Dieu répond à nos prières

Quand je vis un jour « sans », il m’arrive de me plaindre… Et de demander à Dieu s’Il avait vraiment prévu que cette journée se déroule ainsi.

Un matin, au réveil, j’étais tellement malade que je ne trouvais pas la force de prier. Je n’avais pas envie d’aller travailler. Je n’avais pas le goût d’ouvrir mes courriels. Je voulais simplement rester seul. C’était une journée « sans ». Anxieux, je ressentais une grande oppression. J’ai alors demandé à Dieu :« Pourquoi est-ce que je vis tout cela ? » 

La réponse de Dieu a été celle écrite dans Psaumes 91.13-16 qui dit : « Tu marcheras sans danger sur le lion et la vipère, tu écraseras le tigre et les serpents. Dieu dit : Puisqu’il s’attache à Moi, Je vais le libérer, Je vais le protéger, car il connaît Mon nom. S’il fait appel à Moi, Je lui répondrai,Je serai avec lui dans le malheur. Je veux le délivrer et Je veux l’honorer. Je lui donnerai une vie longue et belle, et Je lui montrerai que Je suis Son Sauveur. »

Dieu connaît votre agenda. Il sait quel est votre meilleur jour pour vous rappeler que vous avez besoin de Lui en tout temps et pour toute chose ! Il sait quand vous êtes prêt(e) à comprendre combien Lui seul fait la différence.

Aujourd’hui, acceptez que Sa bonté dure à toujours. Dans les jours « sans », dites : « Merci au Seigneur, mon solide rocher ! Il m’apprend à lutter. Il me prépare au combat. Le Seigneur est mon Protecteur et mon Défenseur. Il me protège avec puissance et Il me libère. Il est le Bouclier qui m’abrite. C’est Lui qui met les peuples sous mes pieds. » (D’après Psaumes 144.1-2.)

« Seigneur, une journée « sans », mais vécue avec Toi, est toujours un jour de victoire ! »

Umutumiro w’amasengesho yo gusengera Uburundi n’Abarundi.

UMUTUMIRO W’AMASENGESHO Y’IY’INDWI KUVA KUWA 9 GUSHIKA 16-2019

Ihanga Ryera ry’Imana ni Ishengero rya Yesu Kristo. Rifise ibicaniro vy’amasengesho birenge 50 bimwe biri mu gihugu cacu c’Uburundi, ibindi biri mu ma kungu muri Afrika, Aziya, Ostraliya, Ubulaya, Kanada na Amerika. Ivyo bicaniro bimaze imyaka kandi n’uyu munsi biguma bikurakuranwa mu gusengera igihugu c’Uburundi n’imitwaro y’Abarundi. Ivyo bicaniro nyene vyaramuye intumwa, abavugabutumwa, abavugishwa, abasenzi n’abaririmvyi b’Ihanga Ryera ry’Imana. Muri iyi myaka myinshi tumaze dusengera igihugu c’Uburundi, Uhoraho Imana yaratwihishuriye ivugana natwe iduha amasezerano y’intahava y’ijuru nay’Uburundi bushaha bg’isezerano tugiye kwinjiramwo vuba. Imana Nyeningabo yaraduhaye urutonde n’ikirangamisi uko ibintu bizogenda kikurikirana kuko yarirahiye yuko igiye gutabara igihugu n’abanyagihugu b’Uburundi.

URUFATIRO

Muri iyi minsi mikuru irangiza uyu mwaka wa 2019 ikatwinjiza mu mwaka wa 2020, havugwa vyinshi kandi muzokwumva vyinshi ariko ntimuranduke imitima.

–       Hariho ibikogwa vy’Imana Nzima bitegura ishitswa ry’ivyo mwasezeraniwe vy’amahoro arama, umutekano n’iteramere kuri bose.

–       Hariho ubuvugishwa bw’ukuri buva ku Mana buciye mu bavugishwa nayo, hakabaho n’ubuvugishwa bg’ibinyoma buva kuri satani n’ibikoresho vyiwe kugira ngo arandure imitima y’abantu, abateranye kandi ngo abasuke mu kaga.

