Burundi-Ceni : «Un réfugié perd sa citoyenneté, pas d’enrôlement»!

Prosper Ntahorwamiye, porte-parole de la Commission électorale nationale indépendante (Ceni), indique que les réfugiés ne sont pas concernés par le vote. Il l’a dit ce mercredi 7 février, à la veille du lancement du recensement électoral.

Selon lui, ils perdent momentanément la citoyenneté : «Ils sont sous la protection du HCR. Tant que l’on a le statut de réfugié, on ne peut pas voter». Il invoque la convention de Vienne sur les réfugiés et les apatrides.

Cependant, M. Ntahorwamiye assure que les réfugiés peuvent retourner au pays. Il évoque une mise à jour à l’approche du scrutin. «A la veille de chaque élection, il y a des opérations d’actualisation du fichier électoral».

Cet enrôlement concerne le référendum constitutionnel prévu au mois de mai prochain et les élections de 2020.

Publicités