Nigeria: Procès de masse pour plus de 2.000 membres présumés de Boko Haram

Les premiers grands procès de plus de deux mille membres présumés de la secte Boko Haram devaient débuter, ce lundi au Nigeria, dans des centres militaires où ils seront jugés à huis-clos.
Les inculpés ont tous été arrêtés et mis en détention depuis le début de l’insurrection islamiste en 2009, qui a fait vingt mille (20.000) morts et deux millions six cent mille (2.600.000) déplacés dans le nord-est du pays.

Quelque mille six cent soixante-dix (1.670) détenus dans une base militaire à Kainji, dans l’Etat central du Niger, doivent d’abord être jugés, selon le ministère de la Justice, rapporte Voa Afrique. Suivront ensuite les procès de 651 autres personnes détenues dans la caserne de Giwa, à Maiduguri, capitale du Borno (nord-est).

Selon une source gouvernementale proche du dossier, les magistrats du parquet et les avocats de la défense sont arrivés tôt lundi à Kainji pour préparer les audiences.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s