Au moins 13 morts dans le naufrage d’un ferry en Indonésie

Au moins treize personnes ont perdu la vie et huit sont portées disparues après le naufrage d’un ferry qui a sombré au large des côtes indonésiennes après qu’un incendie se fut déclaré à bord, ont annoncé samedi les autorités indonésiennes.

Le ferry transportait apparemment près de 150 passagers lorsque l’incendie s’est déclaré vendredi, au large des côtes de la province de Sulawesi (centre de l’Indonésie).

De hautes vagues ont compliqué les opérations de secours mais samedi après-midi, 126 personnes avaient pu être secourues.

Les opérations de recherche et de secours se poursuivaient pour tenter de retrouver les passagers manquants.

« D’après les informations fournies par les familles des passagers, il y a encore des disparus », a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère des Transports Wisnu Wardana.

Parmi les morts figurent deux enfants en bas âge. La plupart des passagers secourus portaient des gilets de sauvetage.

La cause du sinistre n’a pas été déterminée.

Début juillet, plus de trente personnes avaient péri dans le naufrage d’un ferry qui reliait l’île des Célèbes (Sulawesi) à l’île voisine de Selayar, tandis que 155 passagers avaient été secourus.

En juin, une semaine plus tôt, plus de 160 personnes avaient trouvé la mort dans le naufrage d’un ferry qui avait coulé sur l’île de Sumatra, dans le lac Toba, plan d’eau touristique et l’un des plus profonds au monde. Le bateau aurait assuré ce service de transport illégalement, sans liste de passagers déclarée, et avec un nombre limité de gilets de sauvetage à bord.

Le transport par bateau est très répandu pour relier les 17.000 îles et îlots de l’Indonésie, pays d’Asie du Sud-Est où les accidents mortels sont fréquents en raison de faibles mesures de sécurité et d’embarcations souvent surchargées.

En 2009, plus de 300 personnes avaient péri quand un ferry reliant l’île des Célèbes à la partie indonésienne de Bornéo avait coulé.

Publicités