Séisme dans le sud de la Pologne : quatre mineurs portés disparus

Quatre mineurs sont toujours portés disparus, ce dimanche, en Pologne. Un puits s’est effondré suite à une secousse sismique intervenue samedi dans la mine Zofiowka en Silésie, dans le sud du pays.

Plusieurs équipes de secours s’employaient tôt dans la matinée de dimanche à retrouver quatre mineurs d’une houillère du sud de la Pologne toujours portés disparus. Un séisme survenu samedi a ébranlé un puits de la mine Zofiowka en Silésie.

Deux des sept mineurs dont on était sans nouvelles ont été retrouvés samedi en milieu d’après-midi, blessés mais conscients, a déclaré la direction de JSW, propriétaire de la mine et plus gros producteur de charbon de l’Union européenne.

Magnitude 3,4

Un autre mineur, qui se trouvait toujours sous les décombres et ne montrait aucun signe de vie, a été retrouvé samedi soir, a ajouté le directeur général adjoint de JSW, Tomasz Sledz, en précisant que les sauveteurs n’étaient pas en mesure de confirmer s’il était décédé.

La secousse de magnitude 3,4 a été enregistrée à 08 h 58 GMT. Les opérations de secours ont tout d’abord été gênées par une forte concentration de méthane dans l’air, qui a diminué par la suite.

Deux cent cinquante personnes travaillaient dans la mine au moment où la secousse s’est produite. Les mineurs portés disparus faisaient partie d’une équipe de 11 personnes forant une nouvelle galerie. Quatre ont réussi à remonter par eux-mêmes.

Publicités