« Après la première guerre mondiale, la réconciliation a été considérée comme le seul besoin de panser les plaies du passé »

(L’archevêque  Desmond Tutu  et Pik Botha, ministre des affaires étrangères d’Afrique du Sud, lors d’une réunion à Johannesburg (Afirque du Sud) de la  Commission vérité et réconciliation, le 14 octobre 1997. )

A l’occasion du centenaire de la fin de la première guerre mondiale, Alan Doss, président de la Fondation Kofi Annan, et Scott Weber, président d’Interpeace considèrent, dans une tribune au « Monde », que la réconciliation entre belligérants passe par l’inclusion des populations dans le processus de paix.

Des vaincus qui ne sont pas pris en compte, voire humiliés, des réparations de guerre considérables et des acteurs qui défendent des intérêts particuliers à court terme plutôt qu’une vision durable. Il y a cent ans, au terme de la première guerre mondiale – dont l’armistice est commémoré dimanche 11 novembre – les anciens belligérants ont montré par défaut l’importance de réussir une réconciliation après un conflit dévastateur. En alimentant les conditions qui mèneraient à une seconde conflagration planétaire moins d’une génération plus tard.

Parmi les négociateurs se retrouvaient seulement des hommes, âgés voire très âgés pour certains d’entre eux. Une image qui ne reflétait pas la diversité des populations. Qu’a-t-on appris de cette sortie de quatre ans d’affrontements ? La question est-elle résolue aujourd’hui ? Loin s’en faut. Dans un environnement international marqué surtout par des guerres civiles contrairement à il y a cent ans, les processus sont plus inclusifs qu’à l’époque, mais beaucoup reste encore à accomplir. Preuve en est, pour la première fois depuis 1970, la décennie entamée en 2010 a vu davantage de conflits démarrer que s’éteindre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s