La Jordanie affirme avoir tué des jihadistes de Daesh près de la Syrie

L’annonce de l’armée jordanienne intervient alors qu’Israël a annoncé jeudi avoir tué dans une frappe aérienne sept hommes armés soupçonnés d’être membres de Daesh.

Les forces armées jordaniennes ont annoncé jeudi avoir tué un nombre indéterminé de jihadistes du groupe terroriste Daesh qui tentaient de s’approcher de la frontière nord séparant le royaume hachémite de la Syrie.

Ces jihadistes ont été tués mardi alors que des affrontements violents avaient lieu côté syrien entre les forces du régime de Bachar al-Assad et des membres de Daesh, dans la région du bassin de Yarmouk, dans la province de Deraa, a précisé l’armée jordanienne dans un communiqué.

Selon elle, des combattants de Daesh « ont tenté d’approcher » la frontière mais les gardes-frontières jordaniens les en ont empêchés en ouvrant le feu, « tuant un certain nombre d’entre eux ».

L’opération de sécurisation de la zone s’est poursuivie mercredi, selon la même source.

Violents combats entre les forces du régime et Daesh dans la province de Deraa 

En territoire syrien, les forces du régime de Damas ont acculé les jihadistes dans une poche du sud du pays en guerre, autour du bassin de Yarmouk et de villages voisins, a précisé l’armée.

Mardi, la télévision d’Etat syrienne et une ONG avaient fait état de violents combats entre les forces du régime et des jihadistes de Daesh dans la province de Deraa (sud).

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), une centaine de jihadistes d’une branche alliée de l’EI ont été encerclés dans leur dernière poche.

Bagarre Booba-Kaaris : « Si deux rappeurs peuvent éviter de provoquer u…

Bachar al-Assad a assuré à ses troupes qu’elles étaient sur le point de remporter la guerre

L’annonce de l’armée jordanienne intervient alors qu’Israël a annoncé jeudi avoir tué dans une frappe aérienne sept hommes armés soupçonnés d’être membres de Daesh. Cette frappe a eu lieu mercredi soir alors qu’ils tentaient d’infiltrer Israël depuis les hauteurs syriennes du Golan, selon l’armée israélienne.

La région du bassin de Yarmouk est proche de la frontière jordanienne et de la partie du plateau du Golan annexée par Israël.

Mercredi, le président syrien Bachar al-Assad a assuré à ses troupes qu’elles étaient sur le point de remporter la guerre qui ravage le pays depuis 2011.

Publicités