Sergeï Lavrov à Kigali pour évoquer la coopération russo-rwandaise

Avant d’assister lundi 4 juin à Pretoria à une réunion des ministres des Affaires étrangères des BRICS, Sergueï Lavrov était ce dimanche 3 juin à Kigali pour évoquer la coopération économique et commerciale, de même que les questions de sécurité et de lutte contre le terrorisme avec les autorités rwandaises.

Sergueï Lavrov s’est félicité des bonnes perspectives qui s’ouvrent sur l’ensemble du spectre des relations qu’entretiennent Moscou et Kigali, plus particulièrement dans les domaines militaro-techniques, ainsi que dans l’exploration et l’exploitation minières.

Le ministre russe des Affaires étrangères a également dit vouloir profiter du fait que le Rwanda présidait l’Union africaine pour promouvoir les solutions africaines aux problèmes africains sur une base inclusive, prolongeant le principe du respect de la souveraineté des Etats que Moscou défend, par exemple, en Syrie. Enfin, Sergueï Lavrov s’est félicité de la poursuite de la coopération dans la lutte contre le terrorisme qui s’installe en Afrique.

Cette visite du chef de la diplomatie russe au Rwanda s’inscrit dans la politique de diversification des relations extérieures de la Russie. Frappé par les sanctions occidentales, Moscou souhaite établir en Afrique des partenariats économiques et sécuritaires.

Si les échanges entre l’Afrique et la Chine atteignent 300 milliards de dollars, ils n’atteignent que 15 à 20 milliards avec la Russie. Raison pour laquelle, sans doute, le ministre russe a évoqué l’organisation d’un forum d’affaires à Moscou l’an prochain auquel personnalités politiques et hommes d’affaires de l’Union africaine seront invités.

Publicités