Umukenguzamateka aba mu Gatunguru mu gisagara ca Bujumbura yihaye inkumbi yonona vyinshi agenda araca kubantu n’imodoka yiwe.

Umukenguza mateka w’uburundi bavuga yuko aserukira abatwa yatashe ku muhana iwe mu Gatunguru ka Bujumbura asange umukenyezi wiwe ari kukwe n’umushitsi aca atangura kubakubita agafuni bose. Abana biwe bakuze baciye bahamagara abajejwe umutekano. Abanonye, yaciye afata imodoka arahunga agana igisagara hagati.

Kubera umuvuduko n’umurindi, aho yaciye hose yagiye aragonga abantu bari ku maguru, abari ku makinga, ku mapikipiki, mu tumodoka no mu miduga. Yishe benshi akomeretsa indiri. Abajejwe umutekano bashoboye kumuhagarika. Ivyo biri mu bintu vyerekana yuko imitima y’Abarundi ihuha kandi yuko igihugu gitegerezwa gutunganywa ukundi gusha.

Imvura yasenyuye imisozi n’amazu yica abarenga 26 mu Ntara ya Cibitoke

Imvura y’isengenya yishe abantu barenga 26 mu ntara ya Cibitoke

Mu gihe abavugishwa batandukanye mu Burundi bavuga ibimenyetso vyo kuramukwa, bamwe bavuze ngo hagiye kwaka uruzuba rumena imbga agahanga bavugurujwe n’ijuru. Abavuze yuko hagiye kugwa imvura itwara abantu, imirima n’ibiraro basa n’abavugishijwe ukuri. Uko biri kwose, imvura itwara ibintu yamye n’uruzuba rwamye gwaka kuva kera. Uwovuga yuko hazogwa imvura hakaka n’uruzuba aba avuze ibizokwama biba.

Ariko rero, naho biri uko hariho abavuze yuko haciye imyaka irenga icumi n’itanu ivyaraye bibaye mu ntara ya Cibitoke muri komine mugina ata nahamwe bibonywe.

« MURI COMMUNE MUGINA ZONE NYAMAKARABO HARAYE HAGUYE IMVURA IHOMORA IMISOZI.ABANTU BATARI BAKE BAGUWEKO N’IMISOZI. CANE CANE ABABA MUSI Y’IMISOZI. HAMAZE KUMENYEKANA 17 BAPFUYE.BIVUGWA KO BARENGA BARACATOHOZA. NAYO IMIRIMA YO N’AGAHOMERABUNWA. »

Quand l’enfer se déchaîne contre vous sachez que l’armée du ciel est prêt à vous défendre pour contre-attaquer

Certains jours, j’ai l’impression que tout l’enfer a choisi de se donner rendez-vous dans ma tête. Les mauvaises pensées fusent dans tous les sens et l’angoisse s’acharne tel un boxeur prêt à tout pour gagner ! 🥊

Avez-vous déjà eu cette sensation de noirceur tout autour de vous ? Si c’est votre cas, je vous comprends. Je suis de tout cœur avec vous et j’ai une bonne nouvelle pour vous : ne craignez plus ! Jésus-Christ Lui-même, le Prince de la paix, se tient à vos côtés.

Le passage d’Ésaïe 9.5 Le décrit magnifiquement en disant : « En effet, un enfant nous est né, un Fils nous a été donné, et la souveraineté reposera sur Son épaule ; on L’appellera merveilleux Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.« 

Si l’enfer se déchaîne contre vous, sachez que le Ciel tout entier se tient près de vous pour contre-attaquer ! Cette armée est sous les ordres du Prince de la paix.

Le Christ vous garantit cette puissante paix dès l’instant où vous Lui laissez prendre le contrôle de votre cœur. La paix n’est pas une absence de guerre ou de ténèbres, mais la paix est la présence de Jésus au beau milieu des combats ! C’est Sa lumière en pleine nuit. 

Voici deux versets dans Psaumes 4.4 et 9que je vous encourage à proclamer avec moi : « Apprenez ceci : le Seigneur honore Son ami fidèle, le Seigneur m’écoute quand je L’appelle »  « En paix, je me couche et aussitôt je dors, car Toi seul, Seigneur, Tu me fais vivre en sécurité. »

Aujourd’hui, vous ne vivrez pas un jour « sans » ! Même lorsque vous avez l’impression que l’enfer se déchaîne contre vous, vous êtes en totale sécurité dans la présence du Prince de la paix.

