Ijisho ry’umuvugishwa: Impanuka n’ubukozi bg’ikibi birabandanya kwibonekeza.

Mu gisagara ca Bujumbura, quartier Bururi zone Kinama, uwatowe kugira azotware quartier, umuryango wiwe wahawe ishano , ubu umuvyeyi wiwe aramaze guhwera abandi bakaba bariko barirukirwa. Ububisha bg’abantu butera bgiyongera, ikibi kikaba cinshi kandi uravye abakora ivyo usanga batonda mu mashengero ngo barasenga.

Mu Ntara ya Gitega, Commune Gitega , aho bita I Takoma( près de l’Université Polytechnique de Gitega), hahejeje kubera accident, camion igonze aba piétons batatu, abagabo 2 baciye bapfa ( umwe yitwa Abdallah), umugore yababaye cane, ubu ari muri coma.
NTIZIHABOSE Béatrice,
Province: Rumonge
Commune: Bugarama
Colline: Mugendo
Né en 1975. Uwo bubakanye ni uwo Abdallah yitavye Imana.
Bose bava mu Rumonge, i Magara, bakaba bari baje kuburana i Gitega. Abapfuye bari mu buruhukiro ku bitaro bikuru vya Gitega, n’uwundi niho ariko aravurirwa. Abobamenya mudufashe kubimenyesha ababo.

Muri Savonor hahiye abakozi numuhindi umwe baturiwe na Shaudier bapfuye ariko umuhindi ntaracicana imodoka niyo ije kugira imutware uwo kwamuganga ariko abakozi bahiye baratokombera.
Abantu bitwaje ibigwanisho benshi bagiye ku musozi Ndayi, zone Bikanka, communes Mukike mu Ntara ya Bujumbura. Basoshe abantu benshi ngo ubu bariko barabica.
Abamenyekanye ni abacumiswe imbugita mu mutwe,warumurwi wa bakomerekeje abantu.
Ikiziga ca Joachim Ngendakuriyo, ca towe mu ruzi mbubarazi kuwa 27/08/2020.
Mu gace ka Ruhinga zone Bugarama mu ntara ya Muramvya haravugwa abantu 12 bishwe n’abitwaje ibirwanisho. Musitanteri na Bulamatari w’intara ya muramvya bakaba bahishikiye.

Burundaises Burundais, Criez jusqu’à ce que les murs tombent 🗣

Chaque jour que Dieu fait, je suis confronté à deux grands choix : faire comme ceux qui ne connaissent pas Dieu ou faire comme ceux qui Le connaissent. Un jour, l’un de mes mentors et ami, le pasteur Rick Renner, a écrit : « Lorsque vous voyez la foi absente dans la vie de quelqu’un, c’est que la Parole de Dieu l’est aussi. »

Mon ami(e), rien ne vous est impossible dès l’instant où vous placez réellement votre confiance en Dieu.

J’aime beaucoup l’histoire de la chute des murs de Jéricho qui illustre bien cette confiance placée en ce que Dieu dit : 

« L’Éternel dit à Josué : Vois, Je livre entre tes mains Jéricho et son roi, ses vaillants soldats. Faites le tour de la ville, vous tous les hommes de guerre, faites une fois le tour de la ville. Tu feras ainsi pendant six jours. Sept sacrificateurs porteront devant l’arche sept trompettes retentissantes ; le septième jour, vous ferez sept fois le tour de la ville ; et les sacrificateurs sonneront des trompettes. Quand ils sonneront de la corne retentissante, quand vous entendrez le son de la trompette, tout le peuple poussera de grands cris. Alors la muraille de la ville s’écroulera, et le peuple montera, chacun devant soi » (Josué 6.2-5).

Cette stratégie divine pour vaincre Jéricho a pu paraître insensée et impossible aux yeux de Josué et du peuple d’Israël. Pourtant, ils ont obéi à Son ordre et ont remporté une grande victoire. Vraiment, rien n’est impossible à Dieu si vous croyez en Lui et en Ses méthodes. 

Aujourd’hui, êtes-vous prêt(e) à obéir à Dieu même si Ses méthodes et Ses stratégies n’ont aucun sens pour vous ? Dieu, Lui, est toujours prêt à faire l’impossible. Laissez les récits de Sa Parole vous rappeler que Dieu est sur le trône. Avec Dieu, rien n’est impossible.

