Afrique du Sud. L’ANC donne 48 heures à Jacob Zuma pour démissionner

Une nouvelle étape a été franchie lundi soir en Afrique du Sud pour obtenir le départ anticipé du président Jacob Zuma, empêtré dans des affaires de corruption. Le Congrès national africain lui a donné 48 heures pour démissionner.

Le Congrès national africain (ANC) a décidé de donner 48 heures au président Jacob Zuma pour qu’il démissionne de ses fonctions de chef de l’État sud-africain, rapporte la chaîne de télévision SABC citant plusieurs sources, lundi.

Le président de l’ANC, Cyril Ramaphosa, a quitté la réunion du conseil national exécutif (NEC) du parti pour informer Jacob Zuma de la décision, ajoute la chaîne de télévision.

Jacob Zuma, qui est âgé de 75 ans, est affaibli par une série d’affaires de corruption. Il a déjà perdu ses fonctions à la tête de l’ANC. Il a été remplacé en décembre par son vice-président Cyril Ramaphosa.

Le conseil national exécutif de l’ANC dispose du pouvoir de réclamer la démission de Jacob Zuma. Mais le président Zuma n’a aucune obligation constitutionnelle de se plier à cette injonction.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s