Quand le passé veut vous empêcher d’avancer il faut l’éviter.

Est-ce que votre passé vous empêche d’avancer…?

Parfois, il y a des versets plus facile à lire qu’à vivre. Philippiens 3.14 dit : « Mais je fais une chose : oubliant les choses qui sont derrière et tendant avec effort vers celles qui sont devant, je cours droit au but pour le prix de l’appel céleste de Dieu dans le Christ Jésus. »

On pourrait résumer ainsi : Aujourd’hui, je choisis d’oublier ce qui est en arrière et de me porter vers ce qui est en avant…!

« Je choisis d’oublier le passé, je n’en tiens plus compte. Ce qui est arrivé est terminé. Je peux aller de l’avant à présent. »

En réalité, et malheureusement, il ne suffit pas de le déclarer pour l’expérimenter… même si c’est un bon début. Je vous donne un exemple. Imaginons qu’en faisant la cuisine, vous vous blessiez. Vous allez rincer, désinfecter la plaie et mettre un pansement ou un bandage afin de protéger la plaie et éviter qu’elle ne s’ouvre à nouveau, le temps de la cicatrisation. Puis, une fois le bandage retiré, je doute que vous touchiez sans arrêt la blessure.

Pourquoi…? Parce que vous auriez mal…! Si vous touchez la plaie avant une cicatrisation profonde et totale, il se peut qu’en apparence ce soit « guéri », mais dans les couches plus profondes de l’épiderme le travail est encore en cours…

Pourtant, parfois c’est ce que l’on fait avec le passé. On le « touche », on en parle. Combien il peut être difficile d’arrêter de parler de la situation dans laquelle nous sommes restés bloqués. L’ex qui vous a fait du mal. La collègue qui a traîtreusement obtenu la promotion. La situation financière qui a dégénéré. Le membre de l’Eglise qui ne s’est absolument pas comporté comme un frère en Christ… Cela nous est déjà arrivé. Vous avez l’impression d’être passé(e) à autre chose. Cependant, à la moindre allusion de cet événement, vous ressassez à nouveau… Le processus de guérison a commencé, mais il n’est pas achevé .

Si vous vous sentez concerné(e), je vous invite à tout remettre à Dieu en croyant qu’il a déjà tout pris et tout porté. Il désire vous libérer du passé. Prions ensemble : « Seigneur, aide-moi à arrêter de ruminer mon passé. C’est tellement tentant, et trop souvent je succombe à la tentation. Je sais que, lorsque je passe mon temps à regarder en arrière, il m’est impossible d’aller de l’avant de façon efficace. Guéris, je te prie, les blessures de mon passé afin que je puisse vivre la vie extraordinaire à laquelle tu me destines – une existence dans laquelle je vis au présent tout en savourant les possibilités que m’offre l’avenir. Amen. »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s