Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser la médiocrité et l’atteindre.

Francis Blanche disait : « Il vaut mieux viser la perfection et la manquer que viser la médiocrité et l’atteindre. »

Cette semaine, j’aimerais que nous soyons encore plus challengés et étirés par la Parole de Dieu. Je vous propose cette série sur « élever ses standards«  afin que nous apprenions à exceller dans tout ce que nous accomplissons pour et par Jésus. En tant qu’enfants de Dieu, je crois fermement que pour faire avancer le royaume de Dieu, progresser n’est pas une option mais une réelle obligation.

« Vous êtes riches dans tous les domaines, qu’il s’agisse de la foi, de la parole ou de la connaissance, du zèle en toutes choses ou de l’amour qui, de nos cœurs, a gagné les vôtres ; cherchez donc aussi à exceller dans cette œuvre de générosité. » (Lire 2 Corinthiens 8.7.) 

Exceller n’est pas un état statique, mais c’est :

  • Progresser. 
  • Être en mouvement.
  • Une attitude, une habitude. 
  • Vivre et agir de mieux en mieux. 

« Frères et sœurs chrétiens, vous avez appris de nous comment vous devez vivre pour plaire à Dieu, et c’est bien de cette façon que vous vivez. Mais faites encore des progrès ! Nous vous demandons et nous vous conseillons cela au nom du Seigneur Jésus. »Et c’est aussi ce que vous faites envers tous les frères et sœurs dans la Macédoine entière. Mais nous vous encourageons, frères et sœurs, à progresser encore. » (Lire 1 Thessaloniciens 4.1 et 10.) 

Dieu n’est pas du genre à aimer que nous nous contentions de Lui offrir de la médiocrité, de la stagnation ou un style de vie léger. Il a fait de vous un plus-que-vainqueur ! En tant qu’enfant de Dieu, vous marchez avec Sa puissance ! 

Aujourd’hui, Dr, déclarez la guerre à toute zone de confort non voulue de Dieu et à toute passivité ! Retroussez vos manches ! Prenez tous les outils donnés par Dieu ! Et, rempli(e) de Son Esprit, allez à la conquête de l’excellence !

Amakuru avugwa kw’isi.

NTI MURANDUKE IMITIMA MWIZERE YESU WE NYENE

Mu ncamake

-Ikiza ca teye citwa NOVEL CORONA VIRUS yo mu mwaka wa 2019 cakwiriye isi yose kimaze gufata abantu barenga umuliyoni n’ibihumbi amajana abiri. Kikaba kimaze guhitana abarenga 65,000 kw’isi.

-Ico kiza CORONA cari carahanuwe n’abahanuzi bakorera Imana na ba kamenyi batandukanye.

-Turi buze kubabgira ibintu bitari bike vyereka yuko satani ariko arakoresha ico kiza kugira ngo ayovye aba-Kristo batari bake n’abari mu kutamenya benshi.

Uko vyifashe

  • Nkuko twari duhejeje kubibabgira, ikiza KORONAVIRIS catanguriye mu gihugu c’Ubushinwa hanyuma mu mezi 2 gusa kikaba cakwiriye isi yose kimaze gushika ku mpande zine z’isi. Abarenga umuliyoni 1 n’ibihumbi amajana 2 nibo bamaze gufatwa. Kikaba kimaze kwica barenga 69. 000 kw’isi yose nkuko bimenyeshwa na Kaminuza yitwa Johns Hopkins.

Ibiharuro biguma bisohoka biva kw’isi yose birerekana yuko mundwi ziri imbere hashobora kuzoba impfu nyinshi ku buryo buteye ubgoba abantu, kandi yuko inyuma yaho, kubera ingingo ibihugu vyinshi n’amaleta yafashe no kubera yuko umubumbe w’isi uzoba ushitse mu bihe vyo gushuha, ico kiza kigashobora kugabanuka amakari mbere no kuzimangana kikarangira.

Ico Kiza COV-19 cari carahanuwe n’abizera Imana mbere n’abatizera biga ibimenyetso vy’ibihe, bose bakavuga yuko muri iyi myaka hazovuka ingwara y’amahaha izokwira isi yose igahitana abantu. Aha twovuga:

  1. Icegeranyo c’ishirahamwe ry’igendereza rya leta ya Amerika ryitwa CIA ryanditse igitabo ryise “UKO ISI IZOBA IMEZE EJO” kurupapuro rwa 250 rigira riti: “Hazibonekeza ingwara y’amahaha itagira umuti iterwa n’umugera uturuka mu bikoko. Iyo ngwara izorandagata ikwire isi yose.” Ico gitabo kirabandanya kiti: “Iyo ngwara imeze nka Koronavirus izoturuka mu bihugu bituwemwo n’abantu benshi babana n’ibitungano vyabo nko mu duce tw’ibihugu nk’UBUSHINWA n’utundi duce twa AZIYA y’ubuseruko. Iyo ngwara yandukira kandi itagira urukingo izoshegesha isi yose kandi izogira ingaruka nyinshi mbi.”
  • Umukenyezi SYLVIYA CELESTE BROWNIE yavutse kw’igenekerezo ry’9 ukwezi kwa 10 mu mwaka 1936 mu gisagara ca KANSAS, Missouri muri Amerika. Uwo mukinyi w’amareresi akaba n’umupfumukazi yanditse mu gitabo ciwe yise “UMUHERO W’ISI” yagize ati:” mumyaka y’2020, hazokwaduka ingwara y’amahaha itagira umuti n’urukingo maze ikwire isi yose kandi imiti yose isendwe abaganga babure ico bakora kugira ngo bakize abagwayi.” Yongerako ati: “uko iyo ngwara izotera ni nako izokamangana izimangane kwisi naho izosubira kugaruka mu bindi bihe.”
  • Umunyabgenge yitwa NOSTRADAMUS yarazi gusoma ibihe akoresheje inyenyeri yanditse mu mwaka wa 1551 yuko kw’isi hazoba umwaka w’ibiharuro bisa (2020) uzobonekamwo umwamikazi yitwa Corona azoza avuye mu buseruko bg’igihugu c’UBUSHINWA maze akwiragize ikiza c’umugera w’ingwara kandi yonone igihugu c’UBUTALIYANO.
  • Umwanditsi w’ibitabo yitwa Dean Koontz yanditse mu mwaka 1981 mu gitabo yise “IJISHO RY’UMWIJIMA” yanditse abara inkuri z’ikigo c’ubushakashatsi bg’igisirikare c’Ubushinwa, avuga yuko cakoze umugera wabatijwe Wuhan-400 hanyu uwo mugera ugaca utazirwa “IKIGWANISHO NYAKURI”. Yavyandika yumva bidudubiza mu mutwe wiwe avuga ibishobora gushika.

Mu bavugabutumwa n’abahanuzi b’abaKristo, benshi bareretswe ibizoba mu minsi ya vuba bagaca bavuga yuko ari ibimenyetso vy’umuhero w’isi mugabo ntibavuge ivyarivyo n’igihe bizobera. Ariko hariho abagerageje kuvuga ivyerekeye uwo mugera Coronavirus:

  • Umuvugabutumwa rurangiranwa yitwa TERITOPE BALONGUN YOSHUWA wo mu gihugu ca NIGERIYA muri AFRIKA azwi cane ku ngabire ihambaye afise yo kwerekwa (yavutse kuwa 12, z’ukwa gatandatu 1963). Ariko arigisha ishengero ryiwe i Lagos mu ntango z’uyu mwaka TB Joshuwa yasohoye ubuhanuzi Cumi na bumwe (11) bgerekeye isi bgo muri uwu mwaka. Ni muri ubgo buhanuzi benshi babonamwo ko yoba yaravuze iki kiza ca CORONA aho yavuga ati uyu mwaka wa 2020, Uhoraho Imana izocisha bugufi abigira abanyabgenge n’abahambaye; umuti usanzwe uzotuma abantu benshi bapfa abandi biyahure; ingwara abategetsi benshi bivuza mw’ibanga zizoja ahabona kandi bamwe zizobahitana. Yongeyeko yuko n’ubutunzi buzosenyuka abantu bose basubire gushigikira uburimyi gusa.

Aho iki kiza giserukiye, havuzwe vyinshi kandi hibonekeje vyinshi vyerekana yuko abadayimoni bageraheje amayeri yo kuburagiza, kubesha no kujuragiza abantu benshi. Ikibabaje n’uko n’abakristo badahagaze neza mu gakiza nabo bazangazanga.

  • Hariho inkuru zakwiragijwe ngo ni muzingururire Bibiliya zanyu murasangamwo umushatsi muheze mu wuvange n’amazi mu wunywe. Ngo ni umuti Imana yabarungikiye. Abantu bibagiye yuko imishatsi ivunguka uyisanga mu bitabo abantu bakoresha.
  • Hariho Umutanzaniya yi yise Eliya wa kabiri yateranije ibitigiri indome zose zigize ijambo CORONA zihagarariye, yatoye igiharuro 666 aca abgira abantu ngo niwe Imana yatumye bamukurikire.
  • Harakwiragijwe kandi amasanamu y’ibicu vyerekana ibisa n’amashusho y’abantu bakavuga ngo ni abamarayika abandi bakavuga ngo ni aya Yesus Kristo azanye n’abamarayika. Hariho n’amareresi meshi abgira abantu yuko ari umuhero washitse. Batekewe n’ubgoba kubera bumva yuko amasengero n’imisigiti vyugawe.
  • Haguma hakwiragizwa amajwi abantu bifata bamwe bakavuga yuko Imana yababariye yuko ariyo yarungitse icago ca CORONA abandi bakavuga yuko ari Satani yavyuye ingunza ngo agomba kwiha inkumbi n’ibindi vyinshi birandura imitima y’abantu bikabaca inkokora.
  • Aho mu gihugu c’Ubutaliyano bavugiye yuko bashinguye abahitanywe n’ikiza ca CORONA mu gace kitwa TOFETI, harimwo abaganga 61 n’abavuzi babafasha, abapatiri 50, n’abandi benshi; Hariho abavuga yuko ubuhanuzi bgo muri YEREMIYA 7:32 busa n’ubushikijwe.

