Attention aux réseau sociaux: « Comment j’ai perdu mon foyer à cause des réseaux sociaux… »

« Après 13 ans de vie commune, je viens de me séparer du père de mes 2 enfants. Au départ, l’informatique, internet et j’en passe ne me disaient absolument rien. Mais quand j’ai découvert toutes ces choses qui changeaient mon quotidien, j’ai commencé à devenir accro. Du fait de son métier, mon mari est souvent absent et les réseaux sociaux m’ont permis d’évacuer l’angoisse liée à ses absences récurrentes… Et puis j’ai fait la rencontre sur le net d’un monsieur qui m’a demandé en amitié.

Au fil des jours, je n’arrivais plus à me passer de nos conversations. Il me faisait beaucoup rire, ce dont j’avais vraiment besoin, me donnait des conseils aussi. Et puis, il est arrivé un moment où je n’arrivais plus à me passer de lui. Quand je ne le voyais pas en ligne, c’était une catastrophe.

Sans le savoir, ce monsieur avait un tout petit peu remplacé mon mari. Je guettais la moindre connexion de sa part. Et pourtant, à aucun moment, il ne m’avait draguée. Cela a duré 3 mois et un jour, alors qu’on conversait, il m’a dit qu’il ne pouvait plus cacher ses sentiments pour moi, que j’étais la femme de sa vie…

À 39 ans, j’avais le cœur battant comme une gamine de 15 ans…Cela faisait tellement longtemps que je n’avais ressenti pareil sentiment. Mais j’avais peur car je vivais en couple et cela n’était pas convenable… Nos échanges ont donc commencé à devenir sensuels, passionnés, intenses… Je m’accrochais à cet homme, je l’aimais sans l’avoir vu…

Et puis mon mari prit ses congés. Je dus réduire mes conversations avec mon amour du net, surtout en soirée. Mais parfois, je me cachais dans les toilettes pour converser avec lui, juste quelques minutes et cela me faisait du bien.

Mais un jour… Je fis une stupide erreur. Mon mari regardait un match de foot. Il était très concentré. Une occasion pour moi d”échanger avec mon amant qui était devenu comme une drogue pour moi. Je pris mon ordinateur pour surfer enfermée dans notre chambre. Quelques secondes plus tard, quelqu’un frappa à la porte. C’était ma fille. Son petit frère venait de faire une chute dans la douche, il saignait. Paniquée, je ne pris pas le temps de fermer mon ordinateur… Et c’est ce jour-là que tout a basculé… »

Publicités

Un commentaire sur “Attention aux réseau sociaux: « Comment j’ai perdu mon foyer à cause des réseaux sociaux… »

Les commentaires sont fermés.