized development based on labour

-a book that symbolized holy scriptures and laws such as the Bible, the Quran, the National Constitution or the Burundian Code.

-These two symbols are between olive branches which symbolized development and progress

-a yellow Star which symbolizes the Burundian belief in as promise that God made to the Burundian people of turning their country into a promise land, a land of honey and milk. The Movement’s logo is also its seal in which case it is made of one colour.

 

  1. The flag

The flag of the ABISEZERANO Movement is made of Red Black and Green.

-Red symbolizes that all Burundians will inherit a truly independent country after a long period of suffering due to the recurring crisis that plagued the country. This colour symbolizes the pain and suffering endured by the Nation of Burundi, the killings and all the blood of the innocent Burundians, and the misery of the refugee camps and displaced people.

-Green symbolizes hope, meaning that even if the Burundian nation is going through all kinds of strife and tribulations, she has faith in a bright future, faith in a permanent peace and prosperity for all

-Black symbolizes the dark periods that the Burundian nation faced all throughout its history; famine, bloody conflicts, diseases, social conflicts, and other cases of pain and suffering.

The flag is inside a white ribbon, which symbolizes the Promise that God Almighty gave to the Burundian People.

 

  1. Financial resources

 

The ABISEZERANO Movement is sustained by its membership fees, inheritances, donations and subsidies (when they will become available) and any other form of income-generating activities.

 

  1. Contacts:

 

Anyone can contact the movement by sending an email to: abisezerano@gmail.com or using WhatsApp with the numbers that are available on the movement’s website

The Movement has a website and two online Radios: Radio Isezerano FM and Radio Isezerano International

The Movement’s General Coordinator is Dr. Dusengumuremyi Merlin

Email: dusengumuremyimerlin@gmail.com

May God Bless Burundi!

[1] The reconciliation process should include the restitution of belongings and properties of the victim families to their rightful owners, comforted and compensation to the widows and the orphans and the right of return of all refugees and internally displaced persons to their properties and their families. In order to heal the deep wounds in the heart of the Burundian people, various national heroes’ monuments must be erected to commemorate the lives of all who perished as a result of different massacres. A commemorative day will be instituted to remember those compatriots who perished in the violence, especially those who were buried in mass graves, Also the remains of Burundian dignitaries who died in exile should be brought back and receive proper burial, namely politicians, parliamentarians, members of the security forces and other dignitaries.

***********************************************************

FRANCAIS

Texte Fondamental du Mouvement Abisezerano

  1. Introduction: Qu’est-ce que ABISEZERANO

ABISEZERANO est un Mouvement politique qui regroupe les burundais de toutes les ethnies, fermement engagés à travailler avec détermination pour que leur pays retrouve le développement décent, et pour qu’il soit un lieu où règnent la paix et la sécurité pour tous. Comme Françoise Giroud, nous sommes persuadés que: « Les révoltes qui se manifestent par les armes, on peut les mater. Celles qui naissent et se propagent par l’esprit sont insaisissables ». C’est dans cette logique que notre mouvement a aussi une dimension spirituelle et idéologique de grande importance. L’armée de ce mouvement s’oppose à toutes les formes de discrimination, qu’elle soit ethnique, religieuse, régionale, politique ou autre. Ce mouvement se veut rassembleur de tous les burundais.

Pour reconquérir la paix et la stabilité perdues, le mouvement ABISEZERANO prône le retour de tous les citoyens burundais aux valeurs fondamentales d’amour et de respect de la patrie et des citoyens, comme étant des trésors moraux qui ont caractérisé la nation burundaise dans le passé. En effet, comme l’a bien noté Martin Luther King, Jr dans son discours Strength To Love (1963), «L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité; seule la lumière peut faire cela. La haine ne peut pas chasser la haine; seul l’amour peut le faire. La haine multiplie la haine, la violence multiplie la violence, et la ténacité multiplie ténacité». Le mouvement ABISEZERANO s’inspire de cette vérité universelle du discours de il croit aussi en la philosophie de Nelson Madiba Mandela qui dit que «si les individus peuvent apprendre à haïr, ils peuvent apprendre aussi à aimer car l’amour touche plus naturellement le cœur humain que son contraire».