–       Hariho imigabo n’imigambi ya satani, abadayimoni n’ibikoresho vyiwe biri mu bana b’abantu navyo ntakindi atari kwica, ukwiba no kwonona ibintu n’abantu.

Ariko mweho Hanga Ryera ry’Imana, Shengero rya Kristo Yesu, ba Kristo mwese aho muri hose mwihane, mwezwe, mwitunganye; umuntu wese abe icitegererezo c’amahoro aho aherereye hose, mu vyiyuviro, mu mvugo, mu gusenga, mu gukunda abandi no mu mibano [Yesaya 9:6-7, Abifilipi 4:6-9]

INYIGISHO

Uko uwamenye Kristo Yesu n’uwatoranijwe wese akwiriye kwifata kugira ngo amahoro aruta uko yomenywa n’umuntu asesekare muri we mu bihe bigoye:

1.    Kumenye yuko uri umushumba w’Imana aho uri hose mu mageragezwa no mu bihe bigoye.

2.    Kumenye yuko utegerezwa guhesha Uhoraho Imana icubahiro muri vyose na hose.

3.    Kwama uharanira gushingira intahe Yesu Kristo no kuzana abazimiye kuri we kuko niwe mukiza n’Umwami wenyene.

4.    Kwama ubaho ubuzima bubera icitegererezo abandi bose mu mahigwe no mu magogwa.

5.    Kwama ushira umutima wawe n’ubgenge bgawe ku migengeranire yawe na Yesu Kristo mu gufata ibihe vy’ituze, ibihe vy’amasengesho mu gusoma ijambo ry’Imana no kwizera.

Ivyo kwitwararika kugira ngo ushira mu bikogwa ibizana amahoro mu buzima bgawe no mubari hafi yawe. [Abifilipi 4:6-9]

–       Kumenya yuko isoko ry’amahoro n’umutekano mu buzima bg’umuntu ari Imana Nyenamahoro yonyene mu kumenyana n’Umwami w’amahoro ariwe Yesu Kristo.

–       Kumenya inzira y’amahoro yuko ari ukutiganyira mu kintu na kimwe, ukama usenga mu bihe vyose kandi ukamenya yuko ikiganza c’Imana kiri hose.

–       Kumenya kubungabunga amahoro mu bugingo bgawe n’ubgo abandi mu kurinda umutima wawe na cane cane ivyiyumviro kugira ntibitosekare mu kwama twiyumvira ivyiza no kubikora.

IVYEREKANYWE

Habonetse inuma zera derere nyinshi ziriko ziraguruka zitambatamba mu gihugu cacu c’Uburundi, zigerageza kugwa ku mitwe no kubitugu vy’abantu. Hariho abantu bake bemeye yuko izo numa zibagwako n’abandi benshi bazihunga bakinyegeza n’abandi bagerageza kuzirukana. [Inuma zigereranywa na Mpemu w’Imana],

Hahishuwe ubgicanyi butegugwa n’abantu hamwe imvura irenze izohitana abantu n’ibintu ikazotuma hiyongera ubukene bg’ibifungugwa. Ivyo vyose ni mwabibona ntimuzoranduke imitima.

IMITWARO

1.    Ihanga Ryera ry’Imana ryose ryifatanije n’abaKristo bose aho bari bazosengera igihugu c’Uburundi kugira ngo Uhoraho Imana Nyeninkomezi:  ubugombe bgayo bube, ishitse isezerano.

2.    Ihanga Ryera ry’Imana ryose rizosengera imboneza, uwo Uhoraho Yehova yirobanuriye kurongora Ihanga ryiwe n’abamufasha bose, abakuru b’ibicanoro vy’Ihanga Ryera n’abakozi b’Imana batandukanye.

3.    Tuzosengera Impfuvyi n’abapfakazi, abapfunzwe n’impunzi, abagwaye n’abagendana ubumuga, abana bato n’abageze muzabukuru.

Umwami wacu Yesu Kristo abahezegire mwese, Amen!   

Dans les pires moments comptez sur Jésus Christ.

Il est malheureusement fréquent de rencontrer des personnes qui ont été abandonnées ou trahies par leurs proches, leurs amis, voire leurs propres parents. Cela fait terriblement souffrir.

cela est peut-être votre cas… Il m’est aussi arrivé de ne pas avoir envie de sortir pour ne pas avoir à croiser certaines personnes qui m’avaient profondément blessé.

