Indonésie : le bilan du séisme et du tsunami s’alourdit, les besoins sont « immenses »

La catastrophe a fait 1 374 morts, selon le dernier bilan, et près de 200 000 personnes nécessitent une aide humanitaire d’urgence.

Le bilan du séisme suivi d’un tsunami s’est de nouveau alourdi en Indonésie : près de 1 400 personnes ont péri sur l’archipel des Célèbes, selon un nouveau décompte, l’ONU avertissant mardi 2 octobre de besoins « immenses » à la fois pour les survivants et pour les secours.

« Le bilan est désormais de 1 374 morts et 113 blessés, a annoncé à Palu, sur la côte ouest des Célèbes, Willem Rampangilei, directeur de l’agence indonésienne de gestion des catastrophes naturelles. Il y a toujours quelques corps piégés sous les décombres. Nous ignorons combien. Notre priorité reste de trouver et sauver des gens ». Les autorités anticipent une hausse du bilan au fur et à mesure que les secours progresseront dans les zones qui demeurent hors d’atteinte.

Près de 200 000 personnes nécessitent par ailleurs une aide humanitaire d’urgence, selon le bureau de coordination des affaires humanitaires de l’ONU (Ocha), parmi lesquels des dizaines de milliers d’enfants. On estime à 66 000 le nombre de logements qui ont été détruits vendredi par la secousse de magnitude 7,5 et le raz-de-marée destructeur qu’elle a engendré.

Publicités