Nigeria : une attaque de Boko Haram fait 14 morts

Onze soldats nigérians et trois civils ont été tués au cours d’une attaque menée par le groupe djihadiste vendredi contre un poste militaire dans le nord-est du Nigeria.

Une attaque menée par le groupe islamiste Boko Haram vendredi 27 juillet dans la soirée a visé un poste militaire dans le nord-est du Nigeria, ont fait savoir dimanche des témoins et différentes sources militaires. Des hommes armés qui étaient arrivés à bord de camions et sur des motos ont mené un raid avec des explosifs contre un poste contrôle militaire dans le village de Bunari, près d’une caserne de la ville de Monguno dans l’Etat de Borno.

« Les attaquants sont arrivés à 18 h 30 (21 h 30 heure de Paris), et ont pris le dessus sur les soldats qui se trouvaient dans des tranchées près du poste militaire », a expliqué un habitant, Amadu Sheriff. Le bilan parmi les militaires est lourd : onze soldats nigérians ont été tués par les djihadistes, selon plusieurs sources.

Publicités