Zimbabwe: La police du Zimbabwe ‘traque’ neuf opposants

La police du Zimbabwe est à la recherche de neuf leaders de l’opposition.

La police zimbabwéenne est à la recherche de neuf hauts responsables de l’Alliance MDC, le parti d’opposition.

La police indique qu’ils auraient incité leurs partisans à organiser une manifestation illégale mercredi dernier, selon le journal Herald.

La recherche de ces neuf opposants est le dernier rebondissement dans les lendemains d’une élection contestée au Zimbabwe.

Les résultats ont confirmé la Zanu-PF grand vainqueur des élections lundi dernier, une décision des urnes que conteste l’alliance du MDC.

Le parti d’opposition et des organisations de la société civile accusent les forces de sécurité de lancer une campagne de répression contre les manifestants.

L’Alliance MDC a rejeté la victoire du président Emmerson Mnangagwa au terme d’un scrutin qu’elle qualifie de simulacre.

La commission électorale a déclaré qu’il n’y avait « absolument pas d’intention de falsifier les résultats ».

Six personnes sont mortes après que les forces de sécurité et les partisans de l’opposition se soient affrontés mercredi à Harare, la capitale.

Parmi les responsables de l’Alliance MDC, la police recherche Tendai Biti, Morgan Komichi et Happymore Chidziva, rapporte le journal Herald.

Publicités