Le pardon libérateur: apprenez à pardoner.


Alors Pierre s’approcha de lui, et dit : Seigneur, combien de fois pardonnerai-je à mon frère, lorsqu’il péchera contre moi ? Sera-ce jusqu’à sept fois ? Matthieu 18.21
En Afrique du Sud, il y a eu une commission « Vérité et Réconciliation » devant laquelle environ 15 000 victimes de l’Apartheid se sont présentées devant leurs bourreaux pour parler des injustices et des tortures qu’elles avaient subies. Plus de 5 000 tortionnaires étaient présents. Ils ont admis leurs crimes et ont été amnistiés.
Après le génocide au Rwanda, dans le cadre d’une action de réconciliation, certains de ceux qui avaient participé au génocide ont demandé pardon aux victimes rescapées et aux parents des victimes défuntes. Cette démarche a permis d’entreprendre un processus de libération pour ceux qui avaient publiquement demandé pardon.
Le pardon est à la fois un acte humain et un acte divin.
Selon certaines études faites par des psychologues, il y aurait 2 fois moins de monde en hôpital psychiatrique si les gens savaient pardonner et se savaient pardonnés.
À Pierre qui lui demandait combien de fois nous devions pardonner, Jésus dira 70 fois 7 fois. Ce qui est une métaphore pour dire : « Il te faut pardonner sans limite. »
Le non pardon peut s’exprimer de manière violente : vengeance, ou agression verbale. Il peut se manifester d’une manière larvée et sournoise : ressentiment, critique, victimisation de soi. Quelle que soit la forme prise, le non pardon est destructeur. Il aliène les personnes et peut conduire à certaines formes de dépression. A l’opposé, le pardon libère et restaure.
Quelle que soit la blessure subie ou l’offense qui vous a été faite, si vous ne les traitez pas par le pardon, vous entrerez dans une spirale destructrice.
Certains ont du mal à pardonner car ils ne savent pas ce qu’est le pardon. Le pardon est à la fois un acte humain – notre volonté y joue un rôle important – et un acte divin. Dans certaines situations, il est le résultat d’un miracle de grâce. Lorsque ce miracle se produit, c’est parvenir à une forme de libération intérieure qui conduit à la paix.
Ne vous sentez pas coupable si vous n’arrivez pas à pardonner, mais demandez à Dieu qu’il vous accorde cette grâce. Il est fidèle pour faire ce miracle en vous.
Une prière pour aujourd’hui
Seigneur, tu connais cette situation douloureuse que je traverse. Je sais que le pardon est ce que tu me demandes, alors remplis-moi de ton pardon pour que j’aie la force de pardonner. Amen.

Le mythe du coronavirus démystifié: un individu peut être récontaminé à plusieurs reprises.

Guéri de la maladie, un patient testé négatif à deux reprises a, à nouveau, été testé positif.

Atteint du Coronavirus une fois, puis une deuxième fois, et pourquoi pas, une troisième fois.Après une première contamination, tout individu touché par la maladie à Coronavirus n’est pas à l’abri d’une nouvelle infection. C’est à cette hypothèse que sont arrivés des chercheurs dans le monde, après avoir découvert un cas de réinfection à Hong Kong. Il s’agit d’un Chinois de Hong Kong âgé de 33 ans.

Il a été diagnostiqué deux fois de suite positif au coronavirus à quatre mois d’intervalle, avec deux souches différentes, rapporte un communiqué émanant du département de microbiologie de l’Université de Hong Kong.L’étude a été acceptée par le Clinical Infectious Diseases mais les résultats complets n’ont pas encore été publiés.

Selon l’AFP, le patient avait été testé positif une première fois le 26 mars après avoir présenté des symptômes grippaux (toux, maux de tête et de gorge, fièvre). Une fois guéri, il avait ensuite été testé négatif à deux reprises.

Le 15 août, alors que l’homme revient d’Espagne, il est testé à nouveau positif à l’aéroport de Hong Kong, malgré une absence totale de symptômes. Or, une analyse génétique montre que les deux infections successives ont été causées par deux souches différentes du virus SARS-CoV-2, la seconde correspondant à une souche circulant en Europe en juillet et août, et n’étant donc pas présente en mars en Chine.