C’est dans cette optique que le mouvement ABISEZERANO veut remettre le Burundi sur les rails de la vérité, de l’amour etdu bien-être des citoyens burundais et de tous ceux qui vivent sur le territoire national. Dieu qui est le père de toutes les valeurs morales supérieures est au centre du mouvement ABISEZERANO pour ramener le peuple aux valeurs fondamentales morales et religieuses. Le mouvement ABISEZERANO, ainsi que sa force armée, a vu le jour en date du 15 Février 2014, à Bujumbura. La devise du mouvement est: Dieu, le Burundi, et les enfants de la promesse (ABISEZERANO).

  1. Préambule de création
  • Vu la Constitution de la République du Burundi ;
  • Vu l’Acte Constitutif du mouvement ABISEZERANO du 15 Février 2014 ;
  • Considérant la Charte Africaine sur la démocratie, les élections et la bonne gouvernance ;
  • Constatant que depuis son indépendance en juillet 1962, le Burundi a connu des crises répétitives à caractère politico-ethnique, qui ont emporté des milliers de vies humaines au sein de la population civile et des corps de sécurité, principalement dans les années 1965,1966, 1969, 1972,1988, 1993-2002 et même actuellement;
  • Vu que toutes ces crises ont à chaque fois plongé le Burundi dans l’instabilité politique, sécuritaire, économique et sociale;
  • Constatant le sabotage de tous les Accords pour la Paix et la Réconciliation du Burundi et des autres pactes sociaux ;
  • Constatant que les autorités burundaises ont toujours passé outre et violé les textes fondamentaux régissant la République du Burundi et se sont adonnées à tuer, emprisonner, violer, et torturer les citoyens par des actions ciblées et par des exécutions extrajudiciaires;
  • Constatant que les autorités du pays refusent aux citoyens le droit d’épanouissement social, d’accès équitable aux biens publics, le droit des citoyens de s’exprimer sur les affaires publiques du pays, le droit d’informer et d’être informés et bien d’autres formes de droits;
  • Constatant le rétrécissement des libertés publiques et de l’espace politique;
  • Constatant que le comportement des autorités actuelles au pouvoir isole le Burundi du reste du monde et l’enfonce dans une pauvreté abjecte;
  • Soucieux de reconstituer dans notre pays des conditions propices au développement décent dans tous les domaines de la vie nationale afin de construire un pays où coulent le lait et le miel;
  • Engagés à œuvrer fermement en faveur d’une solution durable à la crise politique qui secoue notre pays depuis longtemps afin d’établir la paix pour tous;

Nous, citoyens burundais épris d’équité et de justice et soucieux de reconquérir la paix et la stabilité perdues dans notre pays, le Burundi, avons décidé de créer ce mouvement dénommé ABISEZERANO.

Nous, fils et filles du Burundi descendants des parents d’ethnies différentes: hutus, tutsis, twas, ganwas, ainsi que des étrangers vivants au Burundi, professons que nous sommes tous frères et sœurs.

Ensemble, nous formons la nation burundaise qui est fatiguée des oppressions et des souffrances résultant des crimes répétitifs commis dans notre pays depuis son indépendance.

Ces crimes qui ont toujours caractérisé les élites politiques burundaises ont leur origine dans différentes formes de discrimination, de dictature, de corruption et de malversations économiques crises. Ils ont occasionné de nombreuses crises et tragédies humaines, car les détenteurs du pouvoir politique, avec l’esprit de diviser pour régner, ont chaque fois mis en avant l’esprit de se servir plutôt que servir le peuple qu’ils dirigent.

Or, nous burundais sommes tous convaincus que dans toutes nos diverses appartenances ethniques, politiques, religieuses et régionales, nous sommes un peuple choisi et élu de Dieu. Nous sommes appelés à corriger les erreurs et les tares du passé et à transformer la terre burundaise, héritée de Dieu le Tout Puissant, en un paradis terrestre. Nous sommes une nation qui est appelée à asseoir une paix durable pour tous sur toute l’étendue de son territoire national.

Pour y arriver, nous avons décidé de nous lever contre l’oppression, l’impunité et l’injustice qui sévissent dans notre pays, car nous pensons, comme Desmond Tutu, que « Si tu es neutre dans les situations d’injustice, alors tu as choisi de prendre parti pour l’oppresseur ». C’est pour cette raison que le mouvement ABISEZERANO est né.

