La Turquie accuse Israël de « génocide » et rappelle ses ambassadeurs dans ce pays et aux Etats-Unis

Ce lundi, à Londres, le président turc, Recep Tayyip Erdogan a dénoncé Israël comme « un Etat terroriste » et a condamné « un génocide » après la mort d’une cinquantaine de Palestiniens dans la journée sous les balles israéliennes dans la bande de Gaza. Il a également rappelé « pour consultation » les ambassadeurs turcs respectivement en poste en Israël et aux Etats-Unis.

Ce lundi, une cinquantaine de Palestiniens ont été tués par des tirs israéliens dans la bande de Gaza alors qu’ils protestaient contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem. Le président turc Recep Tayyip Erdogan a accusé lundi Israël de « terrorisme d’Etat » et de « génocide », après ces faits.

« Israël sème le terrorisme d’Etat. Israël est un Etat terroriste », a déclaré Recep Tayyip Erdogan à des étudiants turcs à Londres, dans un discours retransmis à la télévision. « Ce qu’Israël a fait est un génocide. Je condamne ce drame humanitaire, ce génocide, d’où qu’il vienne, d’Israël ou d’Amérique », a ajouté le chef de l’Etat dont le pays a rappelé pour consultations ses ambassadeurs en Israël et aux Etats-Unis après le « bain de sang », selon le vice-Premier ministre Bekir Bozdag.

Publicités