Les manifestations de la gloire de Dieu: Abisezerano vont voir bientôt la gloire de Dieu se manifester.

Beaucoup de choses sont dites sur la gloire de Dieu, parfois surprenantes et difficiles à croire. Les Écritures (pas les commentaires des Écritures) sont encore le plus sûr critère pour définir ce qu’est cette gloire divine. L’Ancien Testament en parle mais également le NT, surtout dans la personne du Seigneur Jésus-Christ, le Fils unique venu du Père.Jean 1:14 « Et la parole a été faite chair, et elle a habité parmi nous, pleine de grâce et de vérité; et nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. »

Jean 11:4 « Après avoir entendu cela, Jésus dit: Cette maladie n’est point à la mort; mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. »

Jean 11:40 « Jésus lui dit: Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu? »

La nuit de la naissance du Seigneur a été particulièrement marquée par la manifestation de la Gloire de Dieu :

Luc 2.814 « Il y avait, dans cette même contrée, des bergers qui passaient dans les champs les veilles de la nuit pour garder leurs troupeaux. Et voici, un ange du Seigneur leur apparut, et la gloire du Seigneur resplendit autour d’eux. Ils furent saisis d’une grande frayeur. Mais l’ange leur dit: Ne craignez point; car je vous annonce une bonne nouvelle, qui sera pour tout le peuple le sujet d’une grande joie: c’est qu’aujourd’hui, dans la ville de David, il vous est né un Sauveur, qui est le Christ, le Seigneur. Et voici à quel signe vous le reconnaîtrez: vous trouverez un enfant emmailloté et couché dans une crèche. Et soudain il se joignit à l’ange une multitude de l’armée céleste, louant Dieu et disant: Gloire à Dieu dans les lieux très hauts, Et paix sur la terre parmi les hommes qu’il agrée ! »

2 Corinthiens 4:6 « Car Dieu, qui a dit: La lumière brillera du sein des ténèbres! a fait briller la lumière dans nos cœurs pour faire resplendir la connaissance de la gloire de Dieu sur la face de Christ. »

Jésus a manifesté la gloire de Dieu, sous différentes formes, mais le plus souvent par la manifestation de ses miracles.

Jean 2:11 « Tel fut, à Cana en Galilée, le premier des miracles que fit Jésus. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui. »

Lorsque Lazare l’ami de Jésus tomba gravement malade, le Seigneur affirma que cette maladie glorifierait Dieu. Nous comprenons que c’est par l’intervention miraculeuse de Jésus, dans la résurrection de son ami, que Dieu a été glorifié.

Jean 11:4 « Après avoir entendu cela, Jésus dit: Cette maladie n’est point à la mort; mais elle est pour la gloire de Dieu, afin que le Fils de Dieu soit glorifié par elle. »

Jean 11:40 « Jésus lui dit: Ne t’ai-je pas dit que, si tu crois, tu verras la gloire de Dieu ? »

L’expression « la gloire de Dieu » désigne différentes manifestations de la présence divine, comme nos allons le voir. Mais il est important de reconnaître que la présence du Seigneur est toujours active. Lorsque nous pensons à la gloire de Dieu ou au royaume de Dieu, nous croyons souvent qu’il s’agit de ce qui se passera lorsque Jésus reviendra. Mais comme je l’explique dans les exposés précédents sur le Royaume de Dieu, il y a une réalité présente, dans l’église, pour la manifestation du royaume et de la gloire de Dieu. La Bible, Parole de Dieu, est pleine de récits des miracles qui se produisent, lorsque Dieu manifeste sa présence. Vous pouvez trouver sur le site « PasteurWeb.org », un texte intitulé « La présence active de Dieu ». C’est un court exposé, très incomplet, qui traite en particulier de la manifestation de la présence de Dieu dans une assemblée de l’église, par le don de prophétie. Mais à chaque fois que la présence du Seigneur se manifeste d’une manière surnaturelle, nous pouvons parler de « La gloire de Dieu ». Dieu est le Dieu des miracles et il est dommage que nous laissions trop souvent de côté cet aspect de la nature même de l’Éternel, qui ne change pas.

