Dix personnes tuées au Niger dans des attentats-suicides

Trois kamikazes se sont fait exploser à Diffa, dans le sud-est. Frontalière du Nigeria, la région est régulièrement attaquée par Boko Haram.

Dix personnes ont été tuées dans une série d’attentats-suicides lundi soir à Diffa, capitale régionale du sud-est du Niger, a indiqué à l’AFP, mardi 5 juin, un élu local. « Trois kamikazes se sont fait exploser. Pour le moment, il y a dix morts et des blessés », a détaillé ce dernier, sous couvert d’anonymat. La région, frontalière du Nigeria, est régulièrement la cible d’attaques des islamistes de Boko Haram.

Les kamikazes – « trois femmes » – ont actionné leur ceinture d’explosifs en différents endroits de la ville, a expliqué l’élu, précisant que l’une des cibles était une « makaranta », une école coranique, d’un quartier populaire.

Publicités