Havuga hati : “None rer’umve, umunsi ugira uze, ni jewe Uhoraho ndabivuze, ntihazoba hacitwa TOFETI, canke ngo hitwe umwonga wa mwene Hinomu, ariko hazokwitwa umwonga w’imihindigiti, kuko bazohamba I TOFETI gushitsa naho bazoba batagishigaje n’akanya kaho bahamba” Tubibutse yuko TOFETI ari mubg’Isirayeli hari muri GIHENOMU akaba ari naho abanyakanani batangira ibimazi vy’amaraso y’abana bakabaturira babona mu guherereza imana zabo zitwa Bayali na Moloshi.

Mu Gusozera

COVID-19, yaba yavuye ku kwihenda kw’ubgenge bg’umutu canke ku bugizi bga nabi bgo gushaka kumara abantu, umwansi satani aca ayikoresha mu kugirira nabi abantu mu mubiri no mu mitima. Uko biri kwose isi yose irabonye yuko Uhoraho Imana ari hejuru ya vyose kandi yuko umwana w’umuntu uwariwe wese ari munsi y’izuba ari ubusa gusa. Ishengero rya Yesu Kristo Ihanga ry’Imana, nkuko ryamye kuva kera risemerera, abantu ntibaranduke imitima ariko nyabuna ni bezwe, batunganye ingeso zabo maze nbasenge kugira ngo bibonere ugutabagwa n’Imana yo mw’ijuru.  Yesu Kristo ari ku ngoma, Amen!

Apprenez à gérer vos émotions

L’Éternel, ton Dieu, est au milieu de toi comme un héros qui sauve ; il fera de toi sa plus grande joie ; il gardera le silence dans son amour pour toi ; il aura pour toi une triomphante allégresse. Sophonie 3.17
Les émotions font partie de la vie. Tant que nous vivons, nous expérimenterons toujours une variété de sentiments et de réactions émotionnelles dont nous ne devons pas nier l’existence et se sentir coupable. Cependant, nous devons apprendre à gérer nos émotions.

Cela devient plus simple lorsque nous comprenons que nous ne pouvons pas leur faire confiance. En réalité, elles peuvent même être notre plus grand ennemi. Satan se sert de nos émotions pour nous empêcher de marcher par l’Esprit. Il est si important de savoir que le Seigneur, notre Dieu, qui demeure en chacun de nous, est puissant. Sa puissance nous permet de vaincre nos émotions et d’être conduits par sa Parole et son Esprit constants, au lieu d’être dirigés par nos sentiments et nos émotions instables.

Sa puissance nous permet de vaincre nos émotions.
La stabilité et la maturité spirituelle ne viennent pas naturellement. Vous devez les désirer de tout votre cœur et être déterminé(e) à les atteindre. Lorsque vous faites de votre stabilité émotionnelle une priorité, Dieu se réjouit de pouvoir vous aider à gérer vos émotions. Je vous encourage à rechercher cela aujourd’hui. Jouissez de votre stabilité émotionnelle et d’une vie joyeuse et victorieuse !

Une prière pour aujourd’hui

Seigneur, je choisis de rechercher la stabilité émotionnelle. Je ne veux pas être contrôlé(e) par mes émotions, mais je veux apprendre à les gérer correctement. Merci de vivre en moi et de m’aider par ta force. Amen.

Marchez sous le ciel ouvert.

L’Histoire a été marquée par des femmes et des hommes d’exception. Ces personnes avaient quelque chose de spécial et ont su se démarquer de façon extraordinaire. Martin Luther, Mère Teresa, Napoléon Bonaparte, Moïse, Albert Einstein font tous partie des personnages les plus influents de tous les temps. Mais, le numéro 1 de tous les temps a toujours été, est et sera toujours Jésus-Christ.

Shengero rya Yesu Kristo, vous n’êtes pas le disciple d’un maître de philosophie ou d’un leader qui excelle en rhétorique. Votre Seigneur est Jésus-Christ ! Il est le seul et l’unique capable d’ouvrir le ciel sur votre vie.