Son nom c’est « l’Être invariable » – Celui qui s’appelle « JE SUIS ». Il est « le Père des lumières, chez lequel il n’y a ni changement ni ombre de variation. » Jacques 1:17, Jésus-Christ « le même, hier, aujourd’hui et éternellement. » Hébreux 13.8 Le Seigneur Jésus-Christ est venu avec la gloire de son Père. Si nous voulons connaître Dieu, il nous faut observer Jésus.

Jean 1:18 « Personne n’a jamais vu Dieu; le Fils unique, qui est dans le sein du Père, est celui qui l’a fait connaître. »

Or la vie terrestre de Jésus a été remplie des miracles que le Père lui a donné de faire. Jean 14.10 Les miracles que Jésus accomplissait, ont fait dire à l’apôtre Jean : « Nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. » Nous trouvons dans les Écritures de nombreux récits concernant les différentes manifestations de la gloire divine. Je ne les cite pas tous, mais en lisant la Parole de Dieu, vous pourrez vous-mêmes les retrouver. En dehors des manifestations éclatantes dont je parle plus loin, rappelons-nous que l’évidence de la gloire de Dieu est proposée à tous les humains : par son œuvre créée.

Psaumes 19:1/3 « Les cieux racontent la gloire de Dieu, Et l’étendue manifeste l’œuvre de ses mains. Le jour en instruit un autre jour, La nuit en donne connaissance à une autre nuit. Ce n’est pas un langage, ce ne sont pas des paroles dont le son ne soit point entendu. »

Certains considèrent la création comme une oeuvre naturelle. Lisons plutôt ces quelques textes :

Jérémie 51:15 « Il a crée la terre par sa puissance, Il a fondé le monde par sa sagesse, Il a étendu les cieux par son intelligence. »

Esaïe 40:26 « Levez vos yeux en haut, et regardez! Qui a créé ces choses? Qui fait marcher en ordre leur armée? Il les appelle toutes par leur nom; Par son grand pouvoir et par sa force puissante, Il n’en est pas une qui fasse défaut. »

Psaumes 148:5 « Qu’ils louent le nom de l’Éternel! Car il a commandé, et ils ont été créés. »

La création du monde est une oeuvre miraculeuse de Dieu, dans laquelle Il a manifesté toute sa puissance glorieuse, ses perfections invisibles : le monde a été formé par la parole de Dieu, en sorte que

« …ce qu’on voit n’a pas été fait de choses visibles. » Hébreux 11:3.

DIEU EST LE DIEU DES MIRACLES et le Seigneur du ciel et de la terre, c’est l’Éternel. Des hommes ont vu la gloire de l’Éternel :

Moïse.

Exode 24:16/17 « La gloire de l‘Éternel reposa sur la montagne de Sinaï, et la nuée la couvrit pendant six jours. Le septième jour, l’Éternel appela Moïse du milieu de la nuée. »

L’aspect de la gloire de l‘Éternel était comme un feu dévorant sur le sommet de la montagne, aux yeux des enfants d’Israël. A cette occasion la gloire de l’Éternel est apparue comme un feu ardent sur le sommet de la montagne. Il n’en sera pas toujours ainsi, dans d’autres circonstances elle se manifestera différemment.

Exode 33.18/23 « Moïse dit: Fais-moi voir ta gloire! L’Éternel répondit: Je ferai passer devant toi toute ma bonté, et je proclamerai devant toi le nom de l’Éternel; je fais grâce à qui je fais grâce, et miséricorde à qui je fais miséricorde. L’Éternel dit: Tu ne pourras pas voir ma face, car l’homme ne peut me voir et vivre. L’Éternel dit: Voici un lieu près de moi; tu te tiendras sur le rocher. Quand ma gloire passera, je te mettrai dans un creux du rocher, et je te couvrirai de ma main jusqu’à ce que j’aie passé. Et lorsque je retournerai ma main, tu me verras par derrière, mais ma face ne pourra pas être vue. »

