Nous marchons contre notre géant au nom de l’Eternel.

Je ne compte plus le nombre de fois où je me suis retrouvé face à un géant dans ma vie : incrédulité, peur, stress, défi financier, trahison… Je sais que vous aussi vous avez déjà fait face à l’un d’entre eux ! Vous êtes peut-être même au beau milieu d’un combat au moment où vous me lisez ou m’entendez…

Dans son livre Aligné avec le Ciel, l’auteur Mathieu Gatet nous encourage par ces quelques lignes : « Quelle différence entre Saül, le roi guerrier, montagne de muscle et de compétences guerrières, et le jeune David, berger, joueur de harpe !!! […] À chaque fois que j’appréhende un défi en fonction de mes capacités, de mes possibilités et de mes forces, je me disqualifie dans le combat face aux géants de ma vie. »

Le roi David a lui aussi, fait face à son géant : « David dit au Philistin : Tu marches contre moi avec l’épée et moi, je marche contre toi au nom de l’Éternel des armées. David courut sur le champ de bataille, prit une pierre, et la lança avec sa fronde ; il frappa le Philistin au front. » (Lire d’après 1 Samuel 17.45-49.) 

Dr, lorsque vous faites face à un géant dans votre vie, faites le choix de vous aligner avec le Ciel, en imitant le roi David.

La sagesse divine peut venir contredire la raison humaine ! Toutefois, si vous choisissez de vivre votre vie en étant conduit(e) par la sagesse divine, vous vivrez la vie de Jésus-Christ, une vie d’abondance dans Sa grâce !

Aujourd’hui, vous pouvez faire cette prière : « Jésus, je veux vivre en m’appuyant sur Ta sagesse. Je sais que je suis très limité(e) si je ne vis qu’en me basant sur mon intelligence et ma raison humaine. J’ai besoin de Toi pour faire face à mes géants ! Avec Toi, je suis plus que vainqueur ! Amen. »

Publicités

Voici une citation qui me défie toujours. Benjamin Franklin disait : « Le moyen de voir par la foi, c’est de fermer les yeux à la raison. » 

Et vous, comment faites-vous confiance à Jésus-Christ pour votre vie ?

L’apôtre Paul a écrit : « Ainsi nous regardons non pas à ce qui est visible, mais à ce qui est invisible, car les réalités visibles sont passagères et les invisibles sont éternelles. »(Lire 2 Corinthiens 4.18.)

Cette semaine, je vous propose un voyage aux côtés de mon ami Mathieu Gatet, auteur de l’excellent livre Aligné avec le Ciel.

Ce dernier nous explique que « l’ennemi numéro un de la foi n’est pas en réalité l’incrédulité, mais la vue… Choisir d’appréhender ma vie uniquement au travers du réel et du raisonnable, c’est se positionner sous le règne de la raison. C’est accepter les limites de ce monde. La raison m’aligne avec les impossibilités, et fonctionne en prenant en considération ce que je n’ai pas ».

Vous êtes fait(e) pour voir ce qui est invisible, avec les yeux de la foi ! Lorsque vous priez en mettant votre confiance en Dieu, votre cœur s’aligne avec celui de Dieu et Ses intentions deviennent plus faciles à saisir. Nous avons tous besoin de voir avec les yeux de la foi !

Aujourd’hui, prions ensemble : « Seigneur Jésus, Tu es réellement bon envers moi. Tu as choisi de me guider au travers de ma foi et de mon obéissance à Ta Parole. Je déclare que ce jour est un jour de victoire ! Car aujourd’hui, Tu me montres ce que Tu veux faire en moi et au travers de moi. Ma vie est alignée avec le Ciel ! Je décide de Te faire confiance et de voir mes circonstances avec les yeux de la foi. Amen. »

Alignez votre cœur à celui de Christ

Nous avons souvent tendance à demander à Dieu de bénir nos plans. Moi-même, j’ai fréquemment mis beaucoup d’énergie à Lui expliquer mes projets, mes défis ou mes besoins. Parfois, j’ai l’impression qu’Il ne m’entend pas… Mais Dieu est Dieu ; Il sait tout.

Cette semaine, je me suis inspiré du livre Aligné avec le Ciel, écrit par l’auteur Mathieu Gatet. Il nous explique :

« Quand je m’aligne avec le Ciel, mes prières et ma vie changent. Lorsque je suis ancré en Lui, que je choisis de laisser Christ régner dans ma vie, que mon cœur se synchronise avec le Sien, les prières que je fais, les directions que je prends ne sont en fait que l’expression de Sa Présence en moi. Ainsi, ce que je demande m’est accordé. » 

la véritable question n’est pas de savoir si Dieu va bénir vos projets et vos plans… Toutefois, il est vital de vous assurer d’avoir fait vôtres les projets de Dieu pour votre vie !

