Cortège de migrants : plus de 5 000 soldats américains déployés à la frontière mexicaine

Depuis deux semaines, plusieurs milliers de Honduriens, aujourd’hui près de 7 000, sont partis de San Pedro Sula, dans le nord du Honduras, pour fuir la violence et la misère dans leur pays.

Plus de 5 000 militaires américains vont être déployés à la frontière mexicaine pour empêcher l’entrée sur le territoire d’un cortège de plusieurs milliers de migrants honduriens fuyant la violence et la misère dans leurs pays, a annoncé, lundi 29 octobre, le Pentagone. La caravane, qui se trouve actuellement dans le sud du Mexique, poursuit sa route en direction de Mexico.

« D’ici à la fin de la semaine, nous allons déployer plus de 5 200 soldats à la frontière sud-ouest » qui s’ajouteront aux quelque 2 000 membres de la Garde nationale déjà sur le terrain, a affirmé lors d’une conférence de presse le général Terrence O’Shaughnessy. De son côté, Kevin McAleenan, le patron du service des douanes et de la protection des frontières, a prévenu : « Nous ne permettrons pas à un large groupe d’entrer aux Etats-Unis d’une façon dangereuse et illégale. »

Depuis deux semaines, plusieurs milliers de Honduriens, aujourd’hui près de 7 000, sont partis de San Pedro Sula, dans le nord du Honduras, après un appel sur les réseaux sociaux relayé par un ex-député du pays. La majorité des migrants progressent à pied sur un trajet qui longe la côte Pacifique mexicaine, certains portant des enfants sur les épaules, quelques-uns même en chaise roulante. Quand ils le peuvent, certains migrants montent sur des camions ou des motos-taxis pour s’épargner quelques kilomètres d’effort.

Publicités