Parole de l’Apôtre Aman Martin : « Les églises catholiques, protestantes, évangeliques, branhamistes, missions et ministères…sont des filets de Satan »

 l’apôtre Aman Martin, disciple du prophète Kacou Phillipe explique le message que Dieu à confié à ce dernier pour sauver la présente génération.
Imatin.net : Pouvez-vous vous présenter aux Ivoiriens ?

Apôtre Aman Martin : Je suis Aman Martin, ivoirien d’Aboisso, précisément Krinjabo. Avant de rencontrer le prophète Kacou Philippe et son message, je dirigeais une mission évangélique à Dabou. J’étais dans la fausseté, je servais le diable sans le savoir jusqu’à ce que je puisse croiser le message du prophète Kacou Philippe. Par la grâce de Dieu, lorsque j’ai lui ce message, j’ai vu que j’étais dans la fausseté et que je servais le diable au nom de Jesus. Je me suis donc repentis et j’ai accepté son message, j’ai fait mon baptème, j’ai été consacré et il m’a établi apôtre dans son message.

Imatin.net : Pour vous Kacou Phillipe est le prophète de notre génération. Qu’est ce qui fonde cette croyance ?
Apôtre Aman Martin : Il est dit dans Acte 13 v48 que tous ceux qui étaient destinés à la vie éternelle ont cru. Jésus Christ a dit que ses brebis entendent sa voix et le suivent. Elles ne suivront pas un étranger parce qu’elles ne connaissent pas la voix de l’étranger. Donc on accepte, on reçoit le prophète vivant de la génération d’abord par prédestination. Il faut que d’abord vous soyez prédestinés par Dieu à pouvoir accepter la parole. C’est ceux dont les noms ont été écrits dans le livre de vie qui vont accepter la parole. Je peux vous expliquer dans la parole les signes qui accompagnent l’identité d’un vrai prophète. Mais si vous n’êtes destinés à accepter cela, vous n’allez pas l’accepter malgré tout ce que je vais dire. Jésus Christ a prêché pendant trois ans et demi. A la fin, de grands rabbins, de grands religieux l’ont jeté à la croix, l’ont tué et cricifié. C’est donc par prédestination qu’on accepte un prophète d’une génération. Aujourd’hui, il se trouve que sur la terre, les gens appellent n’importe qui prophète. Ils voient que ces faux prophètes faire des miracles, d’autres vont faire des écoles pastorales et le monde les appellent hommes de Dieu. Mais ce n’et pas cela dans la parole de Dieu. Dans la parole de Dieu selon les écritures, Dieu d’abord n’envoie pas sur la terre des pasteurs, des apôtres, des docteurs etc. Quand Dieu veut apporter le salut sur la terre, c’est toujours un prophète messager qu’il envoie. Quand Dieu voulait sauver au temps de Noé, c’est Noé, le prophète qu’il a envoyé, quand il voulait faire sortir d’Egypte les enfants d’Israel, c’est Moise le prophète qu’il a envoyé, quand Israel se détournait de la voie de Dieu, c’est le prophète Elie, le prophète Jérémie et ainsi de suite qu’il a envoyé. Le mot hébreu qui définit le prophète, c’est la Nabiah qui signifie porte parole, c’est-à-dire messager de Dieu. Un prophète, ce n’est donc pas quelqu’un qui vient faire tomber des gens à des veillées de prière encore moins quelqu’un qui vient faire des miracles pour séduire les gens. Mais c’est quelqu’un qui est porteur d’un message nouveau de la part de Dieu pour les habitants de la terre et son ministère commence toujours par une vision dans laquelle Dieu l’appelle et le commissionne. Aujourd’hui, des gens font des écoles pastorales pour prêcher. C’est purement diabolique. Aucun serviteur de Dieu dans la bible n’a fait d’école pastorale. C’est toujours un appel et une commission. Et le 24 avril 1993, alors que le prophète Kacou Phillipe n’était pas chrétien, il a eu une vision dans laquelle Dieu l’a appelé et l’a commissionné comme Moise, Esaie etc. L’ange de Dieu lui a dit qu’au temps marqué, il va comprendre et enseigner ce que tu n’as pas appris afin que quiconque croit ait la vie éternelle. Il y a donc trois choses qui doivent impérativement être dans la vie d’un vrai prophète : un appel divin, une commission divine et un message qui n’est pas une repétition de la bible mais qui est quelque chose de nouveau pour les habitants de la terre. Et le prophète Kacou Phillipe remplit tous ces critères et nous croyons que c’est lui, le seul vrai prophète aujourd’hui.

