Près de 200 grands véhicules manquent pour mieux desservir Bujumbura

M. Nitunga Consolateur, Directeur Générale des Transports au sein du ministère burundais des Transports, travaux publics, équipement et aménagement du territoire,  a informé que, dans la municipalité de Bujumbura, il y avait un besoin d’au moins 200 grands véhicules pour mieux satisfaire les besoins de la population.

La nouvelle loi budgétaire 2018-2019, en son article 44, exonèrent de taxes, les commerçants importateurs  de grands véhicules de main droite ayant une capacité de 30 places.

Depuis 2017, M. Nitunga a entrepris  la redynamisation du secteur des transports, politique portée par l’Etat burundais.

Publicités