Exode 34.5/8 « L’Éternel descendit dans une nuée, se tint là auprès de lui, et proclama le nom de l’Éternel. Et l’Éternel passa devant lui et s’écria: L’Éternel, l’Éternel, Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère, riche en bonté et en fidélité, qui conserve son amour jusqu’à mille générations, qui pardonne l’iniquité, la rébellion et le péché, mais qui ne tient point le coupable pour innocent, et qui punit l’iniquité des pères sur les enfants et sur les enfants des enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération! Aussitôt Moïse s’inclina à terre et se prosterna. »

Le peuple d’Israël à plusieurs reprises :

Exode 16.6/10 « Moïse et Aaron dirent à tous les enfants d’Israël: Ce soir, vous comprendrez que c’est l’Éternel qui vous a fait sortir du pays d’Égypte. Et, au matin, vous verrez la gloire de l’Éternel, parce qu’il a entendu vos murmures contre l’Éternel; car que sommes-nous, pour que vous murmuriez contre nous? Moïse dit: L’Éternel vous donnera ce soir de la viande à manger, et au matin du pain à satiété, parce que l’Éternel a entendu les murmures que vous avez proférés contre lui; car que sommes-nous? Ce n’est pas contre nous que sont vos murmures, c’est contre l’Éternel. Moïse dit à Aaron: Dis à toute l’assemblée des enfants d’Israël: Approchez-vous devant l’Éternel, car il a entendu vos murmures. Et tandis qu’Aaron parlait à toute l’assemblée des enfants d’Israël, ils se tournèrent du côté du désert, et voici, la gloire de l’Éternel parut dans la nuée. »

Exode 40:34/35 « Alors la nuée couvrit la tente d’assignation, et la gloire de l‘Éternel remplit le tabernacle. Moïse ne pouvait pas entrer dans la tente d’assignation, parce que la nuée restait dessus, et que la gloire de l‘Éternel remplissait le tabernacle. »

Lévitique 9:6 « Moïse dit: Vous ferez ce que l’Éternel a ordonné; et la gloire de l‘Éternel vous apparaîtra. »

Lévitique 9:23 « Moïse et Aaron entrèrent dans la tente d’assignation. Lorsqu’ils en sortirent, ils bénirent le peuple. Et la gloire de l‘Éternel apparut à tout le peuple. »

Nombres 14:10 « Toute l’assemblée parlait de les lapider, lorsque la gloire de l‘Éternel apparut sur la tente d’assignation, devant tous les enfants d’Israël. »

Nombres 16:19 « Et Koré convoqua toute l’assemblée contre Moïse et Aaron, à l’entrée de la tente d’assignation. Alors la gloire de l‘Éternel apparut à toute l’assemblée. »

Nombres 16:42 « Comme l’assemblée se formait contre Moïse et Aaron, et comme ils tournaient les regards vers la tente d’assignation, voici, la nuée la couvrit, et la gloire de l‘Éternel apparut. »

Nombres 20:6 « Moïse et Aaron s’éloignèrent de l’assemblée pour aller à l’entrée de la tente d’assignation. Ils tombèrent sur leur visage; et la gloire de l‘Éternel leur apparut. »

Plus tard Dieu manifesta aussi sa gloire dans le Temple à Jérusalem :

2 Chroniques 7:1/3 « Lorsque Salomon eut achevé de prier, le feu descendit du ciel et consuma l’holocauste et les sacrifices, et la gloire de l‘Éternel remplit la maison. Les sacrificateurs ne pouvaient entrer dans la maison de l’Éternel, car la gloire de l‘Éternel remplissait la maison de l’Éternel. Tous les enfants d’Israël virent descendre le feu et la gloire de l‘Éternel sur la maison; ils s’inclinèrent le visage contre terre sur le pavé, se prosternèrent et louèrent l’Éternel, en disant: Car il est bon, car sa miséricorde dure à toujours! »

Le prophète Esaïe a vu sa gloire.

Jean 12.41 – Esaïe 6.1/4 « L’année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple. Des séraphins se tenaient au-dessus de lui; ils avaient chacun six ailes; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler. Ils criaient l’un à l’autre, et disaient: Saint, saint, saint est l’Éternel des armées! toute la terre est pleine de sa gloire! Les portes furent ébranlées dans leurs fondements par la voix qui retentissait, et la maison se remplit de fumée. »

Ézéchiel.

