Votre vie parle plus fort que vos paroles.

Voici l’histoire vraie d’un enfant de 12 ans qui demande à son papa l’autorisation d’essayer de fumer une cigarette. Offusqué, son père lui répond : « Mais ça ne va pas, non ? Fumer n’est pas bon pour la santé. » Bien entendu, le jeune garçon s’empresse de lui dire : « Mais papa, tu fumes, toi ! » Le papa réplique alors : « Ne fais pas ce que je fais, mais fais ce que je te dis. »

Hanga ry’Imana, vous le savez bien, nous courons tous le risque d’oublier que notre vie parle plus fort que nos paroles.

Les pasteurs nous exhortent à vivre comme Jésus, dans leur excellent livre intitulé Moi et ma maison ! Ils écrivent très justement : « Chaque jour, vos choix de vie sont comme des semences plantées dans le cœur de vos enfants. Elles peuvent être invisibles aujourd’hui, mais par la grâce de Dieu, elles donneront du fruit en leur saison. »

« Vous M’appelez Maître et Seigneur, et vous avez raison, car Je le suis. Si donc Moi, le Seigneur et Maître, Je vous ai lavé les pieds, vous devez aussi vous laver les pieds les uns les autres. Je vous ai donné un exemple afin que vous agissiez comme Je l’ai fait pour vous. » (Lire Jean 13.13-15.)

Jésus vivait ce qu’Il disait et Il disait ce qu’Il vivait. Quel exemple ! Il voulait que Ses disciples aient un modèle à imiter. La Parole de Dieu que nous connaissons vraiment n’est pas celle que nous récitons, mais bel et bien celle que nous pratiquons.

Aujourd’hui, je vous invite à refuser toute culpabilité afin d’embrasser la conviction que donne l’Esprit Saint. Laissez Jésus vous remplir de Sa puissance pour faire ce qui est digne d’être imité. Votre vie parle plus fort que vos paroles. Alors, vivez pour être imité(e).

Je suis fier de vous. Je prie pour vous.

C’est très bon d’apprendre à rire quelques soient les circonstances

Par les temps qui courent, rire pourrait relever de l’exploit ! Certains pensent que le fait de pouvoir rire appartient à ceux qui n’ont aucun problème. Tandis que d’autres se disent que pour réussir à rire et à avoir du fun, il faut avoir une personnalité plutôt extravertie ou fun.

Hanga Ryera, la joie est le fruit de l’Esprit. Vous avez le droit de rire ! Vous avez le droit de célébrer la vie que Dieu vous donne. Laissez Sa joie être votre force.

Le fruit de l’Esprit est saturé de joie ! Paul nous dit : « Mais le fruit de l’Esprit c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, l’amabilité, la bonté, la fidélité, la douceur, la maîtrise de soi. La Loi ne condamne certes pas de telles choses. » (Lire Galates 5.22-23.)

La joie est une arme divine extrêmement puissante :

La joie du Seigneur est votre force (Néhémie 8.10).
Un cœur joyeux est un excellent remède (Proverbes 17.22).
Un sens de l’humour (sanctifié) vaut bien mieux qu’un cœur amer qui blesse les autres.
La joie et le rire nous permettent de traverser les plus grosses tempêtes.
Rire n’est pas un péché ; c’est un débordement de joie qui fait du bien à tout le monde.
Aujourd’hui, je vous encourage à comprendre que vous pouvez changer l’atmosphère autour de vous, et ce en exprimant votre joie. C’est une magnifique preuve de votre foi et de votre dépendance envers Dieu. Sa joie est votre force.

La foi n’est pas aveugle contrairement à ce que certains croient.

La foi n’est pas aveugle.

Je ne sais pas pour vous, mais moi il m’arrive de dire : « Seigneur, je ne ressens rien. Je me demande même si Tu es bel et bien avec moi. » Dans ces moments-là, mes émotions me jouent des tours ; elles tendent à étouffer ma foi.

Shengero rya Yesu Kristo, l’un des dangers de notre vie chrétienne est de croire que notre foi et nos émotions sont parfaitement compatibles. Pourtant, en réalité, elles peuvent souvent s’opposer.

