Liberia : George Weah/PSG: « Il payait les salaires des fonctionnaires de l’ambassade du Liberia »(témoignage)

Le faisait-il juste par générosité ou avait-il l‘intention un jour de quitter les terrains pour le palais présidentiel libérien ? George Weah, ancien attaquant du Paris Saint-Germain et qui vient d’être élu président du Liberia, payait les salaires des fonctionnaires de l’ambassade du Liberia en France quand il jouait encore.

Après une brillante carrière dans le championnat de France, George Weah vient d’avoir un nouveau travail. Il a été élu président du Liberia. Quel destin incroyable !

Repéré par le sélectionneur Claude Le Roy en Afrique, George Weah a d’abord marqué son passage dans le championnat français avant de triompher en Italie pour remporter le Ballon d’Or. Aujourd’hui, il est le président de son pays, le Libéria. Un destin qui n’étonne pas son ancien président au PSG, interrogé par l’Equipe.

 « Il menait en secret des actions spontanées envers des gens en difficulté »

Son ancien coéquipier Oumar Dieng confie ce qui suit : « George avait un tel attachement à son pays qu’il n’était pas question pour lui de manquer un match de sa sélection. Quand il partait au Liberia, il demandait à Nike de remplir l’avion d’équipements de foot pour les gamins là-bas. Il faisait aussi venir des jeunes Libériens en France et les hébergeait. Parfois, même, il menait en secret des actions spontanées envers des gens en difficulté ». « Et les salaires des fonctionnaires de l’ambassade du Liberia à Paris. Il faisait même leurs courses. George voulait tout simplement que son ambassade vive … ça veut tout dire » ajoute l’ancien joueur.

C’est la plus grande victoire de sa vie, avec un score sans appel : 61,5 % des voix face au vice-président Joseph Boakai. George Weah a été largement élu, jeudi, 25e président du Liberia, petit Etat anglophone de l’Afrique de l’Ouest. Après un premier échec en 2005, l’ancien attaquant de Monaco, du PSG et de l’AC Milan, va prendre la succession d’Ellen Johnson Sirleaf, première femme à avoir été élue chef d’Etat en Afrique.

Pour un ancien footballeur, c’est aussi quasiment une première. Seul Ahmed Ben Bella avait été élu président de l’Algérie (septembre 1963-juin 1965) après avoir porté le maillot de l’Olympique de Marseille pour… un seul match en avril 1940.

C’est sûr que ces actions s’amplifieront maintenant qu’il est au pouvoir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s