Syrie : le dernier bastion rebelle sous les bombes

Le gouvernement syrien et ses alliés, la Russie et l’Iran, préparent l’assaut final sur Idlib, dernier bastion rebelle du pays. La région, qui compterait au moins 50 000 combattants, est en partie contrôlée par un important groupe djihadiste : Hayat Tahrir Al-Cham. Mais en bombardant cette zone, Bachar Al-Assad menace aussi la vie de près de trois millions de personnes entassées à Idlib. La moitié d’entre elles sont déjà des réfugiés qui ont fui le régime et un million sont des enfants, selon les Nations unies.

Publicités