Jésus a dit : « Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu ; et toutes ces choses vous seront données par-dessus » et « Si vous demeurez en Moi, et que Mes paroles demeurent en vous, demandez ce que vous voudrez, et cela vous sera accordé. » (Lire Matthieu 6.33 et Jean 15.7.) 

Vous pouvez décider d’apprendre à aligner tout ce que vous avez dans votre cœur avec tout ce qui existe déjà dans le cœur de Christ.

Aujourd’hui, je vous invite à faire cette prière simple mais si profonde et radicale : « Seigneur, toutes mes ambitions s’effacent devant Toi. Je ne désire que la manifestation de Ta volonté dans ma vie. Tu peux compter sur moi. Oui, que je diminue et que Tu grandisses ! Je T’aime, Jésus. Amen. » 

Promesse biblique: Le pardon de nos péchés

Verset: 1 Jean 1.9 (pdv): Dieu fait ce qu’il promet et il est juste. Alors, si nous avouons nos péchés, il nous les pardonnera et il enlèvera tout le mal qui est en nous.

Inspiration: Il y a plusieurs promesses dans la Bible. Comme vous l’avez peut-être remarqués, la grande majorité des promesses bibliques sont accompagnées d’une condition. La promesse biblique pour aujourd’hui est: Le pardon de nos péchés. La condition est de reconnaître notre péché et l’avouer. Le Seigneur promet de nous pardonner tous nos péchés et nous en libérer. Comme personne n’est parfait, donc, chacun commet des péchés dans la vie, la promesse du pardon de Dieu prend tout son sens, mais les reconnaître et les avouer demande de l’humilité.

Prière: Papa céleste, merci pour ta promesse de pardon. Aide-moi à reconnaître et avouer mes péchés pour vivre pleinement ton pardon, au nom de Jésus, AMEN!

Umutumiro w’amasengesho yo gusengera igihugu n’imitwaro y’indwi 14 gushika 21/10- 2019

UMUTUMIRO W’AMASENGESHO W’IY’INDWI KUVA14 GUSHIKA 21-10/2019.

Ihanga Ryera ry’Imana rifise umuhamagaro wo gushikira Abarundi bose aho bari hose rikoresheje uburyo bgose bushoboka kugira nga ribamenyeshe ico Uhoraho Imana abagombako muri ibi bihe. Ibicaniro vy’Ihanga ry’Imana birenga 50 ibiri mu gihugu n’ibiri mu mahanga, vyose birakurakuranwa ijoro n’umurango kandi iminsi yose bisengera igihugu c’Uburundi n’Abarundi bose.

URUFATIRO

Ihanga Ryera ry’Imana rifise umugambi wo kubgira ubutumwa bgiza bg’umusaraba wa Yesu Kristo umuntu wese ari mu gihugu c’Uburundi n’Umurundi wese aho ari mu mahanga. Tuzoshwara intara zose, amakomine yose, amazones n’imitumba yose. Tuzoshika mu bihugu duhana imbibe n’ibihugu vya kure kugira ngo Umurundi wese aronke ubwo butumwa. Abarundi bayerera mu mashamba, abari mu nkambi z’impunzi n’abari mu bisagaea bitandukanye dutegerezwa kubashikira bamenye ubwo burumwa.

UBUTUMWA KU MURUNDI WESE

“Yesu Kristo ni Umwami n’Umukiza: yaritanze ku musaraba arapfa arahambwa kandi arazuka kubera ivyaha vy’umuntu wese ku giti ciwe. Yitanze kugira ngo ducungugwe umuvumo n’urupfu; yashishaguwe kugira ngo dukire ingoyi indwara, ubukene n’ibibi vyose kandi n’ubu kubera imbabazi ziwe n’urukundo aracarindiriye yuko umuntu wese yihana ameregwe neza kandi akize igihugu cacu.”