Pendant Son ministère terrestre, Jésus a dit et a fait des choses très impressionnantes. Ses paroles ont souvent étonné et confondu les meilleurs esprits en Israël. Et voici ce que Jésus dit dans Jean 14.12-14 : « Vraiment, Je vous l’assure : celui qui croit en Moi accomplira lui-même les œuvres que Je fais. Il en fera même de plus grandes parce que Je vais auprès du Père. Et quoi que ce soit que vous demandiez en Mon nom, Je le réaliserai pour que la gloire du Père soit manifestée par le Fils. Je le répète : si vous demandez quelque chose en Mon nom, Je le ferai. »

Aujourd’hui, faisons cette prière simple mais puissante : « Seigneur Jésus, Tu as dit que si je demande quelque chose en Ton nom, Tu le feras. Je sais que cela implique que je sois en communion avec Toi et que je marche à Ta suite ! Je désire tant que ma vie Te rende gloire ! Merci de me permettre de marcher sous un ciel ouvert et de vivre la vie que Tu as pour moi. Amen. »

Souriez, vous êtes enfant de Dieu

À ce moment-là, les disciples s’approchèrent de Jésus et Lui demandèrent : Qui donc est le plus grand dans le royaume des cieux ? Alors Jésus appela un petit enfant, le plaça au milieu d’eux, et dit : Vraiment, Je vous l’assure : si vous ne changez pas d’attitude et ne devenez pas comme de petits enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des cieux. C’est pourquoi le plus grand dans le royaume des cieux est celui qui s’abaisse comme cet enfant. » (Lire Matthieu 18.1-4.)

Alors que notre monde vit sous un ciel qui semble fermé, terni par les troubles, les guerres, les crashs financiers, les violences en tout genre, les paroles de Jésus résonnent encore et toujours ! Elles ont la puissance de nous faire vivre le ciel sur la terre.

Hanga ry’Imana, vous êtes un citoyen du royaume de Dieu dès l’instant où vous faites de Jésus-Christ votre Seigneur.

En d’autres termes, en tant qu’enfant de Dieu, vous pouvez faire l’expérience du ciel sur la terre. Pour cela, il vous faudra vivre réellement comme Son enfant ! Ici, il est question de vivre en gardant le cœur d’un enfant et non d’avoir une maturité infantile.

Église du Seigneur, si vous êtes :

Un papa ou une maman, vous êtes l’enfant de Dieu.
Un(e) homme/femme d’affaires, vous êtes d’abord Son enfant.
Un(e) jeune homme/femme talentueux(se) qui sourit à la vie, vous êtes Son enfant.
Un(e) grand(e) directeur/directrice d’entreprise, vous êtes Son enfant.
Aujourd’hui, souriez et appréciez le fait que vous êtes Son enfant. Cette vérité vous donnera la joie, la vie et la paix en abondance. Vivre le ciel sur la terre, c’est réaliser chaque jour un peu plus cette réalité, cette vérité.

Dieu est là, ne craint plus rien.

Au début de cette année 2020, nombreux étaient celles et ceux qui regrettaient 2019. Nous étions nombreux à nous dire que 2020 allait être un grand cru… Puis, la pandémie du coronavirus s’est répandue sans aucune compassion, décimant des centaines de familles partout dans le monde ! Je ne vous apprends rien quand je vous dis que notre monde est brisé.

Hanga ry’Imana, Jésus-Christ sait quel est l’état de ce monde. Pour cette raison, Il a envoyé Son Esprit.

Son Esprit Saint n’est pas simplement un vent, un feu ou une colombe blanche. Il est la troisième personne de la Trinité. L’Esprit Saint est Dieu.

Jésus a dit : « Et Moi, Je demanderai au Père de vous donner un autre Défenseur en justice, afin qu’Il reste pour toujours avec vous ! Quant à vous, vous Le connaissez, car Il demeure auprès de vous, et Il sera en vous. » (Voir Jean 14.16-17.)

Le Saint-Esprit est une personne. Il n’est pas seulement une présence. Mais Il est une personne qui a une présence. Dieu a décidé de vivre en vous, par Son Esprit. C’est exactement ce qui a le potentiel de changer votre vie entière.

Peuple de Dieu, Son Esprit est une personne qui vous invite à :

Converser avec Lui.
Lui partager votre cœur, vos peines et vos doutes.
Savoir qu’Il est là pour vous.
L’accepter comme votre avocat parfait, votre aide sans faille.
Aujourd’hui, le Saint-Esprit vous dit : « Mon enfant, Je suis là pour toi. Je désire tellement parler avec toi. Laisse-Moi te montrer ce que la Parole enseigne ! Prends Ma main et Je te conduirai exactement là où tu dois être. Je suis là pour toi, ne crains plus. Je n’ai jamais été aussi proche de toi que maintenant. »