Somalie : attaque à la voiture piégée à Mogadiscio

Un véhicule a explosé, lundi, devant un bâtiment officiel dans la capitale somalienne, causant l’effondrement d’édifices.

Une voiture piégée a explosé devant un bâtiment officiel, lundi 10 septembre, dans la capitale somalienne Mogadiscio, détruisant des immeubles et faisant un nombre encore indéterminé de victimes, selon la police. L’attaque a été revendiquée par les Chabab, une milice djihadiste.

« Il y a eu une énorme explosion et, selon nos premières informations, elle a été provoquée par une voiture remplie d’explosifs qui visait le quartier général du district de Hodan », a déclaré un policier, Ibrahim Mohamed. « Le véhicule a d’abord foncé sur un barrage avant d’exploser », a-t-il ajouté.

« Nous ignorons le nombre exact de victimes, mais un bâtiment s’est effondré sous lequel se trouvent des blessés », a dit le policier.

Attentats réguliers

Une colonne de fumée était visible au-dessus du lieu de l’explosion. Des images montraient des bâtiments effondrés, dont une mosquée, où des secouristes et des civils fouillaient les décombres.

« Il y a eu une énorme explosion et il y a de la poussière partout. J’ai vu quatre blessés emmenés d’urgence à l’hôpital », a rapporté Osman Ali, un témoin.

Les Chabab se battent depuis plus de dix ans pour renverser le gouvernement de Mogadiscio, soutenu par la communauté internationale.

Bien qu’ils aient perdu plusieurs villes et territoires ces dernières années, les Chabab continuent de mener régulièrement des attentats et des raids armés contre des cibles gouvernementales, sécuritaires ou civiles à Mogadiscio et à l’extérieur de la capitale.

Publicités