« Seigneur, une journée « sans », mais vécue avec Toi, est toujours un jour de victoire ! »

Ne vivez plus un seul jour sans Dieu.

Lorsque j’étais jeune dans la foi, je croyais qu’à chaque fois que je péchais, je devais de nouveau donner ma vie à Dieu et encore me faire baptiser ! Un jour, ne ressentant plus du tout Sa présence, je me suis inquiété et j’ai ruminé en moi-même : « Ça y est, Dieu m’a abandonné ! Je suis trop sale, trop ceci et trop cela… »

Puis, j’ai lu ce magnifique passage dans Psaumes 3.4 qui dit : « Mais toi, Seigneur, Tu me protèges comme un bouclier, Tu sauves mon honneur, Tu relèves ma tête. »

Parfois, nous avons l’impression que Dieu n’est pas là et qu’Il ne prend pas soin de nous… Mais bien que cela puisse vous paraître fou, Dieu sait comment relever votre tête et vous rassurer.

Lorsque David a écrit « Tu me protèges comme un bouclier ! », il se trouvait en plein cœur d’une tempête, entouré d’ennemis féroces et déchaînés… Ceci dit, David savait que Dieu était si proche de Lui qu’il pouvait Le considérer comme un bouclier. 

Dieu est là, prêt à détruire tout ce qui vous fait mal et tout ce qui vous attaque. Votre ennemi spirituel est Son ennemi si vous vous réfugiez en Christ ! Car en Christ, vous ne pouvez pas perdre.

Votre bouclier, Lui-même, aime vous protéger car vous êtes :

  • La prunelle de Ses yeux. 
  • Son Épouse. 
  • Son Corps. 
  • Son temple. 
  • Sa famille.

Aujourd’hui, si vous avez l’impression de vivre un jour « sans » – c’est-à-dire une mauvaise journée –, sachez que Jésus-Christ est bel et bien présent. Il demeure en vous ! Vous êtes protégé(e) par LE bouclier ultime. Il est votre vie. Il n’est pas dans Sa nature de vous laisser vivre un jour SANS Lui. Dès maintenant, levez la tête et percevez Sa main tendue !

« Seigneur, une journée « sans », mais vécue avec Toi, est toujours un jour de victoire ! »

Votre confiance en Dieu détermine votre succès.

Vous savez, celle ou celui qui a de l’assurance devant Dieu en aura tout autant devant l’ennemi de son âme ! La victoire que Dieu a pour nous est le fruit de notre fidélité.

Dieu veut vous tailler pour une vie de victoire ! Les victoires accidentelles sont rares. Lorsque vous laissez Dieu vous bâtir, vous construisez en Lui vos victoires. Lorsque l’Esprit Saint a toute latitude pour œuvrer en vous, Il vous prépare afin d’œuvrer au travers de vous.

Voyons ensemble ce que la Bible nous dit dans 1 Samuel 17.26 : « David demanda aux hommes qui se trouvaient près de lui : Que fera-t-on pour celui qui tuera ce Philistin et qui écartera la honte d’Israël ? Qui est donc ce Philistin, cet incirconcis, pour insulter l’armée du Dieu vivant ? »

L’assurance de David ne venait pas de ses accomplissements militaires publics mais de sa relation avec Dieu. Celle-ci se caractérisait par une fidélité profonde dans les petites choses : 

  • Il a appris à défendre son troupeau.
  • Il est allé chercher ses victoires contre l’ours.
  • Il a combattu le lion jusqu’au bout.

Toutes ces victoires magnifiques ne lui ont pas révélé ses propres forces, ses talents ou ses incroyables compétences. Non ! David a appris à Lui faire confiance et à s’appuyer uniquement sur la puissance de Dieu pour combattre. 

Votre fidélité vous révèle que Dieu est pour vous et que Sa puissance agit en vous. Votre fidélité à réaliser les petites choses vous prépare toujours pour vos plus grands combats. Les grandes victoires proviennent de grands combats ! Faites-Lui confiance, Dieu est grand.