Ézéchiel 1:28 « Tel l’aspect de l’arc qui est dans la nue en un jour de pluie, ainsi était l’aspect de cette lumière éclatante, qui l’entourait: c’était une image de la gloire de l’Éternel. A cette vue, je tombai sur ma face, et j’entendis la voix de quelqu’un qui parlait. »

Dans ces récits, la gloire de Dieu est manifestée par des apparitions éclatantes, un feu qui produit une lumière étincelante :

Ézéchiel 1.26/28 « Je vis encore comme de l’airain poli, comme du feu, au dedans duquel était cet homme, et qui rayonnait tout autour; depuis la forme de ses reins jusqu’en haut, et depuis la forme de ses reins jusqu’en bas, je vis comme du feu, et comme une lumière éclatante, dont il était environné. Tel l’aspect de l’arc qui est dans la nue en un jour de pluie, ainsi était l’aspect de cette lumière éclatante, qui l’entourait: c’était une image de la gloire de l’Éternel. A cette vue, je tombai sur ma face, et j’entendis la voix de quelqu’un qui parlait. Il me dit: Fils de l’homme, tiens-toi sur tes pieds, et je te parlerai. Dès qu’il m’eut adressé ces mots, l’esprit entra en moi et me fit tenir sur mes pieds; et j’entendis celui qui me parlait. »

Trois disciples de Jésus, Pierre, Jacques et Jean,

ont eu sur la montagne, la vision du Seigneur tel qu’il sera au jour de son avènement :

2 Pierre 1.16/18 « Ce n’est pas, en effet, en suivant des fables habilement conçues, que nous vous avons fait connaître la puissance et l’avènement de notre Seigneur Jésus-Christ, mais c’est comme ayant vu sa majesté de nos propres yeux. Car il a reçu de Dieu le Père honneur et gloire, quand la gloire magnifique lui fit entendre une voix qui disait: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection. Et nous avons entendu cette voix venant du ciel, lorsque nous étions avec lui sur la sainte montagne. »

Saul de Tarse sur le chemin de Damas

a expérimenté la puissance de la gloire de Jésus, lorsque celui-ci lui apparut dans une lumière étincelante : Actes 9.1/9.

Enfin l’apôtre Jean

a vécu des moments ineffables de la gloire de Dieu, lors des visions de l’Apocalypse. Nous voyons dans ces récits, combien la manifestation de la Gloire de Dieu peut impressionner ceux qui en sont témoins, jusqu’à les terrasser. Mais, la gloire de Dieu, se manifeste aussi sous d’autres formes et en particulier par les miracles, dont beaucoup ont été témoins, que ce soit les témoins cités dans l’AT ou ceux du NT et encore tous ceux qui d’une manière ou d’une autre ont vécu la manifestation surnaturelle de l’intervention de Dieu dans leur vie par des miracles, des guérisons et des délivrances, par le baptême et les dons miraculeux du Saint-Esprit, par des visions, dans des songes et d’autres manifestations de la puissance de Dieu qui nous saisit par l’action du Saint-Esprit dans le cœur, produisant une réelle conversion et le changement de leur manière de vivre.

Nous n’avons pas à éliminer, ni à privilégier une forme par rapport à une autre. Tout ce que le Seigneur propose pour l’avancement de son règne, l’édification de ses enfants et la gloire de son nom, doit être retenu et recherché. Nous remarquons aujourd’hui, deux formes de comportements : une restriction complète de la manifestation du Saint-Esprit, le refus des miracles, camouflé sous une apparente spiritualité : la souveraineté de Dieu, croire sans voir, ce n’est pas la volonté de Dieu, sont autant d’arguments utilisés pour cacher notre incrédulité ou la peur de ne pouvoir gérer le surnaturel. Des comportements d’extravagance, produisant des hallucinations individuelles ou collectives, qui n’ont rien à voir avec les miracles de Dieu, ce dont j’ai aussi parlé dans des études précédentes. Nous ne pouvons accepter ni l’un, ni l’autre. Il y a un équilibre à trouver et à appliquer.

