Un accident d’hélicoptère en Sibérie fait 18 morts

L’hélicoptère de transport se dirigeait vers une plate-forme pétrolière lorsqu’il est entré en collision avec un conteneur transporté par un autre hélicoptère samedi matin dans le nord de la Sibérie, ne laissant aucun survivant.

Les 18 personnes à bord d’un hélicoptère russe ont été tuées lorsque l’appareil s’est écrasé samedi 4 août au matin dans le nord de la Sibérie, près de la ville d’Igarka, à la suite d’une collision avec un autre hélicoptère, ont annoncé l’aviation civile russe, Rosaviatsia, et les services de secours.

L’hélicoptère, un Mi-8 avec trois membres d’équipage et 15 passagers (des employés d’une station d’exploitation pétrolière), qui se dirigeait vers une plate-forme pétrolière, a percuté un conteneur externe que transportait un autre hélicoptère au moment où les deux appareils étaient en phase de décollage. « Selon les premiers éléments, après le décollage le Mi-8 transportant les passagers a percuté le conteneur externe de l’autre hélicoptère pour une raison inconnue. Il est alors tombé au sol, s’est brisé et a pris feu », a rapporté l’aviation civile russe.

Le second hélicoptère a pu ensuite se poser sans problème. L’appareil appartenait à la compagnie aérienne UTair, selon une source des services de secours citée par l’agence de presse russe TASS. L’accident s’est produit vers 9 heures, heure locale (4 heures, heure de Paris) dans la région des champs pétroliers de Vankor, dans l’est de la Sibérie, précise Rosaviatsia. Vankor abrite le plus important gisement pétrolier de la région exploité par la société Rosneft.

Une commission a été désignée pour enquêter sur les circonstances de cet accident.

Publicités