Le véritable dispensateur du bonheur c’est Dieu.

Je le crois, nous allons vivre une magnifique semaine ensemble. En effet, nous démarrons une série de sept e-mails pour apprendre à rechercher le Royaume de Dieu. Nous sommes tous à la recherche de plus et nous avons tous des attentes pour notre vie : être heureux(se), réussir professionnellement et personnellement, être en bonne santé, repousser nos limites, etc.

Ensemble, nous allons (re)découvrir ce passage célèbre, où Jésus nous rappelle que tout se trouve en Dieu :

« Cherchez d’abord le royaume de Dieu et ce que Dieu demande, et tout cela vous sera donné en plus. » (Lire Matthieu 6.33.)

Dr, je vous invite à vous poser cette question aujourd’hui : que cherchez-vous…?

Cherchez-vous à…

• Bâtir un mariage équilibré et épanoui,

• Élever vos enfants de manière à ce qu’ils connaissent Jésus,

• Prospérer dans vos affaires professionnelles,

• Approfondir vos amitiés,

• Subvenir aux besoins de votre famille…?

En somme, cherchez-vous à être heureux(se)…?

Toutes ces choses sont légitimes, bonnes et approuvées par Dieu : il vous y encourage et désire vous y donner accès. En fait, sa volonté est d’être votre première source de bénédictions.

Bien souvent, nous pensons que le bonheur est extérieur à nous-même et dépend des circonstances. En notre for intérieur, nous pensons : « Une fois que j’aurai accès à ceci, je serai plus heureux(se)… » Mais Dieu désire nous apprendre que le seul véritable dispensateur du bonheur, c’est lui. C’est pour cela que c’est lui que nous devons chercher premièrement.

Jésus, lors de son premier sermon appelé « sermon sur la montagne » (lire Matthieu 5.1-48), a parlé du bonheur à neuf reprises. « Heureux… heureux… heureux… »

Heureux et béni en grec, c’est « makarios ». C’est un état qui ne peut être entièrement vécu qu’au travers d’une relation profonde avec le Créateur de notre âme.

vous avez tout pleinement en lui (lire Colossiens 2.10), et en lui se trouvent la vie, le mouvement et l’être (lire Actes 17.28). Je vous invite à le chercher passionnément et à vous laisser trouver par lui…! Et ce qui est intéressant, c’est que si Dieu nous invite à le chercher lui premièrement, de son côté c’est vous, qu’il cherche en premier.

Publicités