l est nécessaire d’avoir la foi sans restriction dans les miracles, y aspirer et les demander dans la prière persévérante, même si la manifestation de la puissance divine dérange notre conception d’une piété bien tranquille et conformiste. Il est également indispensable d’avoir le discernement des esprits (un des dons surnaturels accordé par le Saint-Esprit : 1 Cor.12.10), afin de connaître l’origine des manifestations, car nos facultés naturelles ne sont pas suffisantes pour discerner la réalité spirituelle ou surnaturelle de ces choses. Certains disent que demander des miracles c’est de l’incrédulité ! Il ne faut pas inverser les choses ! Je crois plutôt que ne pas rechercher et demander les miracles de Dieu, c’est cela l’incrédulité…

Esaïe 7.10/14 « L’Éternel parla de nouveau à Achaz, et lui dit: Demande en ta faveur un signe à l’Éternel, ton Dieu; demande-le, soit dans les lieux bas, soit dans les lieux élevés. Achaz répondit: Je ne demanderai rien, je ne tenterai pas l’Éternel. Esaïe dit alors: Écoutez donc, maison de David! Est-ce trop peu pour vous de lasser la patience des hommes, Que vous lassiez encore celle de mon Dieu? C’est pourquoi le Seigneur lui-même vous donnera un signe, Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils, Et elle lui donnera le nom d’Emmanuel. »

Prier afin que le Seigneur opère des prodiges, des miracles, des guérisons et qu’il manifeste sa gloire, est non seulement enseigné par la Parole de Dieu, mais nous fait prendre conscience de l’utilité et de la nécessité des miracles dans l’Église de Christ, aujourd’hui. Certains demandent : A quoi servent les miracles ? Et ils ajoutent : On peut très bien vivre sa vie chrétienne sans cela. Voici quelques réponses parmi tant d’autres : Les miracles glorifient le Seigneur, ils font partie de SA GLOIRE, comme nous l’avons vu ci-dessus. Ils confirment la prédication de la Parole du Seigneur : Marc 16.16/20 – Actes 14.3 Ils rendent attentifs à la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ : Actes 8.6 Ils amènent beaucoup de personnes à la foi en Jésus et à la conversion au Seigneur : Actes 9.35 – 9.42. Ils servent à fonder la foi non sur la sagesse des raisonnements humains, mais sur la puissance de Dieu : 1 Corinthiens 2.1/5. Ils témoignent que Jésus est le seul Sauveur et le Seigneur ressuscité, vivant, glorifié par Dieu, son Père : Actes 3.6 et 3.13

Nous pouvons trouver, dans les Écritures, bien d’autres raisons de l’utilité des miracles, entre autres celle que Dieu ne donne pas des choses inutiles, mais que tout ce qu’il promet et donne sert à sa gloire et édifie ses enfants. C’est pour cela qu’il faut prier notre Père céleste d’accomplir des guérisons, des miracles et des prodiges et d’envoyer ses serviteurs revêtus de la puissance d’en haut et dotés des dons du Saint-Esprit. Nous devons donc prier avec foi pour que le Seigneur fasse des miracles, les rechercher, nous attendre à en voir s’accomplir et nous réjouir, en glorifiant le Seigneur, lorsqu’ils se produisent. Demandons à Dieu dans nos prières qu’Il étende sa main, afin qu’il se fasse des prodiges, des miracles et des guérisons, au Nom de notre Seigneur Jésus-Christ, selon la prière des disciples de Jérusalem, confrontés à l’oppositions des chefs religieux d’Israël.

« Et maintenant, Seigneur, vois leurs menaces, et donne à tes serviteurs d’annoncer ta parole avec une pleine assurance, en étendant ta main, pour qu’il se fasse des guérisons, des miracles et des prodiges, par le nom de ton saint serviteur Jésus. Quand ils eurent prié, le lieu où ils étaient assemblés trembla; ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et ils annonçaient la parole de Dieu avec assurance. » Actes 4:29 .

Publicités