Kabarore: Un justicier anti-fraude des minerais vers le Rwanda décapité

La mafia de la contrebande des minerais burundais vers le Rwanda décapite un jeune justicier burundais de lutte anti-fraude des minerais et tue son épouse, à Kayanza, frontière Burundo-Rwandaise.

KAYANZA, Mercredi 19 septembre 2018 – En commune Kabarore, M. NYABENDA Philippe, chef de la zone Rugazi, et M. NTAKIRUTIMANA Victor, administrateur communal de Kabarore, ont informé que M. NGENDAKUMANA Daniel (27 ans), représentant de la ligue des jeunes Imbonerakure du parti CNDD-FDD en zone Rugazi et son épouse, Mme NIKIZA Elizabeth (24 ans), originaire aussi de la commune Buyumpu en zone Rugazi, ont été assassinés aux environs de minuit, dans la nuit de mardi 18 septembre 2018 à mercredi 19 septembre 2018, par un groupe de Rwandais et de Burundais, armées de fusil de type kalachnikov.

Les victimes ont été tuées sur le champs. M. NGENDAKUMANA Daniel, lui, a été décapité. Sa tête a été emportée par ces bourreaux. Les criminels ont disparu vers le Rwanda, dont la frontière est actuellement militarisée à outrance à cause des relations tendus entre le Rwanda et le Burundi.

Trafic du Coltan du Burundi vers le Rwanda : 1070 kg de Coltan burundais saisis à Ngozi ( Photo : ikiriho 2017 )

Au Burundi, selon les témoignages de M. NYABENDA et de M. NTAKIRUTIMANA , la police judiciaire burundaise qui a déjà commencé l’enquête, se dirige vers les milieux commerçantes, fortement frappés ces dernières années suite à l’endurcissement des relations entre le Rwanda et le Burundi.

M. NGENDAKUMANA Daniel, la victime, avait précédemment reçu plusieurs menaces de morts à cause des actions chocs de lutte anti-fraude des minerais burundais vers le Rwanda qu’il menait avec son organisation de jeunesse du CNDD-FDD, IMBONERAKURE, dans cette localité.  Par exemple, une des dernières actions coup de point  en date, vendredi 31 août 2018, 6 vendeurs illicites avec 22,8 kg de coltan à Kabarore, Kayanza avaient été arrêtés [ http://burundi-agnews.org/economie/burundi-la-police-saisit-228-kg-de-coltan-a-kabarore-kayanza/ ] . Ces actions anti-fraude ont permis d’augmenter les revenus à l’Office Burundaise des Recettes. Mais, en même temps, les trafiquants de minerais burundais vers le Rwanda ont perdu près de 100 Millions d’USD depuis quelques années.

La piste policière la plus probable, pour ce crime, est celle du milieu mafieux burundais et rwandais de la contrebande des minerais burundais vers le Rwanda. Quatre personnes  sont sous interrogatoire …

Le Burundi va demander une collaboration policière rwandaise pour élucider cette affaire …

Publicités