En Tanzanie, le gouverneur de Dar es-Salaam appelle à dénoncer les homosexuels

Proche du président John Magufuli, l’élu promet des arrestations la semaine prochaine. L’homosexualité est encore considérée comme un crime dans le pays.

Le gouverneur de la province de Dar es-Salaam, en Tanzanie, a lancé, lundi 29 octobre, une campagne contre l’homosexualité, appelant ses administrés à dénoncer des homosexuels et promettant des arrestations dès la semaine prochaine.

« J’ai des informations faisant état de la présence de nombreux homosexuels dans notre province », qui comprend la ville de Dar es-Salaam, capitale économique du pays, a déclaré Paul Makonda lors d’une conférence de presse. « Ces homosexuels s’en vantent sur les réseaux sociaux. A partir d’aujourd’hui [lundi] jusqu’à dimanche, donnez-moi leurs noms », a-t-il demandé à ses administrés.

Publicités