Kim Jong-un : « Je ne suis pas Kadhafi, et les occidentaux ne peuvent rien contre moi »

Malgré le fait que tous les médias occidentaux lui tire dessus et le traitent un personnage excentrique, Kim Jong-un continue de diriger son pays de main forte. Il a monopolisé ces derniers temps toutes les attentions du monde entier. Selon lui, les occidentaux ne peuvent rien contre lui, car il n’est pas Kadhafi.

Selon un éditorialiste libyen, Kim Jong-un a très bien compris que les puissances occidentales à commencer par les États-Unis eux-mêmes, n’oseraient jamais à s’en prendre à une puissance nucléaire. D’où la hargne et le courage avec lesquels il défie les Américains, courage qui l’a même conduit à procéder à un nouvel essai nucléaire au su et au vu du monde entier.

Ce test de missile de moyenne portée répondait en réalité au flot de menaces et d’intimidations qui s’abattait depuis Washington sur Pyongyang. Force est de constater que la fin tragique de Kadhafi, la manière dont il a été renversé, puis lynché sous les caméras du monde entier ont servi de leçon à Kim Jong-un.

« Quiconque se livrerait à une comparaison entre Kadhafi et Kim, commettrait une grave erreur car les différents sur bien des points, de nombreux critères les éloignent l’un de l’autre : le facteur géographique, la question politique, et surtout les acquis de chaque dirigeant en termes militaires », a déclaré l’éditorialiste de Rai al-Youm.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s