Iran: Tirs de roquettes iraniennes sur des positions israéliennes

Les systèmes de défense antimissiles israéliens ont intercepté plusieurs projectiles. Israël se tenait prêt à une possible attaque iranienne venue de Syrie depuis des semaines.

Les forces iraniennes en Syrie ont tiré dans la nuit de mercredi 9 à jeudi 10 mai une vingtaine de projectiles et roquettes en direction des forces israéliennes dans la partie du Golan occupé par Israël, a déclaré l’armée israélienne. Ces projectiles, dont certains ont été interceptés par les systèmes de défense antimissiles israéliens, n’ont pas fait de victimes et l’armée israélienne a riposté, a indiqué par téléphone à des journalistes le porte-parole de l’armée israélienne, le lieutenant-colonel Jonathan Conricus, sans préciser la nature de cette riposte.

« Des missiles israéliens ont visé des positions du régime (syrien) et de ses alliés près de la ville de Baas dans le secteur de Kuneitra », situé sur la partie non occupée par Israël du Golan, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), selon lequel « aucune victime civile n’est à déplorer pour l’instant ».

L’agence officielle syrienne Sana a fait état de l’interception de missiles israéliens par la défense anti-aérienne du régime.

De fortes détonations ont été entendues jeudi à l’aube à Damas, la capitale syrienne, tandis que des avions survolaient massivement l’espace aérien, a indiqué un correspondant de l’AFP à Damas.

Publicités