Iran: Une femme écope de 20 ans de prison pour avoir enlevé son foulard

Une femme vivant en Iran a été condamnée à 20 ans d’emprisonnement pour avoir enlevé son hijab pour protester contre la couverture islamique obligatoire en décembre.

Shaparak Shajarizadeh a pris sur son site personnel pour annoncer qu’elle a été emprisonnée pour « s’opposer au hijab obligatoire » et « agiter un drapeau blanc de paix dans la rue ».

29 autres personnes ont été arrêtées en février par la police, pour avoir enlevé leur foulard dans le cadre d’une campagne connue sous le nom de «Mercredis blancs». Nasrin Sotoudeh, éminente avocate des droits humains qui représentait Shajarizadeh et d’autres femmes, a elle aussi été arrêtée le mois dernier. .

Shajarizadeh, agée de 42 ans, a été torturée et battue après son arrestation, a déclaré son avocat. Elle a été libérée sous caution fin avril. Ses allées et venues actuelles étaient inconnues.

En Iran, les femmes qui montrent leurs cheveux en public s’exposent à des amendes allant d’une amende de 25 dollars à une durée d’emprisonnement.

Publicités