La famille d’un pécheur de Ndagala à Rumonge

M. Nzeyimana Rashidi, pécheur, explique qu’il a ramené une grande quantité de poissons NDAGALA.

Son épouse Ndayishimiye Asha, commerçante, s’occupe de la vente des NDAGALA au marché de Rumonge. Comme il y a une trop grande concurrence, les NDAGALA rapportent moins. Pour gagner, un peu pus d’argent, souvent quand son fils Ntacorigira Abdallah vient aider sa maman Ndayishimiye, et ils roulent ensemble jusqu’aux marchés à l’intérieur du pays, notamment au marché de Gitega.

Par exemple, à Gitega, les Ndagala péchés par M. Nzeyimana sont vendus 24.000 BIF / kg ( soit 14 USD / kg ).

Au Burundi, la pêche est une des principales sources de revenus de citoyens Barundi vivant le long des Lacs du pays. La production de poisson du Lac Tanganyika dépassent les 20.000 tonnes annuellement.

Publicités