Nigeria : Un pasteur et ses 3 enfants brûlés vifs alors que son épouse a été abattue

La série d’attaques a eu lieu à la fin du mois d’août. World Watch Monitor l’a rendue publique récemment. 20 personnes ont été tuées dans l’État du Plateau cette semaine là.

Parmi les victimes des assaillants – des bergers peuls (fulanis) selon les témoins – figuraient un pasteur et quatre membres de sa famille. Le révérend Adamu Wurim Gyang, 50 ans, et trois de ses enfants ont été brûlés vifs dans leur maison. Son épouse Jummai, âgée de 45 ans, a été blessée par balle. Elle est décédée un peu plus tard dans une mare de sang. Plus de 14 personnes ont été tuées lors de cette attaque. 95 maisons ont été incendiées et 225 cultures en attente de récolte ont été détruites.

Le fils aîné de la famille est âge de 27 ans. Il est étudiant en troisième année à l’Université de Jos. Il témoigne :

« J’étais à l’école quand j’ai vu un post sur Facebook à propos de l’attaque… J’ai appelé mon père, son téléphone était éteint. J’ai appelé ma mère mais son téléphone était éteint aussi. Je n’ai pas pu dormir cette nuit là. »

Le lendemain matin, le jeune homme est arrivé au village. Il a été « dévasté » à la vue du corps de sa mère et des restes de son père et de ses trois frères calcinés.

« Mon père a toujours été la force de notre famille. En ce moment, je ne sais pas comment ma vie sera sans lui. »

Publicités