Une réinfection au coronavirus a également été observée aux Pays-Bas, a déclaré la virologue Marion Koopmans sur la NOS lundi soir, dans une réaction à l’information selon laquelle un homme de Hong Kong a été infecté deux fois par le SRAS-CoV-2. Le patient néerlandais est une personne âgée dont le système immunitaire est détérioré.

Une recontamination a également été signalée en Belgique où le virologue Marc Van Ranst avait annoncé, lundi soir, qu’une recontamination au coronavirus avait aussi été établie en Belgique. Un patient est en effet retombé malade après trois mois.

« Les infections au virus SRAS-CoV-2 ont toutes une empreinte digitale différente, un code génétique », a expliqué Marion Koopmans. « Les gens peuvent garder quelque chose pendant très longtemps (dans leur organisme) après une infection et excréter un peu d’ARN de temps en temps. » C’est le matériel génétique de ces virus.

En réalité, cela fait plusieurs mois que les chercheurs soupçonnent des cas de réinfection. Une étude parue le 14 août sur le site MedRxiv indique par exemple trois cas de personnes réinfectées à la Covid-19 sur un bateau alors qu’elles avaient été testées positives à un test sérologique avant le départ. Les cas de deuxième contamination rapportés en Corée du Sud se sont en revanche révélés être des « faux positifs » induits par la présence de cellules mortes dans les voies aériennes.

Le principe de l’immunité

Lorsque l’organisme est en contact avec un virus, il développe des anticorps spécifiques capables de reconnaître le virus lorsqu’il y est à nouveau confronté. C’est d’ailleurs le principe de la vaccination et de l’immunisation progressive, qui consiste à miser sur le fait que la majorité de la population entre en contact avec le virus et soit peu à peu protégée, faisant ainsi disparaître la maladie.

« Lorsque 60 % de la population a été en contact avec le virus, le taux de reproduction (nombre de personnes contaminées par un malade), tombe à 1 et l’épidémie ne se propage plus », explique le mathématicien et épidémiologiste Jean-Stéphane Dhersin, au site 20 minutes.

À moins d’une mutation, comme c’est le cas du virus de la grippe saisonnière, il est donc normalement impossible d’être infecté deux fois. Or, il n’existe encore aucune preuve de mutation du SARS-CoV-2 qui puisse expliquer une seconde vague de contamination.

Une hypothèse battue en brèche par plusieurs médias qui ont rapporté le cas de patients ayant été ré-infectés par le coronavirus. Le site chinois Caixin indiquait, par exemple, le 25 février que 14 % des personnes guéries du Covid-19 dans la ville de Guangdong, au sud du pays, avaient été testées à nouveau positives à l’issue de tests ultérieurs.

Au Japon, le gouvernement a rapporté le cas d’une patiente ayant été soignée à l’hôpital et testée positive plusieurs semaines après.

