Incendie aux Etats-Unis: C’est quoi une «tornade de feu»?

Ce phénomène violent et dangereux est le résultat de températures extrêmes…

Quand il a vu une colonne de fumée, de flammes et de débris tourbillonner au loin, Justin Sanchez n’a eu que quelques minutes pour attraper son père de 71 ans, ses deux fils adolescents et s’enfuir à bord de son 4×4, raconte-t-il à BuzzFeed. Ils ont miraculeusement survécu, mais trois voisins font partie des sept victimes de l’incendie de Carr, qui sévit près de Redding, en Californie du nord. Et tout le quartier a été rasé par les flammes et une « tornade de feu », un phénomène aussi violent que dangereux.

Les pompiers du comté de Shasta, où sévit cet incendie depuis le 23 juillet, ont expliqué sur Twitter que des « vents erratiques et des conditions atmosphériques chaudes et sèches sur le #CarrFire ont entraîné un accroissement du feu ».

L’air chaud aspiré

Dans le cas d’une « tornade de feu » (ou plus exactement d’un « tourbillon de feu »), le coupable n’est pas tant le vent que la température. Dans la région, il n’a pas plu une goutte depuis le printemps, la végétation est asséchée et les températures ont dépassé 40°. Sous l’effet des flammes, l’air chaud monte et forme une colonne qui aspire davantage de flammes et de fumée, ce qui provoque un tourbillon pouvant atteindre plusieurs dizaines de mètres de haut, explique sur Twitter le climatologue Daniel Swain.

Ce tourbillon permet à l’incendie de sauter des barrières naturelles comme des routes ou des rivières. C’est notamment comme cela que l’incendie Carr a doublé de taille en une nuit au cours du week-end. Le même phénomène s’est produit dans l’Arizona il y a deux semaines.

Publicités