Lesotho : Le chef de l’armée tué par des soldats

Le chef d’état-major de l’armée du Lesotho, le général Khoantle Motsomotso, a été abattu mardi au cours d’une fusillade survenue dans une caserne.

Deux autres officiers supérieurs, le colonel Tefo Hashatsi et le général Bulane Sechele, ont également été tués.

« Ces deux militaires ont tenté d’entrer de force dans le bureau du chef d’état-major, il y a eu une fusillade entre un de leur complice qui a pris la fuite et les gardes du corps du commandant », a expliqué un responsable militaire.

Cet incident intervient trois mois après les élections qui ont porté au pouvoir le Premier ministre Thomas Thabane.

Agé de 78 ans, M. Thabane a retrouvé en juin le pouvoir trois ans après avoir été contraint à l’exil en Afrique du Sud par un coup d’Etat manqué de l’armée, très influente au Lesotho.

Publicités