IVYO MPWEMU YERA AHISHURA

  1. Amadini n’amashengero menshi yabereye igitsitaza abakristo n’abizera hirya no hino mu gihugu no mu mahanga, ingendo y’abiyita abakozi b’Imana ari indyadya nayo yakuye benshi mu gakiza. Bakwiriye kumenya Yesu vy’ukuri.
  2. Abantu benshi bariko barazimizwa n’imigwi y’abanyavyaha yihamagaye yigisha inyigisho z’ubuzimire zo kubohera abantu mu madini, mu mashengero no mu basohoke, aho kubereka inzira y’umusaraba. Abantu bakwiriye gutumbera Yesu wenyene.
  3. Imigwi myinshi yigisha ibitandukanya abizera , bigisha urwanko no kwinubana bishimikije amazina bitwa, ivyagezwe no kuziririza iminsi bakirengagiza yuko Yesu Kristo ariwe wenyene umuhuza w’abantu n’Imana, inzira n’ukuri n’ubugingo n’itanguriro n’iherezo.

INYIGISHO

-Umukristo wese yihanye, agakizwa, akabatizwa, agatunganya ingeso ziwe ahamagarigwa kwerekana ubudasa mu vyiyumviro vyiwe, mu mvugo ziwe no mubikogwa vyiwe. [Mariko 2:1-12]

-Ntaco bitwaye idini n’ishengero winjiriramwo ubu, ntaco bitwaye aho winjirira kuw’Imana canke kw’isabato uyu munsi, ntaco bitwaye kuba hariho ibibazo vyo gutahura ukuri kw’inzira y’ukuri yo kuja mwijuru uyu munsi; igikuru n’uko ufata inzira yo gukurikira Umusaraba wa Yesu Kristo kugira ngo aguhe Mpwemu Yera ari nawe agiye ku gushikana kumenya ukuri kwose. [Yohana 16:13]

-Menya kandi umenyesheshe abandi yuko Yesu Kristo yabishuriye imyenda ariyo madeni yose; yuko yabazaniye intsinzi yakuye ku musaraba no mumva kandi kwariwe gakiza kabaremwe bose. Menya yuko akiza imitima n’imibiri, yamye akora ibitangaza bitandukanye kandi n’ubu uyu munsi yuko akibikora ku buryo umwizera wese agiye kubibona akaronka n’imihezagiro yo mu mutima no mu mubiri. [Abigalatiya 3:13-14]

– Gira umugambi wo kubgira umuntu canke abantu ubutumwa bgiza bg’urukundo, imbabazi n’ubuntu bg’Imana bgatumye yihindura  umuntu ikaza kuducungura, ataruko twari tubibereye mugabo kubwo imbabazi zayo zamaho ibihe bidashira [Abifilipi 2:7]

1. Suzuma uko umuntu amerewe, umenye yuko akeneye Yesu Kristo kugira ngo amubohore, maze umushire ubutumwa. Hariho abantu benshi baboshwe n’impwemu z’ububeshi, ishavu, ukwishira hejuru, ubusambanyi, ubusuma, imitongano, ubunebwe, urwanko n’ibindi maze umwegere mu burwaneza n’urukundo umwigishe uko Yesu Kristo ashobora ku mubohora mu kumushingira intahe yivyo yagukoreye no mu gusenga. [Matayo 9:38]

2. Erekana impuhwe, urukundo no guca bugufi ku muntu kugira ngo ushobore ku muyagira igikogwa c’umusaraba wa Yesu Kristo. Abantu benshi bari mu madini n’amashengero, abazimiye n’abataramenya Yesu Kristo barakeneye guhereza ubuzima bgabo Imana ngo bahinduke, kuko abadafise Yesu bazoja mu muriro udahera [Yuda 1: 22-23]

3. Nezereregwa kandi wigine intsinzi y’umuntu yahindutse, akakira Yesu Kristo kumubera Umwami n’Umukiza w’ubugingo bgiwe, akihana, akabatizwa kandi agaheba ingeso mbi zose yagenderamwo. Mw’ijuru abamarayika barishimira umunyavyaha umwe gusa yihanye, natwe turushirizeho gushikira benshi no kunezereregwana nabo. [1Petero 1:18-19, 2Abikorinto5:17]

IMITWARO YO GUSENGERA

-Tuzosengera igihugu cacu c’Uburundi ngo ubugombe bw’Imana bukibeko, ishitse amasezerano yagisezeraniye.

-Tuzosengera abataramenya Yesu Kristo, abari mu buzimire n’abasubiye inyuma ngo umuco uturuka k’Uhoraho Imana ubarasire.

-Tuzosengera ya mitwaro yose twama turiko turasengera y’abagwaye, abari mu bukene, abashonje, abari mu ntambara mu ngo zabo, mu mashure, mu kazi, abari mu makambi y’impunzi, abari mu minyorororo itandukanye, abadafise akazi, abari mu mutekano muke n’abadafise aho baba.

Umwamu wacu Yesu Kristo abane namwe mwese kandi abahezagire, Amen!