Imatin.net : Quel est le message et la vision du prophète Kacou Phillipe ?
Apôtre Aman Martin : D’abord, la bible n’est pas un livre. C’est un ensemble de livres. Il n’y a qu’au 16ème siècle que les rouleaux des prophètes qui étaient séparés autrefois ont été rassemblés en un seul livre avec la venue de l’imprimerie. Mais ce rassemblement de livres des différents prophètes est incomplet parce que la bible parle par exemple de l’épitre de Paul aux Laodicéens. Ce n’est pas dans la bible. Elle parle du livre du prophète Jachar. Ce n’est pas dans la bible. Elle parle du livre du prophète Nathan. Ce n’est pas dans la bible. La bible que les gens transportent est un livre incomplet. Un prophète doit avoir son propre livre. Son message y est contenu. Il y a le livre du prophète, Esaie, celui du prophète Jérémie…Maintenant, je prends un simple exemple. Avant que Jérémie n’entre en scène, il y a eu Esaie qui était là. Esaie a preché et son message était contenu dans son livre. Ce qui fait de Jérémie un prophète, c’est qu’il ne vient pas repeter ce qui est dans le livre d’Esaie. Un prophète est censé dire ce qui n’est pas dans la bible. C’est ce qui fait de lui un prophète. Dire ce que personne n’a dit avant lui. Des gens se disent prophètes et prèchent Jésus de Nazareth, Moise, Esaie…Ce n’est pas cela un prophète. Kacou Philippe, en tant que prophète, a reçu la révélation de la part de Dieu selon laquelle les églises catholiques, protestantes, évangeliques, bahanamistes, missions et ministères…sont des filets de Satan pour conduire les gens en enfer. Les esprits qui agissent dans les églises aujourd’hui sont des démons de divination et non le saint esprit. En tant qu’Africain, nous avons vu des fêtes traditionnelles au village oû des gens tombent en transe. Nous savons tous avec la venue du christianisme que ces transes ne sont rien d’autres que des manisfestations de génies et de démons. Aujourd’hui, des gens tombent aussi en transe dans des églises et vous dites que c’est Dieu parce que là bas on parle de Jésus tandis qu’au village c’est le diable. Il faut un prophète pour dire que le même génie que vous avez laissé au village vous a dévancés et vous attendait à l’église. Les esprits qui font tomber les gens en transe, ce sont les mêmes démons de rivière et de marigot qui agitaient nos parents au village. C’est ce qu’un prophète dit et c’est le message que le prophète Kacou Phillipe révèle au monde entier.

Imatin.net : C’est cela l’entièreté de son message ?

Apôtre Aman Martin : C’est un message vaste. Il est contenu dans son livre qui a 127 chapitres. Le livre est disponible et gratuit. Nous avons même la version électronique parce que nous sommes dans l’ère de l’informatique. Le prophète a même son site internet et une application sur play store appelée prophète Kacou que vous pouvez télécharger pour avoir tout son message en version audio, vidéo ou écrite.

Imatin.net : Comment le message du prophète Kacou Philippe est-il accueilli ?

