Remaniement au Rwanda : départ des poids-lourds de la Défense et des Affaires étrangères

Le président rwandais Paul Kagame a procédé jeudi à un remaniement ministériel, avec notamment le remplacement aux Affaires étrangères de Louise Mushikiwabo récemment élue à la tête de la francophonie et celui du très influent ministre de la Défense James Kabarebe, qui devient conseiller spécial du président.

Sans surprise, le remaniement vient entériner le départ de la ministre des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo, nommée le 12 octobre secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF).

Mme Mushikiwabo est remplacée par Richard Sezibera, 54 ans, ancien secrétaire général de la Communauté d’Afrique de l’Est (2011 – 2016) et ancien ministre de la Santé, indique le communiqué de la présidence.

Plus inattendu est le départ d’un des piliers du régime, James Kabarebe, ministre de la Défense depuis 2010. Ce dernier occupera désormais le poste nouvellement créé de conseiller spécial du président pour les questions de sécurité.

M. Kabarebe est remplacé à la tête du ministère de la Défense par le général Albert Murasira, issu comme lui des rangs de la rébellion du Front patriotique rwandais (FPR) qui mit fin au génocide de 1994 en s’emparant de Kigali puis du reste du pays.

On ignorait jeudi la signification du départ de M. Kabarebe, personnage clé des conflits des Grands Lacs africains depuis plus de 20 ans.

Publicités