Aujourd’hui, pourquoi ne pas prendre du temps avec le Père ? Avec Lui, réévaluez l’expression de votre fidélité, car c’est là l’une de vos capacités les plus importantes. Quand votre fidélité se manifeste, elle crie : « Je dépends de Dieu. C’est pour cela qu’Il peut me faire confiance en m’offrant la victoire ! Sa grâce est le don qu’Il fait à ceux qui désirent Lui demeurer fidèles. » 

votre cœur se révèle dans de petites choses.

Dernièrement, j’ai lu cette phrase remplie d’humour et de vérité qui disait : « Nombreux sont les adolescents qui descendent dans les rues pour sauver la planète, mais qui refusent de ranger leur chambre ! » 😂

Laver la voiture, repasser le linge, garder la maison propre, arriver à l’heure, dire bonjour, payer ses factures ou encore mettre du déodorant, sont des tâches rarement appréciées à leur juste valeur. 

acceptez de voir la puissance qui se cache dans « les petites choses » si vous voulez vivre une vie chrétienne qui reflète Dieu.

Produisez de bons fruits dans le monde naturel et visible pour voir de nombreuses avancées dans le monde spirituel et invisible ! 

C’est précisément la vérité expliquée dans ces passages de 1 Corinthiens 15.44 et 46 :« Il est semé corps naturel, il ressuscite corps spirituel. S’il y a un corps naturel, il y a aussi un corps spirituel. Mais ce n’est pas le spirituel qui vient en premier, c’est le naturel ; ce qui est spirituel vient ensuite. »

Dieu vous enseigne continuellement les principes spirituels en se servant de votre connaissance et des choses naturelles que vous appliquez – des petites choses. Votre attitude révèle votre altitude. Vos « petites choses » accomplies quotidiennement révèlent qui vous êtes vraiment dans le monde spirituel.

C’est une excellente nouvelle ! Dieu ne demande pas toujours ce qui vous paraît impossible. Il révèle des vérités spirituelles puissantes en vous confiant des tâches qui paraissent insignifiantes.

Aujourd’hui, je vous encourage à prier : « Seigneur Jésus, aide-moi à voir ce que Tu fais en toute occasion. Je veux discerner Ta main dans les petites choses afin de saisir les réalités spirituelles. Merci d’ouvrir les yeux de mon cœur. Je veux tellement être fidèle envers Toi et tout ce que Tu me diras de faire. Amen. »

Votre coeur se révèle par votre pensées, vos paroles et vos actes.

J’aime comment le Père céleste s’est manifesté et ce qu’Il a déclaré le jour où Jésus – âgé de 30 ans – est passé par les eaux du baptême : « Et voici qu’une voix fit entendre des Cieux ces paroles : Celui-ci est Mon Fils bien-aimé, en qui J’ai mis toute Mon affection. » (Lire Matthieu 3.17.) 

Jésus n’avait encore accompli aucun miracle. Il n’avait rien réalisé de spectaculaire mais Il possédait déjà toute l’approbation du Père. 

Par Sa vie, Jésus démontre comment Dieu est à la recherche d’hommes et de femmes dont le cœur est tout entier à Lui (lire 2 Chroniques 16.9). Il ne recherche pas nos grands accomplissements, ni notre élévation dans la société. Il n’y a, certes, rien de mauvais dans tout cela, mais Dieu est à la recherche de votre cœur.

Votre cœur se révèle par votre comportement, vos paroles et vos actes. Jésus avait l’approbation de Son Père avant même de commencer Son ministère. Comment cela est-il possible ?

ce sont votre fidélité dans les petites choses et votre excellence lorsque vous êtes seul(e) qui attirent l’approbation de Dieu ! Avant d’accomplir de grandes choses, Dieu examine attentivement comment vous réalisez les petites.

Jésus Lui-même nous dit dans Luc 16.10 : « Celui qui est fidèle dans les petites choses est aussi fidèle dans les grandes ; celui qui est malhonnête dans les petites choses est aussi malhonnête dans les grandes. »

Aujourd’hui, je vous invite à faire cette prière de transformation : « Seigneur, je ne veux accomplir que ce que Tu as prévu pour moi. Je veux le faire à Ta façon ! Je ne désire que Toi. Je décide de Te démontrer ce que j’ai dans mon cœur. Alors, je place en Toi toute ma confiance pour accomplir fidèlement les petites et les grandes choses que Tu me confies. Je décide de m’humilier sous Ta puissante main, car je sais que Tu m’élèveras en Ton temps. Amen. »