Pourquoi y a-t-il tant de religions chrétiennes ?

Réponse de la Bible

Les gens se sont servis des enseignements de Jésus Christ pour fonder diverses religions « chrétiennes ». Toutefois, la Bible indique qu’il n’y a qu’une seule véritable forme de christianisme. Examinons trois raisons qui nous permettent d’arriver à cette conclusion.

1 Jésus a déclaré qu’il enseignait « la vérité », et les premiers chrétiens parlaient de leur religion comme étant « la vérité » (Jean 8:32 ; 2 Pierre 2:2 ; 2 Jean 4 ; 3 Jean 3). Ces expressions montrent que ceux qui soutiennent des enseignements contraires à ceux du Christ ne pratiquent pas le vrai christianisme.

2 La Bible enseigne aux chrétiens « à avoir tous même langage » (1 Corinthiens 1:10). Cependant, beaucoup de religions chrétiennes se contredisent sur des enseignements aussi élémentaires que ce que signifie être chrétien. Ces confessions ne peuvent pas toutes détenir la vérité (1 Pierre 2:21).

3 Jésus a prophétisé que beaucoup prétendraient être chrétiens mais ne suivraient pas ses commandements ; il rejetterait de telles personnes (Matthieu 7:21-23 ; Luc 6:46). Certains seraient trompés par des chefs religieux qui déformeraient le vrai culte pour servir leurs propres intérêts (Matthieu 7:15). D’autres encore préfèreraient une contrefaçon du christianisme qui leur enseignerait ce qu’ils ont envie d’entendre plutôt que la vérité révélée dans la Bible (2 Timothée 4:3, 4).

Dans sa parabole du blé et de la mauvaise herbe, Jésus a prédit une grande rébellion (ou apostasie) contre le vrai christianisme (Matthieu 13:24-30 ; 36-43). Pendant une longue période, il serait impossible de distinguer les vrais chrétiens des faux. Comme Jésus l’avait prédit, l’apostasie s’est répandue après la mort des apôtres (Actes 20:29, 30). Même si les enseignements apostats peuvent changer, toutes ces différentes formes de christianisme « se sont écarté[e]s de la vérité » (2 Timothée 2:18).

Jésus a aussi prédit que, finalement, la différence entre le vrai et le faux christianisme deviendrait évidente. C’est ce qui se produit à notre époque, durant « l’achèvement d’un système de choses » (Matthieu 13:30, 39).

Publicités