Vues les forces négatives qui pullulent dans la région des grands lacs en général et au Burundi en particulier, le mouvement ABISEZERANO a donc aussi jugé nécessaire de se doter d’une force armée constituée d’hommes et de femmes professionnellement formés et qualifiés pour protéger les intérêts de la nation burundaise, sans discrimination aucune.

  1. Vision

Pour mettre fin à ce désordre et à ces crises qui basculent le pays et son peuple dans un avenir incertain, le mouvement ABISEZERANO a une vision claire de comment faire du Burundi une meilleur place sur terre à vivre pour tous.

Le mouvement ABISEZERANO vise la reconstruction:

– d’un Burundi uni, pays où la dignité humaine et les droits de la personne humaine sont respectés;

– d’un pays paisible, démocratique et prospère (épargné de toute forme de discrimination, d’injustice, de corruption et de malversations économiques),

– d’un pays ayant de bonnes relations diplomatiques avec la communauté régionale et internationale.

  1. Objectifs

Les objectifs majeurs du mouvement ABISEZERANO engagé à lutter pour la libération du Burundi et tous ses citoyens de toutes les ethnies, régions, religions et tendances politiques confondues et cela sur tout le territoire national, sont les suivants:

  1. Objectif global

Le mouvement ABISEZERANO s’engage à libérer le peuple burundais des idéologies obscurantistes et divisionnistes, tout comme de toute forme d’esclavage ou de servitude occasionnée par un compatriote ou un étranger

Pour ce faire ABISEZERANO s’engage à aider le peuple à jouir d’un Burundi dont il croit que Dieu, le créateur lui a promis depuis la nuit des temps à savoir: un pays avec un développement intégral, une dignité humaine, une souveraineté nationale forte et un réveil spirituel.

  1. Objectifs spécifiques

 

  1. Le Mouvement cherchera à atteindre l’avènement d’un Burundi prospère et socialement en harmonie avec lui-même (à savoir un pays de paix, de justice et de sécurité pour tous) comme accomplissement de la promesse divine, «Uburundi Bushasha bw’Isezerano», en renforçant les valeurs d’Ubuntu, d’amour et du respect.

 

  1. Renforcer le patriotisme et l’amour de son prochain ainsi que promouvoir le respect de la langue nationale, le Kirundi, qui devra être la langue officielle nationale aux côtés de toutes les autres langues (Français, Anglais, Kiswahili, etc…).

 

  1. Protéger toute la nation burundaise et l’intégrité territoriale du Burundi, en luttant contre toute forme agression (interne ou externe).

 

  1. Promouvoir la politique de la paix durable, de sécurité pour toute la nation, et de liberté pour chaque citoyen et toute personne vivant au Burundi.

 

  1. Mettre en place un plan global de développement inclusif pour chaque citoyen et partout dans tout le pays en instituant une politique ayant pour piliers:

 

> le développement du domaine de transport et la libre circulation des citoyens burundais et des étrangers établis sur le sol burundais;

> la jouissance des droits pour chaque citoyen;

> l’éducation pour tous;

> l’accès au logement décent et aux soins de santé;

> la promotion de la culture burundaise.

 

Ce plan devrait résulter en une croissance économique basée sur une forte amélioration de la productivité du secteur agricole, sur le renouvellement des industries existantes et l’implantation de nouvelles activités industrielles, sur l’accès pour tous à l’électricité et à l’eau potable, sur la promotion de l’habitat et sanitaires décents ainsi que sur la protection de l’environnement.

 

  1. Promouvoir le respect des valeurs morales traditionnelles du Burundi, basées sur l’amour du prochain, le partage, l’entraide, le secours mutuel, ainsi que le dialogue et le compromis sur des questions d’intérêt national.
  2. Renforcer la démocratie, promouvoir la bonne gouvernance et instaurer un système judiciaire indépendant et fiable.

 

  1. Respecter les normes universelles des droits de l’homme.

 

  1. Engager les juridictions burundaises à initier vaste projet de réconciliation de la nation burundaise en instruisant tous les crimes de massacres enregistrés au Burundi au cours des années 1961, 1965, 1969, 1972, 1988, 1993, 2015, et tout autre crime commis dans le pays actuellement et en remettant les responsables devant la justice.[1]
  2. Réunifier les mouvements et partis politiques ayant la même vision que ABISEZERANO, celle d’un Burundi meilleur, et qui mettent en avant l’intérêt du peuple burundais.