Un jour, le Seigneur m’a touché pendant que je lisais le Psaume 56.10-12 qui dit : « Alors, quand j’appellerai au secours, mes ennemis reculeront. Dieu est pour moi, je le sais. Je chante la louange de Dieu à cause de Sa Parole. Oui, à cause de cette Parole, je chante la louange du Seigneur. J’ai confiance en Dieu, je n’ai pas peur.Qu’est-ce qu’un homme peut faire contre moi ? »

Aucun homme ni aucune femme ne peut vous obliger à vivre dans la crainte d’être abandonné(e) par Dieu. Il ne vous abandonnera jamais !

Oui, la souffrance est bien présente mais Sa guérison est plus réelle encore ! Bien entendu, la trahison fait très mal, pourtant vous pouvez compter sur Jésus, surtout dans les pires moments ! Il n’est pas la source de la trahison… Jésus est la Source de toute restauration. 

Entendez le Berger de votre âme vous dire : « Je t’aime, Mon enfant. Je suis là. Tu peux compter sur Moi. » 

Aujourd’hui, vous pouvez chanter votre louange au Seigneur, sachant que le Roi Lui-même, l’Amour en personne, siège au milieu de vos louanges ! Dites-Lui : « Seigneur, Tu connais mes déceptions et mes tristesses. Mais je décide maintenant même de Te faire confiance et de m’appuyer sur Toi ! Je Te loue et je Te remercie d’être là pour moi. Amen. »

« Seigneur, une journée « sans », mais vécue avec Toi, est toujours un jour de victoire ! »

Percevez comment Dieu vous prépare.

Savez-vous que nos vies sont rythmées par diverses saisons spirituelles ? Il n’est pas facile de vivre une succession de jours « sans », c’est-à-dire des journées où rien ne va. J’ai déjà vécu cela plus d’une fois ! Mais j’ai appris à en tirer parti en faisant confiance à Dieu, à Ses plans et à Ses méthodes. 

Votre perspective d’un jour ou d’une saison « sans » peut être très négative. Pourtant, Dieu aime se servir d’un jour « sans » pour nous révéler l’importance d’être « avec » Lui ! Un jour « sans » peut devenir un jour durant lequel vous laissez Dieu développer votre caractère. Dieu vous prépare pour une promotion spirituelle…

J’aime penser à David, qui devait sûrement se demander ce qu’il ferait de sa vie. En effet, ses frères étaient déjà partis au combat pendant que, dans la tranquillité de ces vastes pâturages, il pensait rester seul – encore et toujours – avec un troupeau de brebis ! En réalité, Dieu façonnait le futur roi.

Regardez dans le Psaume 78.70-71comment Il a accompli cela : « Le Seigneur a choisi aussi David Son serviteur, Il est allé le chercher dans l’enclos des moutons. Il l’a pris au milieu du troupeau. Il a fait de lui le berger du peuple de Jacob, d’Israël, le peuple qui Lui appartient. »

C’est durant un jour « sans » que David a appris : 

  • À combattre le lion ! 
  • À combattre un ours ! 
  • À donner sa vie pour ses brebis, quand cela était nécessaire ! 

Aujourd’hui, je prie avec vous : « Père, aide-moi à voir qu’un jour « sans » avec Toi est un jour de formation, de progrès et de victoire. Je comprends que certaines victoires que Tu as pour moi ne sont pas celles que j’attendais. Mais je sais aussi que ce sont ces victoires qui me construisent vraiment ! Merci de me préparer à vivre tout ce que Tu as en réserve pour moi. Amen. »

« Seigneur, une journée « sans », mais vécue avec Toi, est toujours un jour de victoire ! »

Umukenguzamateka aba mu Gatunguru mu gisagara ca Bujumbura yihaye inkumbi yonona vyinshi agenda araca kubantu n’imodoka yiwe.

Umukenguza mateka w’uburundi bavuga yuko aserukira abatwa yatashe ku muhana iwe mu Gatunguru ka Bujumbura asange umukenyezi wiwe ari kukwe n’umushitsi aca atangura kubakubita agafuni bose. Abana biwe bakuze baciye bahamagara abajejwe umutekano. Abanonye, yaciye afata imodoka arahunga agana igisagara hagati.

