La Coalition ’’Amizero y’Abarundi’’ boycotte les consultations de Kayanza

«L’organisation de la rencontre de Kayanza n’a d’autres objectifs que d’empêcher la session de clôture du dialogue externe ». Telle est la déclaration d’Evariste Ngayimpenda, vice-président de la coalition des indépendants, Amizero y’Abarundi. Il s’est exprimé ce jeudi 2 août à la veille de la tenue de ces consultations.

Les invités vont se pencher notamment sur une feuille de route pour les élections de 2020. «Or, cette question est cruciale pour conclure le dialogue externe».

Ainsi, il n’est pas compréhensible que Bujumbura organise des consultations sur ce sujet. «Le mieux serait d’attendre la conclusion du dialogue externe».

Le plus important pour les Burundais, ce n’est pas quand les prochaines élections se tiendront. C’est plutôt la tenue des élections libres, transparentes, crédibles et apaisées.

Cet opposant se demande si le ministre de l’Intérieur, à l’origine de cette rencontre, ne se substitue pas au facilitateur. «Nous ne voyons pas pourquoi il peut prendre les devants sur une question qui fait l’objet du dialogue externe».

En plus de la coalition Amizero y’Abarundi, les partis MRC Rurenzangemero et le PPD Twungurunani ont annoncé qu’ils ne comptent pas répondre à ce rendez-vous de Kayanza.

A Iwacu, Evariste Ngayimpenda a indiqué qu’ils y avaient tous été invités.

Publicités