La foi choisit de ne pas s’appuyer sur ce qu’elle voit dans le monde physique, pour se nourrir de ce que Dieu fait dans le monde spirituel.

L’auteur de l’épître aux Hébreux déclare: « Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas. » (Lire Hébreux 11.1.)

Vos émotions suivent ce que vous voyez avec vos yeux physiques. Votre foi, elle, se nourrit et se délecte de ce qu’elle voit et entend dans le monde invisible. Et Dieu est bien plus réel que notre monde physique. Il nous invite à recevoir tout ce qu’Il a pour nous, par la foi et non selon nos émotions du moment.

Aujourd’hui, décidez de proclamer avec force et assurance que Dieu a fait de vous Son enfant. Vous marchez dans la puissance de Son Esprit, et ce même si vous ne vous sentez pas à la hauteur. Ne laissez pas vos émotions étouffer la voix de Dieu, celle qui nourrit votre foi.

Allez avec la force que vous avez, vaillant guerrier, vaillante guerrière ! Ne soyez pas effrayé(e) par toute l’agitation de l’ennemi de votre âme, car ceux qui sont avec vous sont plus nombreux que ceux qui sont contre vous.

Dieu achèvera ce qu’il a commencé

Je suis certain de ceci : Dieu, qui a commencé cette œuvre bonne parmi vous, la continuera jusqu’à son achèvement au jour de la venue de Jésus-Christ. Philippiens 1.6
La moisson n’est pas une chose que Dieu prépare uniquement pour vous, il la prépare également pour lui. Dieu vous a donné des dons, des talents, un but et une vie. Et son plan est que ce qu’il a semé produise une moisson abondante.

Si Dieu vous a appelé(e), il vous donnera exactement ce que vous avez besoin pour accomplir cet appel et ce but. L’onction est la capacité et le pouvoir d’accomplir tout ce que Dieu vous a confié.

Si Dieu vous a appelé(e), il vous donnera exactement ce que vous avez besoin pour accomplir cet appel et ce but.
Dans le chapitre trois de son épître aux Philippiens, Paul dit qu’il ne met pas sa confiance dans son ascendance, sa performance et son prestige. Sa foi ne dépendait pas de la quantité d’argent qu’il avait, des compétences qu’il possédait ou de son arrière-plan culturel. Paul mettait sa confiance en Dieu. Il savait que Dieu avait commencé quelque chose en lui et qu’il allait l’amener à terme.

Ce n’est pas seulement l’histoire de Paul ; c’est également la vôtre et la mienne.

Une application pour aujourd’hui

Vous avez peut-être le sentiment de ne pas avoir les compétences, les ressources ou les capacités nécessaires pour accomplir ce que Dieu vous a commandé de faire, mais c’est peut-être précisément la raison pour laquelle il vous a choisi(e). Dieu ne veut pas que vous mettiez votre confiance en vous-même et dans vos propres capacités. Le plan de Dieu est que vous mettiez toute votre confiance dans le fait que si Dieu a commencé une chose en vous, il l’achèvera !

Inkuru ivugwa cane ni iyimikwa rya Général Major Evariste Ndayishimiye yabaye umukuru w’igihugu c’Uburunsi agira 8.

Kuri uyu wa 18/06/2020 mu ntara ya Gitega kuri stade “Ingoma” niho habereye ibirori vyo kurahiza Général Major Evariste Ndayishimiye ngo abe umukuru w’igihugu c’Uburundi. Ivyo birori bikaba vyabaye mu gihe ikiziga ca Petero Nkurunziza yahora arongoye igihugu mu myaka 15 iheze kikiri mu buruhukiro kuko bataragira umuhango wo ku mufubana iteka.

Abantu batandukanye ntibabona kumwe ivyo birori kuko nk’umutambukanyi wa nyakwigendera Petero Nkurunziza nti yari kwitaba ibirori vy’umunezero asanzwe ari mu mubabaro, Umushingamateka Rwasa Aghaton nawe ngo ntiyavyitavye kuko ngo batamutumiye uretse nico bimitse uwutariwe. Abasenga nabo bakavugishwa baravuga yuko Uburundi butimirije ibihe vyiza kubera Uhoraho Imana yahagurutse kunyiganyiza ikintu cose kitatewe n’Imana.