Umutumiro w’amasengesho arangiza ukwezi agatanguza ukundi 31/08-1/09-2020

UMUTUMIRO W’AMASENGESHO ARANGIZA UKWEZI AGATANGUZA UKUNDI.Nkuko Uhoraho Imana yabidutegetse kandi akaba ariko twama tubigenza, amezi yose twama dusfise amasengesho arangiza ukwezi agatanguza ukundi. Mw’Ihanga Ryera ry’Imana aho riri hose kw’isi dutumirira aba-Kristo bose kuyitabirira. Abafise ibicaniro vy’amashengesho, baraja gusengerayo, abafise ivyumba vy’amashengero bakaja ku mashengero iwabo gusengerayo; abari ukwabonyene nabo basabga gukora ibicaniro vy’amasengesho umwe wese mu rugo rwiwe, aho abaye. Ushoboye kuranka icumba uja kwihereraniramwo n’Imana ni ivyo akamaro kanini. ushoboye kuronka ahantu mu mfuruka y’inzu, mu rugo, ku musozi w’amasengesho ni vyiza ni ukwama wibika ukaja kwihererana n’imana ugasenga uyinginga.Mw’Ihanga Ryera ry’Imana ari naryo shengero rya Yesu Kristo harimwo abahawe gusenga iminsi itatu canke ibiri yanyuma irangiza ukwezi. Ivyo navyo ni vyiza. Uwoshobora kuguma ku gicaniro canke agakora ayo masengesho iyo minsi yose gushika ku munsi wambere utangurira ukwezi, ni vyiza cane. Umuntu abikoze uko urongowe na Mpwemu w’Imana biraryoshe cane mugabo igikuru n’uko abantu bose, iyo bari hose mu gihugu no mu mahanga, twese duhurira muri iyo minsi y’amasengesho. Ufise ibikorwa urabibandanya mugabo ukaguma mu mpwemu yo gusenga, kandi avuye mu bikorwa agashikira gusenga vy’umwihariko. Abakozi n’abanyengabire batandukanye bahawe gusenga bisonzesheje. Nawe ubigerageje vyoba vyiza cane kuko bituma wiyegereza Uhoraho gusumba. RURUFATIRO1. Ugutunganywa n’ukwezwa.2. Gusaba Uhoraho Imana ngo ishitse isezerano kuri mwebge no ku gihugu. 3. Gusengera imitwaro itandukanye.UMU-KRISTO WESE ARATUMIWE MURI AYO MASENGESHO YO NKWITANGA.Twese turi umwe muri Yesu Kristo. Twaratoranijwe kandi turi mu rugendo turongorwamwo na Mpwemu w’Imana. Dutegerezwa gufashanya nk’abana b’Imana. Turi hejuru y’amadini n’amashengero kuko turi Ihanga ry’Imana.Hari ubufasha ugomba: ugusiguza inzozi, ukwihana, ukubatizwa, ugutahuzwa, ugusengerwa canke ikindi kibazo ugomba kubaza ni wegere abakozi b’Imana bari hafi yawe canke uhamagare kuri izi numero bivanye naho uri, ufashwe.1. +1605 400-55802. +256 7948498083. +257 61404181 YESU KRISTO YAMAMARE!

Amakuru avugwa cane mu Burundi

Amafoto y’ikigendajuru bavuga yuko cakorokeye I Buta mu Burundi abandi bavuga yuko ari ikigendajuru (satellite) ya Google yakorokeye mu gihugu ca Kongo.
Amafoto y’impunzi zitashe zivuye mu gihugu c’Urwanda I Mahama inyuma y’amajambo menshi yazikurikijwe aho zivugiye yuko zipfuza guhunguka.
Amafoto y’abagwanyi b’impunzi ziva Uganda, Rwanda no mu Burundi zishwe zivuga yuko zigwanira kurongora akarere k’ibiyaga bibini ( Congo, uburundi, Urwanda, Uganda na Tanzaniya)
Amafoto y’abajejwe igendereza mu gisirikare c’uRwanda no mu Burundi bahuriye ku rubibe ivyo bihugu bihana kugira ngo barabire hamwe uko botora umuti w’ibibazo vy’umutekano
Amafoto y’umutambukanyi w’umukuru w’igihugu c’Uburundi Angelina Ndayishimiye yafashe indenge aja mu bitaro vy’abanya Irani muri Dubai.

Abantu bakunda abaremwe n’igihugu mukomeze gusengera Abarundi n’Uburundi kuko hariho intumwa za satani nyinshi

Amwe mu mafoto y’abateye n’abatewe. Urwaruka rwinshi ruriko rurahendwa rukicwa nk’inyamaswa kandi rukihakanwa. Waba urwanya reta canke ushigikiye reta bikumarira iki wise mugenzi wawe? Uratera ukicwa nabo muri kumwe ataco ushitse baguhenze ngo urwaniye igihugu. Nta gihugu wa rwaniye ahubgo wacitse icambo, umusiba kw’igera ry’umunyepolitike yagutumye akigira inyungu ziwe.

Baguhenze ngo ahuko amaraso yawe amenekera ubusa yotuma yigira igihugu. Ntagihu wiguze ahubgo upfuye kabiri kuko kubera ubuswa n’ubu juju wizeye ikinyoma c’abanyavyaja uzoja mu muriro udahera. Harageze yuko Abarundi baca ubgenge kuko ntabuhizi burimwo mu kwica no kwicwa ubuzima bugagerera aho nyene.

Uja mu muriro udahera iyo uvuze yuko wihanye kandi usenze mugabo ugiye gukora icaha co kwica. Umuhinga arihana agatunganya ingeso ziwe maze akarindira ico Uhoraho Imana imutuma gukora. Amen.