Apôtre Aman Martin : Les gens sont en train d’être éclairés. Avec le message du prophète Kacou Philippe, les gens comprennent que ce banditisme christianisé, cette œuvre du diable qui se passe dans les églises est en train de perdre du terrain et la parole de Dieu est en train de gagner. Le message du prophète Kacou Phillipe est préché dans le monde entier. Ceux qui sont destinés à la vie éternelle vont croire. Dans sa vision, le 24 avril 1993, le prophète Kacou Phillipe, avant qu’il ne commence à prêcher, Dieu lui a montré en vision des hommes de toutes les langues, de tous les continents qui ont répondu présents à ce message et qui ont dit qu’ils n’ont pas vu et entendu l’ange et l’agneau qui lui ont parlés mais ils croient entièrement. Si cette vision vient de Dieu, alors le message du prophète Kacou Phillipe va atteindre les extrémités de la terre et aujourd’hui il est prêché dans le monde entier. En Côte d’Ivoire, le prophète Kacou Phillipe a plus de 50 assemblées. En Angola, il a plus de 30 assemblées. Au Congo, il a plus de 30 assemblées. Au Togo, au Bénin, au Ghana, au Cameroun oû 5 assemblées brahanamistes ont accepté le message du prophète Kacou Phillipe. Quand vous allez au Brésil, le message du prophète Kacou Phillipe est en train d’avancer comme un tremblement de terre sans qu’aucune main ne puisse arrêter cela. En Colombie, au Paraguay, en Irlande avec l’apôtre du prophète John Capendou, en Inde avec l’apôtre Marshall, partout, les gens reçoivent ce message. Mais les ennemis, il en aura toujours. Les gens se reclament de Jésus aujourd’hui. Mais quand il prêchait, est-ce qu’il a fait l’unanimité ? Est-ce que Jésus a été acclamé par les Pharisiens et autres ? Non, il a été combattu par les réligieux de son temps. Mais les enfants de Dieu ont répondu présents à l’appel et c’est ce qui va se passer lorsqu’un vrai prophète sera sur la terre. Les catholiques, les protestants, les évangeliques, les faux pasteurs, les reverands, les bishops…tous ceux là vont combattre le prophète. Mais les enfants de Dieu vont sortir de la fausseté pour venir à la vérité. Et c’est ce qui est en train de se passer.

Imatin.net : Certains vous taxent d’être une secte. Quelle réaction ?

Apôtre Aman Martin : C’est un vieu démon qui a été vaincu depuis longtemps. Les hommes meurent mais pas les esprits. Les premiers chrétiens ont été taxés de sectes. Chaque fois que Dieu envoie quelque chose sur la terre, les gens appelent cela une secte. Mais une secte n’organise pas de conférence confrontatoire publique. Une secte ne va pas sur les médias. Si quelqu’un pense que ce nous préchons est faux, nous organisons des conférences publiques, des débats. Il y a eu un pasteur courageux du nom de Bra Prosper et bien d’autres. Nous les avons humiliés publiquement parce que nous croyons que le message du prophète Kacou Phillipe est la lumière de Dieu pour notre génération. Un certain Zakpa qui a invité le prophète Kacou Phillipe à son église pour faire un débat. La presse était là et les journalistes ont titré : Kacou Phillipe démystifie Zakpa. Le prophète Kacou Phillipe a organisé un débat qui a eu lieu à la bibliothèque nationale. Les réligieux de Côte’Ivoire la presse, la télévision nationale étaient là. Ce n’est pas cela une secte. Mais ils doivent dire cela parce qu’ils n’ont rien à dire à leur fidèle. Ils ne peuvent pas prendre la bible pour démontrer le message et la vision du prophète Kacou Philippe sont faux. Donc, ils mentent à leurs fidèles en disant que c’est une secte pour embrouiller la conscience des gens. Mais ils ne peuvent embrouiller que la conscience de ceux qui ne sont destinés qu’à l’enfer. Un enfant de Dieu va se poser des questions et venir à la vérité.

Imatin.net : Vous dites que Kacou Philippe est le prophète de notre génération. Pouvez-vous circonscrire une génération dans le temps ?

Apôtre Kacou Phillipe : En moyenne, une génération fait 40 ans. Mais c’est le prophète qui identifie la génération dans laquelle il se trouve. Lorsque le prophète est manifesté, de son vivant, la génération dans laquelle il vit, quelque soit le nombre d’années qu’il fera, tant que le prophète est vivant sur la terre, est la génération de ce prophète manifesté sur terre. Quand le prophète meurt et qu’il n’est plus sur la terre, Dieu envoie un autre prophète et alors une autre génération commence. C’est le prophète qui est le symbole de la génération. Avant Kacou Phillipe, le prophète que Dieu avait envoyé est le prophète William Marion Branam. A l’époque de Branam, il n’y avait pas l’internet. Il y a beaucoup de réalités en ce 21ème siècle qui n’existait pas dans la génération passée. Donc le monde change d’aspect. Le péché change d’aspect. Le diable change de cachette au point oû un message passé n’a pas de puissance pour arrêter la progression de Satan. Donc Dieu envoie un prophète dans la génération actuelle pour dévoiler le diable en cette génération. William Branam ou même la bible ne peut pas vous dire si l’internet est bon ou mauvais parce que cela n’existait pas.

Publicités