Umutumiro w’amasengesho wo kuwa 17/06/2020 yo gusambuza ibikorwa vy’amangetengete.

Ihanga Ryera ry’Imana ryatumiriye Ishengero rya Yesu Kristo ryose aho riri kw’isi n’aba-Kristo bose basenga mu kuri no mu Mpwemu gukora Amasengesho yo kwisonzesha y’umunsi umwe kugira ngo batuze mu gihugu no mw’Ishengero ibikorwa vy’amareba vya Satani.

Uyu munsi mu gihugu no mu mashengero haravugwa ibikogwa vya satani vyo kwica abantu akoresheje uburozi, ubupfumu, ukuraguza, uguterekera no gutanga ibimazi vy’amaraso y’abantu. Ivyo bikogwa bigakorwa n’abanyamigambge n’abari mu madini. Uburundi si ikirikimbiro ry’abasenga ibigirwamana kandi Uburundi si icibare c’abanyamareba. AbaKristo b’ukuri ejo aho bukera bazohaguruka baje imbere y’Imana Umuremyi w’isi n’ijuru gusambuza ivyubatswe vyose n’amareba kuko bidahesha Uhoraho Imana icubahiro.

Izina rya Yesu Kristo ritegerezwa kuganza kandi ntirivugwe mu buryarya canke mu kwishushanya kuko abavuga ngo “imana” ntumenya imana baba bavuze. Harabaho imana- mugambge, imana-giheko, imana-buye n’izindi mana. Uhoraho Imana yamaho yonyene niyo Imana se w’Umwami n’Umukiza wacu Yesu Kristo niyo Mana itegerezwa kurongora igihugu c’Uburundi.

Amakuru makuru makuru yo ku Burundi

Kubera urupfu giturumbuka rwashikiye umukuru w’igihugu cacu c’Uburundi Petero Nkurunziza, ibindera ryigihugu cacu riduzwa gushika hagati co kimwe n’ayo ibihugu vyo mu karere.
Evariste NDAYISHIMIYE yemejwe na sentare ijejwe kwubahiriza ibgirizwa nshingiro ategekanijwe kurahira kuri uyu wa 18/06/ 2020 ngo abe umukuru w’igihugu asubirira Petero Nkurunziza, I Gitega.

Dieu achèvera ce qu’il a commencé

Je suis certain de ceci : Dieu, qui a commencé cette œuvre bonne parmi vous, la continuera jusqu’à son achèvement au jour de la venue de Jésus-Christ. Philippiens 1.6

La moisson n’est pas une chose que Dieu prépare uniquement pour vous, il la prépare également pour lui. Dieu vous a donné des dons, des talents, un but et une vie. Et son plan est que ce qu’il a semé produise une moisson abondante.

Si Dieu vous a appelé(e), il vous donnera exactement ce que vous avez besoin pour accomplir cet appel et ce but. L’onction est la capacité et le pouvoir d’accomplir tout ce que Dieu vous a confié.Si Dieu vous a appelé(e), il vous donnera exactement ce que vous avez besoin pour accomplir cet appel et ce but.

Dans le chapitre trois de son épître aux Philippiens, Paul dit qu’il ne met pas sa confiance dans son ascendance, sa performance et son prestige. Sa foi ne dépendait pas de la quantité d’argent qu’il avait, des compétences qu’il possédait ou de son arrière-plan culturel. Paul mettait sa confiance en Dieu. Il savait que Dieu avait commencé quelque chose en lui et qu’il allait l’amener à terme.

Ce n’est pas seulement l’histoire de Paul ; c’est également la vôtre et la mienne.

Une application pour aujourd’hui

Vous avez peut-être le sentiment de ne pas avoir les compétences, les ressources ou les capacités nécessaires pour accomplir ce que Dieu vous a commandé de faire, mais c’est peut-être précisément la raison pour laquelle il vous a choisi(e). Dieu ne veut pas que vous mettiez votre confiance en vous-même et dans vos propres capacités. Le plan de Dieu est que vous mettiez toute votre confiance dans le fait que si Dieu a commencé une chose en vous, il l’achèvera !