Kubera umuvuduko n’umurindi, aho yaciye hose yagiye aragonga abantu bari ku maguru, abari ku makinga, ku mapikipiki, mu tumodoka no mu miduga. Yishe benshi akomeretsa indiri. Abajejwe umutekano bashoboye kumuhagarika. Ivyo biri mu bintu vyerekana yuko imitima y’Abarundi ihuha kandi yuko igihugu gitegerezwa gutunganywa ukundi gusha.

Imvura yasenyuye imisozi n’amazu yica abarenga 26 mu Ntara ya Cibitoke

Imvura y’isengenya yishe abantu barenga 26 mu ntara ya Cibitoke

Mu gihe abavugishwa batandukanye mu Burundi bavuga ibimenyetso vyo kuramukwa, bamwe bavuze ngo hagiye kwaka uruzuba rumena imbga agahanga bavugurujwe n’ijuru. Abavuze yuko hagiye kugwa imvura itwara abantu, imirima n’ibiraro basa n’abavugishijwe ukuri. Uko biri kwose, imvura itwara ibintu yamye n’uruzuba rwamye gwaka kuva kera. Uwovuga yuko hazogwa imvura hakaka n’uruzuba aba avuze ibizokwama biba.

Ariko rero, naho biri uko hariho abavuze yuko haciye imyaka irenga icumi n’itanu ivyaraye bibaye mu ntara ya Cibitoke muri komine mugina ata nahamwe bibonywe.

« MURI COMMUNE MUGINA ZONE NYAMAKARABO HARAYE HAGUYE IMVURA IHOMORA IMISOZI.ABANTU BATARI BAKE BAGUWEKO N’IMISOZI. CANE CANE ABABA MUSI Y’IMISOZI. HAMAZE KUMENYEKANA 17 BAPFUYE.BIVUGWA KO BARENGA BARACATOHOZA. NAYO IMIRIMA YO N’AGAHOMERABUNWA. »

Quand l’enfer se déchaîne contre vous sachez que l’armée du ciel est prêt à vous défendre pour contre-attaquer

Certains jours, j’ai l’impression que tout l’enfer a choisi de se donner rendez-vous dans ma tête. Les mauvaises pensées fusent dans tous les sens et l’angoisse s’acharne tel un boxeur prêt à tout pour gagner ! 🥊

Avez-vous déjà eu cette sensation de noirceur tout autour de vous ? Si c’est votre cas, je vous comprends. Je suis de tout cœur avec vous et j’ai une bonne nouvelle pour vous : ne craignez plus ! Jésus-Christ Lui-même, le Prince de la paix, se tient à vos côtés.

Le passage d’Ésaïe 9.5 Le décrit magnifiquement en disant : « En effet, un enfant nous est né, un Fils nous a été donné, et la souveraineté reposera sur Son épaule ; on L’appellera merveilleux Conseiller, Dieu puissant, Père éternel, Prince de la paix.« 

Si l’enfer se déchaîne contre vous, sachez que le Ciel tout entier se tient près de vous pour contre-attaquer ! Cette armée est sous les ordres du Prince de la paix.

Le Christ vous garantit cette puissante paix dès l’instant où vous Lui laissez prendre le contrôle de votre cœur. La paix n’est pas une absence de guerre ou de ténèbres, mais la paix est la présence de Jésus au beau milieu des combats ! C’est Sa lumière en pleine nuit. 

Voici deux versets dans Psaumes 4.4 et 9que je vous encourage à proclamer avec moi : « Apprenez ceci : le Seigneur honore Son ami fidèle, le Seigneur m’écoute quand je L’appelle »  « En paix, je me couche et aussitôt je dors, car Toi seul, Seigneur, Tu me fais vivre en sécurité. »

Aujourd’hui, vous ne vivrez pas un jour « sans » ! Même lorsque vous avez l’impression que l’enfer se déchaîne contre vous, vous êtes en totale sécurité dans la présence du Prince de la paix.

« Seigneur, une journée « sans », mais vécue avec Toi, est toujours un jour de victoire ! »