Abakunda igihugu c’Uburundi barakwiriye gusenga cane kuko hari ibibi vyinshi bihabashikira.

Umwe mu bana bafatiwe ku rugamba yaje azananye n’abateye igihugu muri commune Bugarama mu ntara ya Rumonge. Yavuze vyose uko vyagenze.
Impunzi z’abarundi ziri mu makambi y’impunzi muri Congo ziri mu myigzragamvyo kubera inzara igomba ibice
Hariko haravugwa n’abantu biyimika abandi bashingagira ibigirwamana hirya no hino mu gihugu kandi bakabipfukamira.

Dusaba yuko abantu biyeza kugira ngo basabe inkomezi zo guhangana n’ibihe bigoye. Hari ibimenyetso vyinshi vyerekana yuko Uhoraho Imana ije guhindura ishire ibintu ku rutonde.

Ijisho ry’umuhanuzi: Abarundi bakomeza kwicwa umwumwe ku buryo bu babaje.

Uwo mwana w’umukobga yishwe aboshe ikiziga ciwe bagiterera mw’ibarabara mu Kamenge muri Twinyoni kurya 15 nomero 10.
Umurundi Patrick Abdul Kwizera yiciwe muri Kenya kuwa 15/08/ uyu mwaka.
Umurwi witwaje ibirwanisho waraye uteye mu ntara ya Rumonge muri komine Bugarama usiga wishe abanyagihugu 9

Baba abo bateye canke abasirikare ba leta bari buze kugwa muri ukwo gutana mu mitwe, bose ni abana b’igihugu c’Uburundi bazoba bariko baricwa.

Abantu 12 nabo baramaze kwicwa n’inzara mu bateshejwe izabo batwawe muri site yo kumubone kubera amazi yabateye mu Gatumba.

Igikorwa co gufasha abarundi bagowe bariko baricwa n’inzara nticategerezwa kuba ica leta gusa. Umurundi wese aho ari haba mu gihugu canke mu mahanga yategerezwa ku bashikako na cane cane abasinzikaye. Leta nayo yokwitayeho mwene abo bantu kuruta abandi.

Urakwiriye kubatizwa umubatizo w’ukuri kugira ngo ushitse ukugororoka kwose.

Urakwiriye kubatizwa mu mazi menshi kugira ngo uharirwe ivyaha vyawe?

Mw’Ishengero rya Yesu Kristo-Ihanga Ryera ry’Imana uko tuvuga ubutumwa niko abantu bihana ku bginshi kandi niko n’abizera babatizwa bagasengerwa maze bagahabga Ingabire za Mpwemu Yera. Ibi nti tubivuga kugira twishire hejuru canke ngo twihe amanota kuko nta n’ico yotumarira; ahubgo tubivuga kugira ngo n’uwutazi yuko kubatizwa ari ngombga abimeneyereho. Turagomba yuko umwami n’Umukiza w’abantu bose Yesu Kristo, yamamara mu Barundi bose imbere yuko tuja kumumenyekanisha mu banyamahanga nk’uko yatwihishuriye.

Ni twashika mw’ijuru, Yesu Kristo ntazotubaza amazu n’amasengero twasize twubatse mw’isi. Ntazotubaza imiduga n’indege twari dutunze. Naho kugira itunga ari vyiza muri uyu mubiri, Yesu Kristo azotubaza intama twashikanye mu ruhongore kwa Data. Azotubaza kwerekana iminyago twashikuye mu vyara vya satani. Bene Data, ni muze dukorere Imana mu kuri no mu Mpwemu hakibona kuko ivyimburwa ni vyinshi mugabo abimbuzi ni bake. [Luka 10:2]

Hariho urusinziriza mu madini n’amashengero aho bigisha abantu ngo wizeye biba bikwiriye, abandi nabo ngo umubatizo ni umugenzo gusa. Tubabgiye tuti haba namba. Umu-Kristo ni umuntu yemeye kuba umwigishwa wa Yesu Kristo, uwemeye kugera ikirenge muca Yesu Kristo. Uwo Mwami wacu ntiyabatijwe akiri uruyoya canke ngo bamusuke amazi ku ruhanga gusa. Haba namba! Amaze gukura, kubgo ubushake bgiwe, ashobora kwihitiramwo ikibere niho yamanutse kuri Yorodani asangayo Yohana Umubatiza amubatiza amwibije mu mazi ya Yorodani. Iyo nzira natwe niyo dukurikira kandi ni nayo umu-Kristo wese yokurikira.

