De nouveaux développements attendus dans le dossier de l’assassinat du président Ndadaye

Le parquet général de la République burundaise a annoncé samedi que le procureur général allait faire une intervention concernant le dossier de l’assassinat en 1993 du président Melchior Ndadaye.

Des informations non confirmées circulant sur les réseaux sociaux ont fait état de l’arrestation en matinée de quatre anciens officiers de l’armée burundaise : le colonel Gabriel Gunungu, le colonel Anicet Nahigombeye, le colonel Niyonkuru et le général Célestin Ndayisaba.

La réouverture du dossier de l’assassinat du président Ndadaye avait été revendiquée mercredi par certains à l’occasion du 25me anniversaire de son assassinat, le 21 octobre 1993.

Parmi eux, le parti des Forces nationales de libération (FNL) a estimé que les condamnations prononcées en 1999 n’ont visé que de « simples exécutants » et que les vrais commanditaires étaient toujours libres.

Publicités