Un ouvrier de l’usine d’huilerie de Mayengo à Kigwena, Rumonge, partage le savoir de son métier avec les régimes de palme.

Burundi : Un ouvrier d'une huilerie de palme partage son savoir ( Image : IKIRIHO 2018 )

Burundi : Un ouvrier d’une huilerie de palme partage son savoir

RUMONGE, Jeudi 4 octobre 2018 – M. BARAMPANZE Jean Bosco , ouvrier, est un employé de l’usine d’huilerie semi moderne de Mayengo à Kigwena.
M. BARAMPANZE Jean Bosco partage un brin de savoir de son métier : “2 semaines après la cueillette, les régimes de palme sont battus pour séparer les noix de palme – imunga – de la rafle – ibisarasara -. Suit le tamisage – gusobora – pour séparer les noix des brindilles, afin d’obtenir les noix de palme à cuire … La noix de palme sera quant à elle broyée pour obtenir la coque et la noix. La première est un combustible de très bonne qualité. De la deuxième, on tire l’huile utilisée dans la fabrication des bougies et savons“.

Publicités