Yohana Umubatiza abonye Yesu Kristo aje ngo amubatize, yamubgiye ngo uraje nawe ngo ndakubatize ga Mwami wanje? Yongerako ati: Oyaye ahubgo ni wewe ukwiriye kumbatiza. Yesu Kristo yamwishushe ati: “Bikunde Yohana umbatize kugira ngo dushitse ukugororoka kwose” [Matayo 3:15] Natwe bavandimwe turakwiriye gushitsa ukugororoka kwose mu kubatizwa umubatizo w’ukuri mu mazi mw’Izina rya Yesu Kristo.

Uba umu-Kristo iyo honyene ubatijwe kuko umubatizo ugereranywa no kubabazwa, gupfa guhambga no kuzuranwa na Kristo Yesu. [Abaroma 6:3-5] Gusukwa amazi ku ruhanga ukiri akayoya ni ukwiyorohereza ataco bisa bisana n’ukwizera Yesu Kristo, gupfana nawe no kuzuranwa nawe. Kera mu gihe c’ihamwa, nti bigera barondera uwutabatijwe. Kuko utarabatizwa aba ataraba umu-Kristo. N’ubu uba umu-Kristo iyo wabatijwe.

N’uyu munsi Imana iraza ikatubgira ngo muvuga yuko mu gihugu iwanyu aba-Kristo muri 90%. Muribeshera kuko ntabo ntabahari. Bagenzi turakwiriye kugaba muvyo twizera. Abantu barakwiriye gusuzuma yuko bahagaze nkuko Ijambo rya ndiho rivuga atari mu vyizerwa vy’amadini. Ibanga n’uko benshi bavuga ngo abavyeyi babajanye kw’ibatisimu bakiri abana. Birya bakoze si ibatisimu Uhoraho Imana yemera kanatsinda nta naho iri muri Bibiliya Yera. Urashobora gusengera akayoya mugabo ntushobora kukabatiza. Muntu bakubgiye ngo waronse ibitisimu ukiri umwana, bikunde uvyarwe ubgakabiri kugira ngo ushitse ukugororoka kwose. Yesu yabgiye umunyabgenge NIKODEMU yuko atawoja mw’ijuru atavyawe n’amazi na Mpwemu. [Yohana 3:3-5] Ukwo kuri nti mukwirengagize ngo mwizingirire mu vyiyumviro n’imigirwa vy’amadini. Ahubgo nyabuna kurikira ico ijambo ry’Imana rivuga. IVYANDITSWE VYERA.

Urakwiriye kw’ihana no kubatizwa mu mazi menshi mw’Izina rya Yesu Kristo kugira ngo uharirwe ivyaha vyawe kandi muhabge ingabira za Mpwemu Yera. [Ivyakozwe n’Intumwa 2:38 na 19:4-6]  

Ivyo udatahura siguza Mpwemu Yera. Dusenga Imana yumva kandi yishura. Iravuga bagenzi. Usanga aho usengera Imana itavuga, iyo si Imana musenga mwarazimiye. Usanga aho winjirira barazibije Imana, aho ukwiriye kuhasohoka kuko mugendera mu mwijima kuko ahatagira ihishurirwa hari uguhona. [ Imigani 29:19, na Abaroma 8:14] Twese turakeneye umukiza.

Aho uherereye hose kw’isi urashobora kuronka uwo mubatizo wo mu mazi no muri Mpwemu. Igihe ni iki nyene. Uko ungana kwoze uvyishakiye birashoboka yuko ubatizwa. Ntukundire satani yuko aguteza ukwisuzugura canke ukwishira hejuru ngo ibi na biriya urabirengeye nkuko vyama vyabaye kuri bamwe. Uko uri kwose naho uri hose Yesu Kristo ariteguye ku kwakira. Ibihe tugira twinjiremwo ni ibihe bigoye cane. Harageze yuko umuntu wese atunganya n’Uhoraho Imana kugira ngo ibihe biza bizomusange atunganiye Imana kandi yiteguye mw’izina rya Yesu Kristo, Amen!

Twandikire kuri ihangaryimana@gmail.com canke kuri +257 61404181 canke +251 940846357 canke +256 794849808.