 

  1. Idéologie

L’idéologie du mouvement s’inspire du dévouement des burundais, toutes les ethnies confondues, qui ont péri pour avoir voulu défendre les intérêts de tout le peuple, de manière sincère et pragmatique. Parmi les illustres victimes, nous pouvons citer:

 

 

Le Prince Rwagasore Louis, assassiné

 

Le Premier Ministre Ngendandumwe Pierre, assassiné

 

Le leader politique Gahutu Remy, assassiné

 

Le President Ndandaye Melchior, assassiné

Ntaryamira Cyprien, assassiné

Il est très déplorable que jusqu’à ce jour, personne n’a encore porté plaintes pour ces assassinats et aucune enquête n’a encore jamais été diligentée pour élucider ces crimes et rendre justice aux familles de ces victimes innocentes et à la nation qui, en eux, a perdu ses héros. Même les instances judiciaires, qui ont pourtant l’obligation de poursuivre les auteurs de ces forfaits, se sont chaque fois distinguées par un silence assourdissant au sujet de tous ces crimes abominables. Le Mouvement ABISEZERANO considère tous ces fils et filles du Burundi, qui ont donné leur vie pour la liberté du peuple, comme les héros nationaux.

L’impunité dont ont joui les auteurs de ces crimes a plongé le pays dans des crises répétitives depuis l’indépendance jusqu’aujourd’hui. Il s’en est suivi cette instabilité politique qui a poussé la population à s’exiler à l’étranger ou à chercher refuge à l’intérieur du pays. Cela a eu des répercussions graves, non seulement sur l’économie des ménages et du pays, mais aussi sur le bien-être de toute la nation.

La leçon contenue dans la fameuse citation de l’enseignement de Martin Luter King, Jr. sur la violence s’observe au Burundi:

« La violence n’apporte la paix durable. Elle ne résout aucun problème social: elle en crée simplement des nouvelles et les plus compliquées. La violence n’est pas pratique parce qu’elle est une spirale descendante débouchant dans la destruction de tous. Elle est immorale parce qu’elle cherche à humilier l’adversaire plutôt que de gagner sa compréhension : elle cherche à anéantir plutôt qu’à convertir. La violence est immorale parce qu’elle se base sur la haine plutôt que sur l’amour. Elle détruit la communauté et rend la fraternité impossible. Elle laisse la société dans le monologue plutôt que dans le dialogue. La violence finit par échouer car elle crée l’amertume chez les survivants et la brutalité dans les destructeurs»

  1. Organes

Le mouvement ABISEZERANO s’est doté de structures organisationnelles, allant de la base, au niveau de la colline jusqu’au niveau national, en passant par des organes zonaux, communaux et provinciaux. Ces structures concernent le domaine sécuritaire (Forces Armées et Police), le domaine spirituel et le domaine politique. Chacun de ces domaines est dirigé par un coordinateur au niveau national et international:

-Le coordinateur des forces de sécurité travaille avec le Chef d’Etat-Major Général de l’Armée et le Commissaire Général de la Police.

-Le coordinateur politique assure le bon fonctionnement de toutes les activités politiques de l’intérieur et de l’extérieur du pays. Il élabore le cahier des charges des services tels que l’idéologie, la sensibilisation, la mobilisation et la gestion.

-Le coordinateur spirituel est chargé de la bonne marche des activités spirituelles: la guidance spirituelle, les croyances religieuses, les prophéties, les enseignements religieux, la collaboration avec les églises et les organisations religieuses, la bonne conduite et les mœurs; ainsi que les autres aspects relatifs à la spiritualité, aux croyances et à la moralité.

-Le coordinateur général quant à lui supervise les activités des trois structures, à savoir la sécurité, la politique et le spirituel. Il est appuyé dans cette tâche par le conseil des sages du mouvement.

  1. les ressources financières

Le mouvement ABISEZERANO vit des cotisations de ses membres, des dons, legs et subsides (quand il en aura) ainsi de toute autre activité génératrice de revenus prestée par ses membres et/ou sympathisants.