Laissez la main du potier vous transformer

Jésus ne nous sauve pas de nos péchés uniquement pour que nous puissions aller au Ciel et éviter l’enfer. Il a sauvé nos âmes afin que nous puissions être activement engagés à Son service. 

Cette semaine, nous avons réfléchi ensemble au fait que nous devons nous relever lorsque nous tombons ! Quand nous nous relevons, il faut aussi laisser Dieu nous transformer pour Sa gloire.

Lisons la Parole de Dieu : « Lève-toi, et descends dans la maison du potier ; Là, Je te ferai entendre Mes paroles. Je descendis dans la maison du potier, et voici, il travaillait sur un tour. Le vase qu’il faisait ne réussit pas, comme il arrive à l’argile dans la main du potier ; Il en refit un autre vase, tel qu’il trouva bon de le faire. Et la Parole de l’Éternel me fut adressée, en ces mots : Ne puis-Je pas agir envers vous comme ce potier, maison d’Israël ? dit l’Éternel. Voici, comme l’argile est dans la main du potier, ainsi vous êtes dans Ma main, maison d’Israël ! » (Lire Jérémie 18.2-6.)

Lorsque nous tombons, c’est que le vase que nous sommes n’est pas encore prêt. Or,le potier n’abandonne jamais Son œuvre.Quoi qu’il arrive, vous êtes cette argile entre les mains expertes de votre Potier céleste. Il désire tant former un vase d’honneur avec votre vie !

À l’époque du prophète Jérémie, le tour du potier se composait de plusieurs roues assemblées entre elles afin de faire tourner le plateau, là où l’argile pouvait être façonnée. Ces roues représentent les circonstances et les situations de notre vie… Le Potier céleste contrôle la vitesse à laquelle les roues tournent, selon Sa volonté. 

N’oubliez jamais que Dieu est toujours au contrôle, peu importe ce à quoi vous êtes confronté(e) dans la vie. Tout va finalement concourir à votre bien ! Vous pouvez proclamer haut et fort : « Je suis persuadé(e) que Celui qui a commencé en moi cette bonne œuvre la rendra parfaitepour le jour de Jésus-Christ. Amen. »(D’après Philippiens 1.6.)

La connaissance du secret qui tranquillise

De nombreuses personnes disent que la vie chrétienne est trop difficile à vivre, qu’il y a trop de règles à respecter et de standards impossibles à atteindre. D’une certaine façon, elles ont raison. Car personne ne peut suivre Jésus, obéir à Ses enseignements et aux lois de Son royaume sans l’aide vitale de Son Esprit. 

Dieu n’est pas insensible à vos faiblesses et Il ne manquera pas de vous apporter cette aide si vous Lui avez donné votre vie sans réserve. 

J’aime l’histoire de Gédéon et je vous invite à la connaître un peu mieux en cliquant ici.

Dieu appelle Gédéon pour une mission extraordinaire. Sa vie ne sera plus jamais la même. Tout comme lui, Jésus vous appelle à accomplir une mission extraordinaire !Votre vie ne sera plus jamais la même…

Suivre les instructions de Dieu vous demandera d’élever les standards de votre style de vie. La médiocrité qui régnait dans la vie de Gédéon a été remplacée par l’excellence qui vient de Dieu. Il n’a pas été qualifié parce qu’il se savait fort et rempli de potentiel.

vous êtes qualifié(e) dès l’instant où vous :

  • Reconnaissez que vous n’avez aucune capacité digne de votre mission.
  • Dépendez de Dieu uniquement pour réussir.
  • Prenez exemple sur la vie de Jésus.

Si vous voulez élever les standards de votre vie, prenez la Bible comme modèle. Considérez que le Saint-Esprit est attiré par votre humilité. Il est le seul qui puisse vous amener à vivre votre vie chrétienne.

« L’ange de l’Éternel lui apparut et lui dit : L’Éternel est avec toi, vaillant héros ! » « L’Éternel se tourna vers lui et dit : Va avec la force que tu as et délivre Israël de l’oppression de Madian. N’est-ce pas Moi qui t’envoie ? » (Lire Juges 6.12 et 14.)

Aujourd’hui, je vous encourage à aller avec la force que vous avez, c’est-à-dire celle qui vient du fait que vous n’en avez aucune sans l’aide de Dieu. Vous ne pourrez élever les standards de votre style de vie que si vous savez que vous êtes qualifié(e) par votre totale dépendance de Dieu. C’est alors que vous agirez pour votre bien, celui des autres et pour la gloire de Dieu ! Personne ne peut vous empêcher de le faire !