  1. Insignes du Mouvement
  2. Le Slogan

Le slogan du mouvement ABISEZERANO est: IMANA-UBURUNDI-AMASEZERANO en Français, DIEU- LA PATRIE(BURUNDI)–LE PEUPLE (ABISEZERANO).

  1. Le Salutation

La salutation est: AMAHORO-SHALOM!

 

Ou que la Paix soit avec vous ! Cela est dit en soulevant en l’air la main (généralement droite) aussi naturellement que le font les burundais dans leurs habitudes, ou en serrant les mains.

  1. L’emblème et le logo

L’emblème est constitué par :

-un fusil croisé avec une épée, ce qui symbolise la puissance de conquérir et de garder la paix,

De chaque côté du cercle se trouve un marteau, symbole d’unité dans le développent axe dur le travail.

-d’un grand livre qui symbolise les livres saints et les livres des lois tels la Bible, le Coran, constitution nationale et les codes burundais;

-ces deux signes sont entre deux branches qui symbolisent le développement et le progrès;

-ainsi qu’une étoile jaune qui symbolise la croyance burundaise en une promesse que Dieu a fait au people burundais d’en faire une terre promise, un pays de lait et de miel.

Le logo du mouvement est en même temps son sceau qui est constitué d’une couleur unique.

  1. Le drapeau

Le drapeau du mouvement ABISEZERANO est fait de la couleur rouge, de la couleur noire et de la couleur verte.

–La couleur rouge symbolise que tous les burundais hériteront d’une patrie et d’une indépendance réelle après une longue période de souffrances dues aux crises répétitives qui ont endeuillé le pays. Cette couleur symbolise les peines et souffrances endurées par la nation burundaise, les tueries et tout le sang des innocents burundais et les souffrances des camps des réfugiés et des déplacés.

–La couleur verte symbolise l’espoir que même si la nation burundaise est sous les sévices de toute nature, elle a confiance en l’avenir, confiance en une paix durable et une prospérité pour tous.

–La couleur noire symbolise les périodes sombres de l’histoire du Burundi, la famine, les événements sanglants, les maladies, les conflits sociaux, et d’autres cas de peines et souffrance.

–Le drapeau est entouré d’un ruban blanc qui symbolise la promesse que le Dieu Tout Puissant a donné au peuple Burundais.

  1. Contacts:

Toute personne a le droit de contacter la coordination du mouvement en utilisant leur email : abisezerano@gmail.com ou bien le WhatsApp des numéros se trouvant sur le site et différentes correspondances.

Le mouvement s’est doté d’un site web:

www.abisezerano.com et de deux radios en ligne: Radio Isezerano FM et Radio Isezerano International

Le Coordinateur Général du Mouvement

Dr. Dusengumuremyi Merlin

Email: dusengumuremyimerlin@gmail.com

Que Dieu bénisse le Burundi !

  1. [1] Le processus de réconciliation devra inclure la restitution des biens des familles des victimes desdits massacres et tueries à leurs ayant-droits légitimes. Ces veuves, veuves et orphelines devront être soutenus et réconfortés d’une manière appropriée. Les réfugiés et les déplacés devront également être réintégrés dans leurs biens et dans leurs familles. Pour guérir les blessures profondes des cœurs des burundais, des monuments seront érigés pour commémorer les héros nationaux et ainsi que les victimes de ces ignominieux massacres commis dans le pays depuis l’indépendance. Une journée mémorielle leur sera dédiée. Il devra également être procédé aux obsèques des figures publiques burundaises qui été enterrés hors du pays seront rapatriées, entre autres des politiciens, des forces de défense et de sécurité, les parlementaires et autres dignitaires.

***********************************************************************

Abarundi dufise incungu nyishi zishwe zizira kuba arimvugakuri. Bose bishwe atagitabara kandi imanza zubwo bwicanyi kabaye akamizwe ningoma. Incungu ni nyinshi cane kuko abavyeyi benshi barahekuwe. Abazwi kandi bagize igugu ribiyitirira natwe turabemera amafoto yabo araho hepfo. Kubera amagume menshi abarundi baciyemwo, dufise indembe nyinshi mu mubiri, mu mitima no mu mpwemu. Ico catumye dushiraho ibicaniro vyinshi mugihugu, ivyumba vy’amasengesho vy’abateramyi bama na ntaryo basengera uburundi n’abarundi bose.

Ikirundi
Twese turi beneburundi, Abahutu, abatutsi, abatwa, abaganwa n’invange turi abahungu n’abakobwa biri hangar ya babajwe n’imiruho y’urwanko, indyane ni intambara zurutavanako. Turi abatoranijwe b’isezerano kugira ngo tugarukire igihugu cacu vyanse bikunze , kugira ngo tugarukane amahoro arama kuri bose, kibe igihugu c’amata ni ubuki koko. Uburundi ni igihugu cacu c’isezerano.

Kiswahili

Sisi sote ni wanainchi Warundi, wahutu, Watusi , watwa, waganwa na cangacanga tuko wavulana na mabinti wa hii nchi iliyo umizwa na kuteswa na chuki, na kuchanwa chanwa na pia na vita. Sisi niwachaguliwa wanao kusanyika ili turidishe kwa kupenda ao kutokupenda nchi ya sheria, nchi ya amani kwa wote, nchi ya maziwa na asali. Burundi nchi yetu ya ahadi.

Hebrew

כולנו אזרחי בורונדי. הוטו, טוטסי, טווה, גנווה והמעורבים. אנו
בנים ובנות
של עם זה המצולק על ידי שנאה, מדון ומלחמות .
אנחנו מתאחדים כאומה, מרצון או בכוח, כמדינת חוק, ומדינת שלום
לכל. להקמת
ארץ זבת חלב ודבש.
אנחנו כבר גורשנו מארצנו, בורונדי, המולדת המובטחת לנו.
אלה שנותרו בארץ סבלו אפרטהייד, דיכוי והרג ללא משפט.

Français

Nous sommes tous les citoyens Burundais, fils et filles de cette nation meurtrie par les haines, les déchirements et les guerres. Nous sommes des élus rassemblés pour instaurer de gré ou de force un pays de droit, un pays de paix pour tous, un pays de lait et de miel. Le Burundi est notre patrie promise.

English

We are all Burundian citizens. Hutu, Tutsi , Twa , Ganwa and mixed, are sons and daughters of this nation scarred by hatred, strife and wars. We are gathered to restore  voluntarily or by force a country of law, a country of peace for all, to make a land of milk and honey. Burundi is our promised homeland.

Arabe

نحن جميع مواطنين البوروندي. الهوتو، التوتسي، توا، الغنوا والمختلطة، هم ابناء وبنات هذا الوطن الذين عانوا من الكراهية والفتنة والحروب .

وتجمعنا نحن المختارون لنقدم طوعا ً أو بالقوة بلد القانون وبلد السلام، للجميع، أرض اللبن والعسل. بوروندي هو وطننا الموعو

Rusky

Мы все граждане Бурунди.Хуту, Тутси, Тва, Ганва их сыновья и дочери – все травмированы ненавистью, враждой и войной. Мы избираем мир, закон и справедливость. Это должно наступить добровольно или принудительно. Бурунди – наша Родина

                                                                       Louis Rwagasore

                                                                   Pierre Ngendandumwe

                                                                           Remy Gahutu                                                                          Melchior Ndadaye

                                                                        Cyprien Ntaryamira.

Abarundi dufise incungu nyishi zishwe zizira kuba arimvugakuri. Bose bishwe atagitabara kandi imanza zubwo bwicanyi kabaye akamizwe ningoma. Incungu ni nyinshi cane kuko abavyeyi benshi barahekuwe. Abazwi kandi bagize igugu ribiyitirira natwe turabemera amafoto yabo araho hepfo. Kubera amagume menshi abarundi baciyemwo, dufise indembe nyinshi mu mubiri, mu mitima no mu mpwemu. Abarundi dufise ibikomere, ibisebe, kudundumirwa no gushangashirwa bivuye ku ntambara nyinshi, ubukene, inzara, akarenganyo, ubupfuvyi, ubupfakazi, ukwangazwa, amacakubiri, kubura akazi n’ibindi. Ico catumye dushiraho ibicaniro vyinshi mugihugu, ivyumba vy’amasengesho vy’abateramyi bama na ntaryo basengera uburundi n’abarundi bose kugirango ako kaga katuveko. Imana Ihoraho igarukire Uburundi n’abarundi. 

ee21e66241d04b3a5a9227b2987e1a34-2-XXL

Publicités

2 commentaires sur “Kaze

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s